Accueil / Sport connecté / JO 2020 de Tokyo : des médailles olympiques recyclant des téléphones

JO 2020 de Tokyo : des médailles olympiques recyclant des téléphones

Médailles olympiques des JO 2020 de Tokyo

À un an du coup d’envoi des JO de 2020, le comité d’organisation a dévoilé à Tokyo les médailles olympiques qui seront décernées aux champions.

Petite particularité, ces médailles sont issues du recyclage de plus de 6 millions de smartphones. Le design retenu pour les Jeux a été conçu par le Japonnais Junichi Kawanishi, sélectionné parmi plus de 400 candidats.

Les médailles des JO 2020 de Tokyo

En or, argent ou bronze, les médailles mesurent toutes 85 mm de diamètre. À leur point le plus fin, elle font 7,7 mm contre 12,1 mm au point de plus épais. Surprise, les médailles d’or sont en réalité faites d’argent pur recouvert de 6 grammes d’or plaqué. Pour le reste, les médailles d’argent sont entièrement en argent quand les médailles de bronze utilisent un alliage composé à 95 % de cuivre et à 5 % de zinc.

Comme toute médaille olympique, celles-ci arborent les 5 anneaux olympiques, en accord avec les exigences du CIO. Toujours en vertu des réglementations en vigueur, le design inclut également le nom officiel des jeux ainsi qu’une représentation de Niké, déesse grecque de la victoire. Pour note, cette dernière doit être montrée devant le Stade panathénaïque.

Des médailles recyclées

Afin d’avoir assez de métal pour fabriquer les médailles des JO 2020 de Tokyo, le comité d’organisation a lancé un appel pour la collecte de composants électroniques dès 2017. Visiblement, le public a entendu l’appel. En effet, il a permis de rassembler 78 895 tonnes en gadgets divers, dont plus de 6 millions de téléphones. Étant donné la popularité des téléphones portables basiques au Japon, ces téléphones ne comptent pas que des smartphones. En tout, on a pu extraire 32 kg d’or, 3 500 kg d’argent et 2 200 kg de bronze de ces déchets.

La totalité des 5 000 médailles à gagner pour les JO 2020 de Tokyo sera donc issue du recyclage. Mais ce n’est pas la première fois que cela arrive. Ainsi, les Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver en utilisait déjà. Mais l’édition 2020 aura, elle, un village olympique 100 % connecté.

Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2019/7/24/20708209/tokyo-2020-olympic-medals-phone-metals - Crédit : Photo et vidéo : CIO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *