Accueil / Loisir / Drones / Livraison par drone en doute après un crash survenu près d’enfants mineurs

Livraison par drone en doute après un crash survenu près d’enfants mineurs

Livraison par drone par la Poste suisse

La Poste suisse arrête momentanément la livraison par drone après qu’un aéronef se soit écrasé près d’une bande d’enfants.

La Poste suisse réalisait ce type de livraison grâce à partenariat avec la startup Matternet. Le drone incriminé livrait des échantillons de laboratoires. En tout, c’est la deuxième fois qu’un drone de cette flottz se crashe, et cette seconde chute fut plus brutale que la première.

Pas le premier crash…

Le premier accident impliquant un drone livreur de la Poste suisse a eu lieu en janvier dernier. Le crash avait été causé par une erreur du GPS due à un court-circuit. Pour sa défense, le drone avait tout simplement suivi les procédures d’urgences préconisées dans ces cas. Son parachute déployé, il avait atterri tout en douceur sur le sol. Afin de mieux sécuriser la livraison par drone, des mesures avaient ensuite été prises pour corriger les défauts du GPS.

décollage drone livreur de la Poste suisse

Décollage turbulent pour la livraison par drone

Le deuxième crash, quant à lui, s’est déroulé en mai. Comme en janvier, le drone a tenté de déployer son parachute. Malheureusement, la tentative a échoué quand un câble a lâché. L’engin s’est alors précipité dans le vide, s’écrasant au sol à quelques 46 m d’une bande d’enfants jouant dans la cour d’une garderie.

Heureusement, l’incident n’a fait aucun blessé. Néanmoins, le drame a été évité de peu. De fait, ça aurait pu virer au scénario catastrophe : avarie du drone, avarie du système d’urgence et, par-dessus tout, chute au dessus d’une zone habitée (sur des enfants, en plus).

Le drone a chuté d’une trentaine de mètres. L’objet volant de 12 kg (plus son colis) aurait donc pu blesser une personne, voire la tuer. C’est précisément pour éviter ce genre d’accident que des lois régissent l’utilisation des drones en général, et la livraison par drone en particulier.

Nos confrères de TechCrunch indiquent que l’accident a été enregistré le mois dernier. Ainsi, il aura fallu plus de 2 mois pour qu’il fasse la une des médias. Jusqu’à nouvel ordre, le Poste suisse a donc demandé à Matternet de cesser toute livraison par drone. En parallèle, la société va mener une enquête interne pour identifier la cause de l’accident.

En tout cas, cette mésaventure n’a pas eu d’impact sur un autre partenariat conclu par Matternet, celui avec l’Américain UPS. À suivre donc…

Sources & crédits Source : https://techcrunch.com/2019/07/30/drone-crash-near-kids-leads-swiss-post-and-matternet-to-suspend-autonomous-deliveries/ - Crédit : Photos : Swiss Post Ltd

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *