Les objets connectés au service de la recherche médicale

Mieux connaître la maladie pour mieux la combattre. Intel et la fondation Michael J. Fox s’associent pour mieux comprendre la maladie de Parkinson.

 michael-j-fox-foundation

Au service de la recherche

On ne présente plus Michael J. Fox et son combat contre la maladie. Intel et la fondation qui porte son nom ont collaboré pour mettre en place une application capable de récolter des informations auprès des patients. La santé individuelle peut être surveillée grâce aux objets connectés toujours plus nombreux dans ce domaine mais la gestion d’information de masse, les big data, restait à développer.

Activités, prise de médicaments, état général des patients (tremblements, sommeil), au total se sont près de 300 observations par secondes, estime Intel, qu’il faudra traiter.

Intel-fondation_Michael_J_Fox-depannage-informatique-paris-domicile-petit


Un test a déjà été effectué sur un petit groupe d’une quinzaine de personnes seulement mais l’application devrait être au point à la fin de l’année. Une innovation qui permettrait de faire avancer la recherche contre la maladie de Parkinson et pour d’autres, il faut l’espérer. Enfin on arrête de se regarder le nombril et de faire le beau sur les réseaux sociaux !

Sources : usine-digitale.fr