Accueil / Santé connectée / Indego va permettre aux paralysés de marcher

Indego va permettre aux paralysés de marcher

indego pour les paralysés

Sur le marché médical mondial sera bientôt commercialisé le premier exosquelette robotique en utilisation clinique et personnelle, destinés aux les paraplégiques. Il portera le nom d’Indego. Une sorte de rêve qui devient réalité, car ce dernier sera capable de redonner la chance de marcher seul et indépendamment à ces personnes. 

Exosquelette : un espoir pour les paraplégiques

Après 10 ans de recherches, de développement, d’essais cliniques sur 1 200 patients, la Food and Drug Administration des États-Unis a approuvé cet exosquelette conçu par une équipe de chercheurs de l’Université de Vanderbilt à Nashville, Tennessee.

Son nom est Indego, et il est le second exosquelette en Amérique à avoir reçu l’approbation de la FDA pour une utilisation clinique et personnelle. Ainsi, il permettra à des personnes paralysées en dessous de la taille de pouvoir se lever, marcher et se promener de façon indépendante. 

Comment fonctionne Indego ?

Le principe est simple : en se penchant en avant, la personne qui utilise le wearable avancera ; en se penchant vers l’arrière elle pourra se baisser et s’assoir, et pourra se relever en se penchant vers l’avant. La personne paralysée pourra marcher sur ses propres jambes.

L’exosquelette se compose d’un cadre rigide qui se fixe autour des jambes, des genoux et des hanches, ainsi que d’une “ceinture” située autour du torse. Des béquilles vont également venir aider le porteur à garder son équilibre. Indego dispose d’une batterie rechargeable, qui peut-être retirée et remplacée lorsqu’elle est vide.

Enfin, la quantité d’assistance robotique va être déterminée directement par le wearable selon l’individu et ses besoins. L’exosquelette intègre une technologie permettant de stimuler de façon électrique son porteur. Cela va permettre d’activer les nerfs du paralysé, de contracter ses muscles par de petites décharges électriques, et ainsi augmenter la force de ce dernier, lui permettre d’avoir une meilleure circulation sanguine ainsi que de réduire l’atrophie des ses muscles. 

exosquelette indego

exo indego

Disponibilités d’Indego

Michel Goldfarb, professeur de génie à l’origine du projet espère que ce dernier pourra profiter au plus grand nombre. Indego est actuellement disponible en Europe, depuis novembre 2015, mais son coût est absolument faramineux : 80 000 dollars l’un, soit quasiment 72 000 euros.

Ses créateurs espèrent qu’il sera bientôt pris en charge par les assurances maladies, afin de bénéficierà tous de la façon la plus équitable et égale possible. 

indego, wearable pour paralysés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *