Accueil / Maison connectée / Bureau connecté / [CES 2015] iSketchnote, votre bloc notes papier connecté

[CES 2015] iSketchnote, votre bloc notes papier connecté

Lancés sur Kickstarter, ces français (ISKN) ont été financés à 988 % en octobre 2013. Du 6 au 9 janvier 2015, ils sont au CES de Las Vegas pour présenter l’iSketchnote, le dispositif qui vous permet de reproduire vos productions papier instantanément sur votre iPad .

isketchnote cover-ouverte-home-detouree

Les composants de l’iSketchnote

iSketchnote evantail-page-slate-2

La Slate est la tablette sur laquelle on pose le papier. Tout papier est toléré et le revêtement qui recouvre la tablette permet un confort pour l’écriture. Elle pèse moins de 400g et est épaisse de 0,9 cm. Elle est connectée à votre iPad en Bluetooth 4.0 mais peut aussi stocker en mémoire vos croquis et notes. Grâce à l’application, vous pouvez par la suite transférer vos dessins également à un PC ou à un MAC. Enfin, elle mesure 18.5 cm de large pour 24.6 cm de long et a une autonomie de 10h en écriture pour une mémoire de 2MB soit 50 pages environ à laquelle on peut ajouter une carte micro sd de 16 GB.

iSketchnote partie-notice1

Deux stylos sont fournis avec l’iSketchnote, les iSkin sont conçus pour un confort optimal. Ils sont dépourvus de batteries et d’électronique mais ils contiennent une bague aimantée qui permet la numérisation de l’écriture. Ils sont rechargeables et automatiquement reconnus selon leur couleur, bleu, noir ou rouge.

iSketchnote pen-notebook1

Le principe de l’iSketchnote

Il suffit de placer un papier ou un bloc note sur la surface d’écriture puis de dessiner avec un stylo vierge de tout dispositif électronique. Les croquis et notes sont immédiatement transférés à la taille de votre écran d’iPad. Vous pouvez par la suite apporter les modifications désirées depuis l’application iSketchnote et les partager avec vos proches.

iSketchnote ipad-air2-app2

Cette application permet la sauvegarde des dessins, croquis ou notes sur la tablette ou l’ordinateur. Elle offre la possibilité de modifier sa production manuscrite grâce à des calques, d’embellir les dessins ou mettre en forme les notes. La fonction Instant replay permet enfin de partager l’intégralité de ses créations papier au format vidéo.

L’iSketchnote est fournit avec la Slate, deux stylos et un couverture d’iPad pour le prix de 179 euros en précommande actuellement.

Une très bonne alternative à la tablette tactile mais qui pose néanmoins quelques soucis pour les puristes du dessin. Votre dévouée rédactrice par exemple, dessine continuellement au crayon gris pour un effet crayonné, elle ne s’imagine dès lors pas n’utiliser qu’un stylo pour ses créations d’autant plus que cela lui ôterait la possibilité d’utiliser une gomme. La bague qui est fixée au stylo ne pourrait-elle pas être détachée pour s’apposer à l’outil de dessin que l’on souhaite ?

source : isketchnote.com

 

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.