Les drones: envol vers l’agriculture connectée

Cette année 2014 promet d’être placée sous le signe des drones. En effet, ces petites révolutions technologiques offrent de grandes possibilités notamment dans le domaine de l’agriculture. Zoom sur cette nouveauté.

Qu’est ce qu’un drone?

Aussi appelé UAV, le drone est un aérodyne télécommandé, et donc sans pilote (celui-ci restant au sol) qui emporte une charge utile dont celle-ci est destinée à des missions de surveillance, de renseignement, de combat ou de transport.
Principalement utilisés dans le domaine militaire, l’usage du drone se démocratise peu à peu. Et il pourrait, dans les années à venir devenir un allié précieux pour les agriculteurs en leur permettant de suivre en temps réel leur parcelles de terrain, sans avoir recours à l’imagerie satellite. Car, si actuellement cette dernière est la plus utilisée, elle présente certaines contraintes, notamment en fonction des conditions climatiques.
Le drone volant assez bas dans le ciel, généralement autour des 150 mètres d’altitude, il évolue en dessous de la barrière de nuages et permet une meilleure vision.

Grande vedette du salon de l’Agriculture qui se tient actuellement Porte de Versailles à Paris, le drone offre de nouvelles perspectives pour ce secteur économique souvent taxé de traditionnel. D’ailleurs de nombreux objets connectés seront présentés lors de ce salon, pour en savoir plus cliquez ici.
L’analyse précise permise par le drone permettra en effet d’optimiser l’exploitation agricole en produisant plus d’information sur les terrains et sur leurs différents besoins.

Différents types de drones

De nombreux constructeurs se lancent sur le marché des drones, en pleine expansion. A ce titre l’investissement dans le secteur agricole semble très pertinent, puisque, loin des obstacles posés par son usage en ville, l’utilisation du drone en rase campagne semble moins contraignante.

Deux types de d’appareils pourraient etre utilisés:
– les multicotères: sorte de petits hélicoptères à plusieurs hélices. Ceux-ci peuvent voler très bas et se mettre en état de vol stationnaire. Airod Technologies commercialisera son modèle à partir d’octobre 2014 pour un prix d’environ 3000 euros.
-les drones à ailes volantes, s’apparentant plus à un petit avion. Ces derniers ont pour avantage de voler plus vite et de couvrir plus de surface de terrain. Le constructeur Airinov a développé ce type d’appareil spécialement pour l’agriculture (voir vidéo de démonstration en entête).

Une chose est sûre en 2014, l’agriculture sera connectée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *