L’hyperloop, un train rapide et futuriste !

l'hyperloop à San Francisco

Dirk Ahlborn le cofondateur de JumpStartFund (une plateforme de crowdsourcing pour projets entrepreneuriaux) et PDG d’Hyperloop Transportation Technologies , vient d’annoncer ses ambitions quant au projet Hyperloop, initié par l’homme d’affaire Elon Musk (notamment fondateur de SpaceX et PayPal). 

Opérationnel dès 2018

Pouvoir transporter des voyageurs dès 2018, et ce à une vitesse de 1200 km/h (ça donnerait Paris-Marseille en 35 minutes !), voilà le pari un peu fou lancé par Dirk Ahlborn. Il y a maintenant 2 ans, Elon Musk a imaginé une idée quelque peu farfelue, un train supersonique nommé Hyperloop capable de relier Los Angeles et San Francisco, en moins 30 minutes. Mais depuis la rêverie a bien grandi, puisqu’elle pourrait bien désormais s’étendre au monde entier ! C’est lors de la conférence Hellow Tomorrow qui se déroulait à Paris le 26 juin dernier qu’il est venu présenter son point de vue et expliquer l’avancée du projet.

Comme prendre le métro

« Ce sera comme prendre un métro ultra rapide plusieurs fois par jour. Sauf que le train sera capable d’atteindre 1220 km/h en ligne droite », explique-t-il. Le train sera divisé en plusieurs capsules dotées d’une capacité de 28 ou 40 personnes, et circulera dans un tube à très basse pression et apparement transparent, qui reposera sur des coussins d’air pressurisés. Sa vitesse moyenne pourra atteindre 1220 km/h en ligne droite et en campagne, soit une allure plus rapide que l’avion ! Pour le PDG d’HTT, “cela ne sera pas un problème pour l’homme, à condition que les vitesses d’accélération soient respectées, et elles le seront”. Deux modèles sont actuellement prévus, l’un pour des courtes distances, et l’autre pour des trajets plus conséquents. La start-up étudie également un autre prototype plus économique“Notre objectif est que le passager utilise Hyperloop plusieurs fois par jour et nous devons trouver des moyens pour monétiser ce service et pas seulement avec un simple ticket”, a déclaré Dirk Ahlborn.

projet hyperloop

Un rêve réalisable ?

La levée de fonds devrait commencer en août avec 50 millions de dollars, puis 500 millions pour le second semestre de 2016 ! Ahlborn a tellement bien préparé son coup marketing, qu’il est difficile de faire la différence entre réalité et “survendage” auprès des investisseurs. L’autre grande question est la suivante, est-ce que les États vont accepter qu’une société américaine fabrique leurs propres réseaux ferroviaires ? De plus après mure réflexion, HTT a décidé de modifier son tracé, c’est-à-dire qu’Hyperloop ne passera plus dans les grandes villes, mais se concentrera sur le transport de marchandises. 

plan de l'hyperloop

À quand l’embarquement ?

Pour l’heure, les premiers essais devraient débuter en début d’année 2016, à Quay Valley en Californie (ne cherchez pas sur google maps, la ville n’est pas encore construite). Les premiers passagers pourront embarquer au même endroit, mais sur une courte distance et 2 ans plus tard en 2018 ! Les premiers trains longues distances feront quant à eux, leurs apparitions en Asie et au Moyen-Orient, où il est plus facile de faire naitre des projets innovants” a déclaré monsieur Ahlborn. À l’instar de cette moto, un nouveau mode déplacement futuriste nous attend peut-être dans quelques années.

Source