Accueil / Maison connectée / Jardin connecté / LEAF : Un frigo connecté spécialisé dans le cannabis médicinal

LEAF : Un frigo connecté spécialisé dans le cannabis médicinal

leaf

Si en France la culture, distribution et consommation de cannabis est interdite par la loi, dans certains états des Etats-Unis cette plante est autorisée à des fins médicinales. Il est donc tout à fait logique que des entrepreneurs s’intéressent à ce commerce. Faire pousser de la marijuana n’est cependant pas donner à tout le monde, il faut avoir la main verte et comme avec d’autres plantes médicinales, respecter les différents cycles et suivre l’évolution des plants au plus près pour obtenir le meilleur rendement. Une entreprise américaine à lancé sur le marché LEAF, une sorte de petit frigo automatisé, permettant de faire pousser de l’herbe sans avoir aucune connaissance.

LEAF n’est certainement pas prêt de débarquer en France mais il est complètement légal dans certains états des Etats-Unis de produire une petite quantité de cannabis si on possède une ordonnance médicale autorisant sa consommation pour raisons médicales. Ce petit placard, qui ressemble à un frigo, va permettre de cultiver de façon automatisée deux plants de cannabis simultanément. La pousse sera contrôlée automatiquement, alors que l’utilisateur pourra suivre le tout depuis son smartphone.

LEAF : un système « Plug N’ Plant » pour faire pousser du cannabis

On connaissait le potager connecté, voici le placard à cannabis automatisé. LEAF se présente comme une boite d’une hauteur de 1,20 mètre et de 60 centimètres de large. Ce système, actuellement en vente aux Etats-Unis dans les états où la consommation de cannabis à usage médical est autorisée avait été dévoilé lors de l’événement Techcrunch Disrupt l’année dernière. Son inventeur, Yoni Ofir, lui-même consommateur de cannabis médical, a voulu se lancer dans la culture pour sa propre consommation mais il a vite été déconcerté par la quantité de connaissances nécessaires pour cultiver du cannabis de haute qualité. Il a alors eu l’idée de ce système totalement automatisé.

leaf

LEAF est bourré de capteurs pour surveiller tous les paramètres afin qu’ils soient toujours optimaux pour assurer une bonne récolte. Ainsi, selon une « recette » et les graines que l’on a plantées, la machine va être aux petits soins avec les plantes. Température, humidité, ventilation, Ph du substrat, lumière et engrais, tout sera adapté automatiquement par LEAF. Les plantes obtiennent leurs nutriments à partir de cartouches que l’utilisateur disposera dans le compartiment prévu pour cela. Ainsi, si le système détecte que la plante manque de lumière, il adaptera la luminosité. Si elle a besoin de plus d’engrais, LEAF augmentera les doses. Le fabricant a signé un partenariat avec Advanced Nutrients, un acteur important dans le domaine des engrais pour cannabis. Il fournit les cartouches de nutriments utilisées par LEAF. Selon le fabricant, avec ce système il est possible de récolter entre 110 et 140 grammes de marijuana.

Pilotable depuis une application

Si tout est automatisé, l’utilisateur pourra toujours reprendre la main sur la culture à partir de l’application dédiée et régler les différents paramètres selon ses désirs. Avec cette application, il pourra également visualiser toutes les données récoltées par les capteurs. Les utilisateurs pourront même suivre en direct la pousse de leurs plantes grâce à la caméra intégrée dans le placard. LEAF a aussi un côté social, les utilisateurs pourront se partager leurs recettes.

leaf

Cette technologie a cependant un coût et il faudra tout de même débourser 1500 dollars pour se procurer le système LEAF. Les utilisateurs les moins fortunés pourront toujours se rabattre sur des produits meilleur marché pour surveiller leurs plantes.

Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *