Les objets connectés envahissent le sport

Véritable phénomène de société, les objets connectés sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Le sport n’échappe pas à la règle.

Si l’on en croit Abi Research, il existe à l’heure actuelle près de 10 milliards d’objets connectés dans le monde, chiffre qui devrait tripler d’ici 2020. La domotique et le multimédia ont été les fer de lance en matière d’objets connectés. Cependant, l’univers du sport n’est pas en reste, bien au contraire. Le « quantified self » intrigue et attire de plus en plus de sportifs. Cette « automesure » permet à chacun, grâce à des capteurs ou applications, de mesurer ses données personnelles, de les analyser et de les partager.

Nike le précurseur

Nike est en quelque sorte le pionnier de cette tendance. Dès 2006, Il fut le premier fabriquant à introduire des puces dans ses chaussures de sport. Désormais, la Lunar + de Nike est connectée au smartphone et propose différents programmes d’exercices. Le géant américain s’est également investi sur le marché des bracelets intelligents. Son Fuelband mesure les performances des athlètes.

D’autres fabricants se sont lancés dans les bracelets de tracking d’activités sportives et physiques tels que Jawbone Up ou Flitbit Flex qui non seulement quantifient vos efforts mais également surveillent votre sommeil et régime.

Under Armour a quant à lui équipé ses maillots de capteurs qui transmettent à un terminal mobile la température de la peau, les accélérations ou le rythme cardiaque/respiratoire.

Vous l’aurez compris, le running a un temps d’avance sur les autres sports.

Cela pourrait rapidement changer grâce à des innovations qui pourraient révolutionner la pratique du sport aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs.

nike+fuelband-home-960x640

Tour d’horizon de ces nouveautés :

Trace, le capteur pour sports extrêmes.

Ce petit boitier de 5cm de diamètre sur 2cm de haut, vendu avec un support permettant de l’attacher à n’importe quelle surface, est capable de mesurer toute une panoplie de mouvements. Plus résistant que les bracelets connectés et s’adaptant à toutes les surfaces (ski, planches de surf, de snowboard), Trace peut calculer les calories dépensées, la hauteur d’un saut ainsi que la vitesse. Vous pourrez ensuite récupérer les données sur votre smartphone via bluetooth. Une application dédiée enregistrera vos performances et les classera selon le sport concerné.

Disponible en mars 2014 aux Etats-Unis pour 149 dollars (environ 110 euros)

Trace_design_product

SmartBall, le ballon de football connecté.

Adidas, après avoir introduit des capteurs dans leurs chaussures de football Adizero f50 (permettant d’enregistrer la vitesse, le nombre de sprint etc) nous a révélé le premier ballon de football connecté.

Ce SmartBall, truffé de capteurs, permettra de mesurer la vitesse de la frappe, la trajectoire du ballon ou encore l’impact du pied sur celui-ci, données qui seront envoyées en temps réel vers tablette et smartphone via bluetooth. L’application en question semble réussie puisqu’elle devrait reproduire la frappe en 3D. Prévu pour cette année, aucune information n’a filtré concernant la possible utilisation de ce ballon par la FIFA (pour savoir si le ballon est totalement entré dans le but ou non). A noter que la recharge se fait sans fil via un socle et que le prix n’est pas encore connu.

smart-ball-open

Babolat Play, la raquette de tennis intelligente.

C’est lors du Consumers Electronics Show que la marque française Babolat a annoncé la commercialisation de la Babolat Play aux Etats-Unis. Les capteurs sont intégrés dans le manche afin de décortiquer et analyser la façon de jouer de l’utilisateur. Là aussi les informations sont transmises via bluetooth (ou USB) sur smartphone ou tablette. La puissance, l’impact de la balle, l’endurance ou encore la technique seront tant de performances analysées. Afin d’en faire la promotion, des joueurs de renommé mondiale tels que Jo Wilfried Tsonga ou encore Rafael Nadal l’ont testé lors d’entrainements spécifiques. La Babolat Play est aujourd’hui disponible aux Etats-Unis pour 399 dollars (environ 295 euros).

2462869

EvoOne et 94 Fifty, les ballons de basket connectés.

Le EvoOne dispose d’un capteur dans le ballon permettant de savoir si votre tir est bon ou non. Il analyse les rotations du ballon pour savoir si le tir est bon. L’analyse se fait en temps réel puisque si le tir est bon, le ballon émet un son, s’il est mauvais, le ballon en émet un différent. Il devrait être commercialisé dans les prochaines semaines au prix de 60 dollars (environ 45 euros).

Le 94 Fifty, dont les caractéristiques sont similaires à n’importe quel ballon basic, est équipé de capteurs et du bluetooth. Cela lui permet de mesurer et de transmettre la vitesse, les mouvements du ballon ou encore la trajectoire et en fait un véritable coach personnel. Des applications dédiées vous proposeront des exercices afin de vous améliorer ou de comparer vos résultats avec d’autres utilisateurs. Seul point noir, le prix, celui-ci est de 195 dollars (environ 145 euros), beaucoup plus cher que la concurrence.

94fifty-basketball

La santé des sportifs n’est pas laissée de côté.

Pour être tout à fait complet, les chercheurs ne s’intéressent pas qu’aux performances sportives. Ils souhaitent également surveiller l’état de santé des sportifs.

En NBA (basket-ball), les joueurs disposeront d’un dossier médical consultable sur smartphone appelé HealthMobile. Les joueurs de NFL (football américain) auront aussi ce dossier mais la ligue réfléchit à l’implantation de capteur dans les casques et tenues des joueurs afin d’évaluer la gravité des impacts.

Smart, casque développé par la société israelienne Lifebeam, permet aux cyclistes de surveiller en temps réel leur rythme cardiaque.

lifebeam

Préparez-vous à modifier vos habitudes sportives.