Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bijoux / 5 Indiens au service des femmes de leur pays

5 Indiens au service des femmes de leur pays

safer en réponse aux abus sexuels sur les femmes en inde

Le viol est un acte encore aujourd’hui très répandu dans le monde entier. En France, une récente étude a montré que les préjugés sur ces actes sexuels étaient encore très présents, et traduisent toujours une dévalorisation certaine de la femme. Quant à l’Inde, une agression sexuelle a lieu toutes les 20 minutes. 5 hommes ont donc décidé de mettre au point Safer, un wearable conçu afin de pallier à ces problèmes. 

Un wearable pour un fléau aussi vieux que le monde

safer, wearable contre le viol des femmes

Le harcèlement sexuel moral et physique est un fléau bien connu des femmes, et si le viol est une pratique ancienne, il est d’autant plus présent dans nos sociétés urbaines et contemporaines. 

Ainsi, dans un pays comme l’Inde où le viol est monnaie courante, 5 hommes ont décidé de mettre leurs savoirs au service des femmes de leur patrie.

Ces 5 hommes, dont Paras Batra et Manik Mehta, ont donc mis au point un wearable sous forme de bijoux : pendentif, bracelet ou porte-clé qui porte le nom de “Safer” et qui a pour but de protéger les femmes de ce mal.

colliers safer

Comment fonctionne Safer ?

safer, wearable et app contre le viol en inde

Safer permet de créer un répertoire de personnes à prévenir en cas de situation menaçante. La femme qui le porte n’a qu’à le tapoter afin d’alerter sa liste qu’elle est dans une situation délicate.

Un SMS ou une alerte via l’application sont ensuite envoyés aux personnes définies, ainsi qu’une localisation de la porteuse du bijou grâce à une fonction GPS sur le wearable. Le dispositif propose également une carte avec les hôpitaux et les postes de police les plus proches du lieu ou vous vous trouvez.

Safer est actuellement disponible à la vente et son prix peut varier de 45 à 70 euros selon les modèles.

En bref, les wearables sont donc devenus un moyen intelligent de lutter contre un fléau que beaucoup de femmes connaissent, et leurs utilités ne s’arrêtent pas là. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *