Les objets connectés Vigilant : Rainbow, Leaf, Bee et LilyPad

Quand on s’intéresse aux objets connectés, il y a un moment où on passe par Vigilant. Particulièrement active ces derniers mois, l’entreprise suisse a démontré ses talents d’innovation dans le monde des objets connectés. Une occasion pour revenir sur quatre d’entre eux : la brosse à dents Rainbow, le purificateur d’air Leaf, le dispositif de suivi des glycémies Bee et le flotteur intelligent pour piscine LilyPad. C’est parti !

[heading]

Pour participer au jeu concours, rendez-vous à la fin de ce dossier, en bas de cette page.[/heading]

Vigilant, c’est une longue histoire

Vigilant n’est pas une firme sortie de nulle part, cela fait même un moment qu’elle est là. En fait, tout commence avec… un voilier. Le Vigilant pour être précis. Si vous n’étiez pas là en 1893, sachez que c’est tout simplement le nom du vainqueur de la coupe de l’America. Une inspiration pour un certain Achille Hirsch, qui décide de créer une nouvelle marque d’horlogerie suisse à La Chaux-de-Fonds. Une marque qui s’illustrerait par sa qualité haut de gamme et dont la première montre de poche serait destinée aux marins. Le nom de cette montre : Vigilant. Il faudra attendre 1896 pour que ce nom s’étende à la marque nouvellement créée.

Sans surprise, l’entreprise familiale, installée au cœur de la future Vallée de l’horlogerie suisse, s’avère fructueuse. Elle prospère si bien qu’elle ne tarde pas à embaucher des centaines d’ouvriers en horlogerie pour vendre ses produits par millions à travers le monde. Un véritable Âge d’or qui prendra fin en 1929 à New York, en raison de la crise que nous connaissons. La firme poursuit ses activités comme elle le peut face à une concurrence nippone difficile.

Pour se démarquer, Vigilant décide alors d’innover. En 2002, elle s’écartera du chemin de la simple horlogerie suisse pour produire une montre-bracelet munie d’un compteur Geiger (détecteur de radiations). Cela lui vaudra le prix de l’innovation aux États-Unis, et c’est le début de Vigilant tel que nous le connaissons aujourd’hui. Fière de son héritage en matière de produits de qualité, elle poursuit sa production d’instruments de précision en concevant des objets high tech et connectés, ainsi que des applications mobiles intelligentes. Attardons-nous sur quelques objets connectés Vigilant.

Rainbow, la brosse à dents connectée pour les enfants

Les brosses à dents électriques, on commence à connaître. Les brosses à dents connectées, un peu moins. Mais les brosses à dents Bluetooth intelligentes avec une vraie valeur ajoutée, il fallait attendre la Rainbow. Rainbow combine techniques ludiques et haute technologie pour enseigner et perfectionner le brossage chez les enfants. Car c’est la particularité de ce produit : il se destine aux touts petits. Une décision pas plus bête que surprenante puisque si vous avez déjà été enfant (normalement c’est le cas) vous savez à quel point les petits rechignent à passer à l’étape dentifrice. De plus, le contrôle de l’hygiène bucco-dentaire prend son importance dès l’apparition des dents de lait. Les professionnels vont jusqu’à assurer qu’une bonne prévention des carries durant cet âge est capital pour des dents blanches et saines une fois adulte. Et quand on sait qu’aujourd’hui, seul un adolescent français sur deux se brosse bien les dents deux fois par jour (IPSOS – 2013), on comprend l’importance de bien l’apprendre à nos bambins. Rainbow s’annonce comme bien moins qu’un simple gadget puisque selon ces chiffres, même les parents ne sauraient pas correctement se brosser les dents.

Concrètement alors, comment ça marche ? Pour exercer son œuvre, la Rainbow est équipée de capteurs de mouvements qui synchroniseront, automatiquement et en Bluetooth, les gestes de brossage au mobile auquel elle est connectée. Tout y passe : les mouvements précis, la durée, la fréquence des séances de brossage,… En parallèle, elle les compare aux « mouvements parfaits » enregistrés sur son application mobile. S’ils sont parfaits, c’est parce qu’ils résultent des recommandations de plusieurs experts en hygiène bucco-dentaire. Cela permet à Rainbow de juger la qualité de brossage de l’enfant et les points à améliorer. A long terme, elle peut aussi enregistrer ses performances pour présenter une évolution de son hygiène bucco-dentaire, afin de vérifier par soi-même l’efficacité des conseils. Tout cela tient sur un tableau de bord simple que l’on peut partager, d’un mouvement du doigt, au reste de la famille ou à ses amis.

En d’autres mots, Rainbow réinvente le brossage via deux innovations :

  • Pour les enfants : il transforme l’expérience ennuyeuse du brossage en une activité ludique. Finies les longues minutes à se frotter les dents en attendant que le temps passe. Place au jeu ! Grâce à ses objectifs et aux récompenses distribuées, les bonnes habitudes s’acquièrent facilement et se gardent longtemps.
  • Pour les parents : si l’on veut suivre de près l’hygiène bucco-dentaire de sa progéniture, il faut y passer du temps. Rester près d’eux lorsqu’ils se brossent, inspecter que chaque zone est lavée, etc. Soyons francs, il y a de meilleures manières de passer son temps. Grâce à sa connexion Bluetooth et son application mobile, Rainbow offre une vue beaucoup plus précise sur les mouvements de brosse des utilisateurs. A l’aide d’indicateurs de notation simples, les parents peuvent suivre la qualité et la progression de brossage des enfants à n’importe quel moment, sans forcément être présents à chaque fois. Une méthode plus libre et plus fiable.

Pour ce qui est des détails techniques, sachez que l’application mobile de Rainbow est, comme tous les objets connectés Vigilant, compatible aussi bien pour les iOS que pour les Android. La brosse à dents est disponible en sept couleurs différentes, et différentes tailles de brosses sont livrées pour s’adapter aux différentes morphologies. Enfin, et c’est là le meilleur argument de Rainbow, cette brosse à dents intelligente ne vous coûtera pas plus de 29,99€. Un prix des plus enviables quand on sait que le prix moyen des brosses à dents connectées tournent autour de 100€…

Leaf, le purificateur d’air intelligent

Leaf, c’est le nom du premier purificateur d’air intelligent qui mesure et élimine la pollution de l’air intérieur. Une révolution mondiale pour les objets connectés Vigilant, qui mettent la santé au premier plan. Une manière aussi de surfer sur la récente annonce du CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer), pour qui la pollution de l’air extérieur est cancérigène pour l’homme. Dans ces circonstances, le purificateur d’air de Vigilant propose une mesure et un contrôle des niveaux de pollution auxquels ses utilisateurs sont exposés quotidiennement, que ce soit à la maison ou au travail.

Pour un purificateur portable, le Leaf n’oublie pas de s’équiper de filtres haute technologie, les plus efficaces contre la majorité des polluants, poussières, particules fines, allergènes ou tout autres gaz toxiques. Le but est de pouvoir suivre et réguler, via l’application mobile dédiée, la composition de l’air dans notre lieu de vie ou de travail. Où que vous soyez, vous pouvez donc garder un œil sur la qualité de votre air et vous assurer qu’il reste conforme aux normes de santé internationales dictées par l’OMS. Et si vous avez juste envie de respirer sans vous poser ce genre de question, alors il vous reste le mode Smart. Véritable pilote automatique le mode Smart vous permet d’encoder vous-même la qualité de l’air que vous souhaiter, et Leaf se chargera automatiquement de maintenir ce niveau dans votre environnement. Libre à vous de suivre les normes internationales recommandées par l’application ou de délimiter vos limites de pollution par vous-mêmes.

A noter que Leaf existe en deux tailles distinctes, selon le volume de la pièce à laquelle vous le dédiez. Le petit modèle est destiné aux salles de 50m² et ne fait que 50cm de haut, alors du haut de ses 80cm, le grand peut gérer l’air d’une salle de 80m². Cela permet aussi au dispositif de se fondre davantage dans son environnement, puisque c’était l’origine de son design et de son élégance : s’adapter harmonieusement dans tous les styles d’intérieurs. De plus, chaque modèle est compatible avec Android et iOS.

Enfin, afin de s’adapter à la plupart des bourses, les différents modèles existent en plusieurs matières. Le modèle en bambou reste le plus cher, avec pas moins de 549€ pour modèle 50m² et 749€ pour le 80m². Plus accessibles, les modèles tout en plastique (avec plusieurs gammes de couleurs, mais toujours le même design) baissent à 359€ pour le petit modèle et 529€ pour le grand. Les purificateurs d’air n’ont jamais été gratuits, et il faut généralement chercher dans les 300-400€ pour obtenir de la bonne qualité. Néanmoins, il faut avouer qu’aucun purificateur n’assurait un tel suivi en direct sur un smartphone et que Leaf se dote de filtres haute technologie. En bref il s’agit surtout là d’un produit de luxe destinés aux amateurs de grande qualité. A vous de voir si le prix en vaut la chandelle.

Bee, le premier dispositif de suivi des glycémies et injections d’insuline

Le diabète n’est pas un problème mineur. En France, ils ne seraient pas moins de quatre millions à souffrir de cette maladie incurable. Pire, dans de nombreux pays, le diabète connaît une augmentation rapide depuis ces dernières années, si bien que l’on estime que d’ici dix ans, un Français sur dix pourrait en souffrir. Pour prévenir ou retarder les complications liés à la maladie (infections bactériennes de la peau, troubles oculaires), un traitement adéquat ainsi qu’un mode de vie approprié sont de mise. Et puisque la diabète ne peut toujours pas être guéri, on peut au moins faciliter la vie de ceux qui en souffrent.

Ici aussi, les objets connectés Vigilant trouvent leur place grâce à Bee. Bee, c’est le premier dispositif intelligent de suivi des glycémies et des injections pour les diabétiques. D’accord, ça sonne un peu technique, alors attardons-nous sur les détails. En fait, Bee est avant tout un petit appareil que vous pouvez combiner avec votre stylo d’insuline ou utiliser seul, en version de poche. A noter que la plupart des modèles du marché sont compatibles (comme le FlexPen et le NovoPen 4 de Novo Nordisk , le KwikPen de Lilly et le SoloStar de Sanofi Aventis). Ce dispositif est connecté, via Bluetooth, à une application mobile dédiée. Compatible avec Android et iOS, cette appli enregistrera le taux de glycémie et les unités d’insuline injectées par votre stylo connecté. En parallèle, elle pourra aussi tenir un carnet de suivi précis et fiable. Automatiquement tenu à jour, il deviendra ainsi beaucoup plus facile pour les malades de s’auto-surveiller et éviter d’oublier ou de doubler leurs injections (écartant ainsi les risques d’hyper et d’hypo glycémie). De même, il sera plus aisé de partager leurs données précises d’injection et de glycémie aux proches ou aux médecins concernés.

Mais au-delà de l’enregistrement des données, il y a leur suivi. Et plus que dans le suivi des diabétiques par eux-mêmes, c’est dans le suivi à distance que Bee innove. Combien de mères ne sont pas inquiètes du taux de glycémie de leurs enfants malades ? Qui ne voudrait pas surveiller les injections d’insuline des diabétiques âgés ? Comme les données de l’application mobile sont partageables directement avec plusieurs contacts, Bee devient l’outil de gestion idéal pour ceux qui souhaitent surveiller des données d’un proche. Tout ça pour la somme de 69€. C’est dans la fourchette de prix d’un pack de stylos injecteurs de qualité, mais Bee a l’avantage d’être un achat unique avec une vraie valeur ajoutée, en particulier pour le suivi à distance.

LilyPad, un flotteur pour surveiller votre piscine

En ces vacances d’été, il y a une chose à laquelle chacun d’entre nous aspire : plonger dans sa piscine. Mais il ne s’agirait pas de prendre des risques avec sa santé. Les UV, notamment, sont l’un des principaux dangers qui guette les bronzeurs imprudents. La cause ? Le mélanome, l’un des cancers de la peau les plus fréquents chez les 15-29 ans selon l’Agence de Protection de l’Environnement américaine. L’Organisation Mondiale de la Santé va jusqu’à assurer que 90% des décès par le cancer de la peau sont liés aux rayonnements UV. Pas vraiment ce que l’on cherche en pataugeant dans notre piscine.

Dès lors, il s’agit de prendre des précautions qui ne gâcheront pas notre plaisir. Pour cela, Vigilant propose un flotteur intelligent qui analyse l’environnement de votre piscine : LilyPad. Connecté par Wi-Fi à son application mobile (gratuite et compatible avec iPhone et Android), il est conçu pour étudier la température de l’eau et l’indice UV auxquels vous vous exposez. Toutes ces informations sont transmises en temps réel au smartphone de l’utilisateur, accompagnées de conseils de protection personnalisés contre les nuisances solaires.

Ainsi, bien plus qu’un simple instrument de mesure, LilyPad cherche surtout à devenir le compagnon idéal des moments détente. Dotés de la précision propre aux objets connectés Vigilant, ses capteurs de rayonnement intégrés vous renseignent non seulement sur l’intensité des UV à la surface de l’eau, mais, combinés aux données des profils des utilisateurs, ils indiquent à ces derniers les meilleurs moments pour faire un plongeon ou quelle crème solaire choisir selon les types de peau.

Ce flotteur d’un genre nouveau est accessible pour la somme de 99€. Difficile de faire un comparatif de prix vraiment pertinent étant donné que LilyPad et le seul flotteur estival intelligent du marché pour le moment. Néanmoins, on peut supposer qu’il s’agira d’un achat idéal pour les personnes sensibles aux UV, amoureux de leur piscine ou les collectionneurs de Vigilant.

PARTICIPATION au jeu concours VIGILANT :

Pour tenter de gagner la brosse à dents connectée Rainbow c’est très simple : partagez sur l’un des trois réseaux sociaux proposés (Twitter, Facebook ou Google+) puis inscrivez vos coordonnées dans l’encadré qui s’affiche ensuite.
Résultats le 10 Octobre 2014, bonne chance à tous ! 

[sociallocker id=”7260″]

[si-contact-form form=’4′]

Jeu terminé. Le gagnant est Louis C.

[/sociallocker]

Vigilant - objets connectés