Accueil / Multimédia / Imprimante 3D / L’inventeur des armes imprimées en 3D en prison pour pédophilie

L’inventeur des armes imprimées en 3D en prison pour pédophilie

cody wilson inventeur armes 3D

L’inventeur des armes imprimées en 3D, Cody Wilson, est actuellement incarcéré à Houston, Texas, aux Etats-Unis. Il est accusé d’avoir eu des rapports sexuels avec une mineure.

Âgé de 30 ans, Cody Wilson est l’un des pionniers de l’industrie naissante des armes imprimées en 3D qui suscite actuellement une vive controverse aux Etats-Unis. L’homme, qui se définit lui-même comme un ” crypto-anarchiste “, a créé l’entreprise Defense Distributed qui vend des plans permettant de fabriquer ses propres armes à feu à l’aide d’une imprimante 3D.

Selon ses dires, ” les gouvernements devraient vivre dans la peur de leurs citoyens “. C’est la raison pour laquelle il permet aux particuliers d’accéder à ces plans pour des sommes parfois dérisoires.

Les Démocrates, de leur côté, craignent de voir ces armes utilisées par des criminels ou des terroristes. En effet, les armes imprimées en 3D sont totalement intraçables puisqu’elles ne portent pas de numéro de série.

L’inventeur des armes imprimées en 3D encourt jusqu’à 20 ans de prison

cody wilson prison

Quoi qu’il en soit, c’est finalement une tout autre polémique qui risque de mettre un terme à l’entreprise de Cody Wilson. Ce dernier vient d’être incarcéré pour avoir eu des rapports sexuels avec une adolescente de 16 ans, rencontrée via le site SugarDaddyMeet.com pour la somme de 500 dollars.

Les faits remontent au 15 août 2018, mais c’est ce vendredi 21 septembre 2018 que Cody Wilson a été arrêté à Taiwan. Selon la police, l’homme avait fui dans ce pays d’Asie après avoir appris que les autorités menaient une enquête à son sujet. Il encourt jusqu’à 20 ans de détention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *