Accueil / Insolite / Joe Biden veut instaurer l’arme intelligente pour lutter contre les violences armées

Joe Biden veut instaurer l’arme intelligente pour lutter contre les violences armées

arme intelligente

Le candidat aux présidentielles Américaines de 2020 a de nouveau mentionné son projet d’arme intelligente lors d’un débat entre démocrates.

“Aucune arme ne devrait pouvoir être vendue à moins que votre empreinte biométrique ne soit nécessaire pour tirer“. Ces propos, se sont ceux de Joe Biden. Le candidat aux élections présidentielles et ancien vice-président des Etats-Unis à évoquer l’idée lors d’un débat opposant les candidats démocrates. Selon lui, l’arme intelligente est la réponse aux multiples violences armées qui gangrènent le pays. 

Arme intelligente : un système qui ne fait pas l’unanimité

Un tel objet a sûrement de quoi faire fantasmer les fans de science-fiction. Dans les faits, le système d’arme intelligente évoquée par Joe Biden serait plus compliqué à mettre en place. Le candidat américain souhaite qu’une arme intelligente ne soit utilisable que par son propriétaire grâce à la reconnaissance biométrique. Selon lui, cela faciliterait l’identification du tireur dans les affaires criminelles. Hors de question pour la NRA. Dans un communiqué d’il y a 3 ans, le lobby des armes indiquait déjà ne pas être opposé aux armes biométriques, mais refusait catégoriquement la disparition des armes traditionnelles. 

A cette même époque, Barack Obama avait signé une action exécutive nécessitant de nouvelles recherches sur les armes intelligentes. Cette mesure exigeait que les ministères de la Défense, de la Justice et de la Sécurité intérieure ” mènent ou parrainent des recherches sur la technologie de la sécurité des armes à feu”.  

L’arme intelligente pour éviter les drames?

Joe Biden a aussi rappelé qu’il était le seul à avoir “ battu la NRA” en faisant adopter la loi Brady. Il y a 25 ans, cette dernière a rendu obligatoire la vérification des antécédents de toute personne souhaitant acheter une arme à feu ainsi qu’un délai de cinq jours avant l’achat. L’ancien vice-président des Etats-Unis sous le mandat d’Obama est convaincu que les armes intelligentes à reconnaissance biométrique permettront de diminuer le nombre de morts par balles. Rien ne dit que cela sera le cas, surtout qu’une telle technologie pourrait être la cible du piratage. Quoi qu’il en soit, la situation des Etats-Unis est dramatique. Entre janvier et mars, 2 502 personnes sont décédées à cause des armes à feu, soit plus que le nombre de morts américains lors du débarquement du 6 juin 1944. Au 7 juin, 6 088 personnes sont mortes tuées par balles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *