Accueil / Internet des Objets / Huawei sort Harmony OS pour se passer d’Android

Huawei sort Harmony OS pour se passer d’Android

Lancement par Huawei de Harmony OS lors de son Developer Conference 2019

Après avoir vu sa licence d’exploitation d’Android révoquée temporairement cette année, Huawei dévoile son plan B pour la prochaine fois : Harmony OS.

Également connu sous son nom chinois de Hongmeng, Huawei a enfin officialisé son alternative à Android. Selon la firme, Harmony serait même plus rapide et plus sûr que l’OS de Google.

Un OS pour l’internet des objets

Contrairement à Android, Harmony n’est pas qu’un OS mobile. De fait, le logiciel pourra être installé sur de nombreux objets connectés de la maison (smart TV, accessoires connectés, enceintes, etc.). Cependant, Huawei ne prévoit pas (encore) de proposer Harmony sur ses smartphones, malgré son rang de numéro 2 sur ce marché.

Néanmoins, Richard Yue, un des ténors de l’entreprise chinoise, a tenu à rappeler une chose durant l’annonce l’OS. Ainsi, ce dernier pourrait facilement être déployé si, d’aventure, Huawei n’avait plus accès à l’écosystème Android. Si ce jour arrivait, les développeurs Android pourront simplement porter leurs applications vers Harmony grâce au compilateur ARK de Huawei.

Avec Harmony, Huawei concurrence Google

Durant sa présentation de Harmony, Huawei n’a pas manqué de critiquer ouvertement Android. En effet, le système d’exploitation du géant californien serait pénalisé par des codes redondants et une fragmentation généralisée. Inversement, Harmony prend moins de place et ne peut être rooté. Grâce à une gestion intelligente des ressources, le nouvel OS devrait également être plus performant.

Pour avoir un concurrent réel à l’offre chinoise, il faudra voir du côté de Fuchsia. En développement depuis des années chez Google, Fuchsia possède la même versatilité que Harmony. Et comme Android, tous deux sont open source. En d’autres termes, tout développeur est libre de modifier l’OS à son gré. En préparation depuis 2017, l’OS du chinois arrivera donc en premier sur le marché, et Huawei espère bien capitaliser sur son avance par rapport à Fuchsia.

Malgré les grandes ambitions d’Huawei, l’avenir de Harmony OS rester encore incertain. Pour cause, on peut prendre l’exemple du Tizen de Samsung, un autre challenger au Goliath Android. De nos jours, l’OS du coréen ne se trouve plus que sur quelques montres connectées. Pour sa sortie, Harmony OS se retrouvera d’abord sur des écrans connectés, notamment la smart TV Honor Vision.

Sources & crédits Source : https://www.engadget.com/2019/08/09/huawei-harmony-os-hongmeng-android/?utm_campaign=homepage&utm_medium=internal&utm_source=dl - Crédit : Photo : capture d'écran de le chaine Youtube AmazTech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *