Accueil / Insolite / Dyson lance un jouet aspirateur plus vrai que nature

Dyson lance un jouet aspirateur plus vrai que nature

Dyson lance un aspirateur plus vrai que nature pour les enfants.

Dyson, la marque d’aspirateur anglaise mondialement connue, sort un nouvel aspirateur pour les enfants plus vrai que nature. La Casdon aspirateur sans fil est une réplique exacte du Hottest DC22. De quoi se préparer une base de clients fidèles pour le futur.

Le nouveau jouet Dyson, le Cadson sans fil, est ultra-réaliste. C’est une copie conforme d’un des aspirateurs les plus connus de la marque anglaise, le Hittest DC22. Il permet d’aspirer des petits morceaux de papier, il fait du bruit et dispose de deux têtes. De quoi préparer la jeune génération, dès le plus jeune âge, aux travaux ménagers qui les attendent. Peut-être pouvons-nous voir aussi par là, un coup marketing de la part de Dyson. Histoire de s’assurer, grâce à ces bambins en culotte courte, une base de clients fidèles pour les prochaines années.

Des futurs consommateurs en herbe

Les tout-petits sont fascinés par le monde des adultes. Imitant les grands, ils nous suivent partout et copient tous nos faits et gestes. Maquillage, cuisine, enceinte, voiture, smartwatch, le monde des jouets utilise cette tendance et propose des objets toujours plus réalistes. Dyson l’a bien compris. Il surfe sur cette vague et propose un aspirateur pour enfant copie conforme à celui que possède les parents.

Les jouets aspirateurs existent depuis longtemps, cependant, c’est la première fois qu’une marque en sort un à l’image d’un vrai. Bruit, aspiration, plusieurs têtes, avec ce gadget les enfants pourront vous suivre dans vos tâches ménagères. Grâce à cet objet, dès leur premier pas, ils pourront s’entrainer à passer l’aspirateur pour le reste de leur vie.

Une initiative qui n’est pas sans nous rappeler celle de KidZania lancé au Mexique en 1999 et qui possède aujourd’hui 24 parcs répartis dans 19 pays. Ces parcs d’attractions, qui ne possèdent aucun manège, mettent les enfants dans le contexte de vie réel. Ils se destinent, en effet, à leur faire découvrir le monde du travail. 60 métiers sont présentés, avec bien entendu un salaire à la clé et des logos de grandes marques affichés partout. De quoi mettre les enfants dans le bain du capitalisme dès leur sortie du berceau.

Peut-être devrions-nous les laisser dans le monde de l’innocence un peu plus longtemps, avant de les propulser dans celui des adultes, qu’ils auront largement le temps de découvrir.