Accueil / Loisir / Un hoverboard propulsé par des ventilateurs ? Voilà Arcaboard !

Un hoverboard propulsé par des ventilateurs ? Voilà Arcaboard !

ArcaBoard

Les hoverboards auraient-ils le vent en poupe ? Après les annonces des hoverboards de Lexus, Hendo ou d’Hoverboard Technologies, la société de véhicules aérospatiaux Arca présente Arcaboard, un modèle de hoverboard capable de se déplacer sur n’importe quelle surface grâce à un système de ventilateurs.

Arcaboard, l’hoverboard par Arca

Chez nous, on aime deux choses : les objets connectés et les hoverboards. On vous avait déjà parlé du Slide de Nexus et du très sobre Hoverboard, présenté au dernier CES, mais ces modèles souffraient tous de plusieurs défauts. Le premier ne pouvait planer qu’au-dessus des surfaces métalliques et le deuxième ne volait même pas (ce qui est quand même la base de tout bon hoverboard, nom de Zeus). Les hoverfans trouveront peut-être leur bonheur avec Arcaboard.

Arcaboard est la création d’Arca, une société américaine spécialisée dans l’élaboration et la construction de véhicules aérospatiaux. Ce qui le différencie de ses concurrents, en et particulier de celui de celui de Lexus (qui ne pouvait léviter qu’au-dessus de sols métalliques) : il fonctionne sur tous types de surfaces, que ce soit du béton, de l’herbe ou… de l’eau.

ArcaBoard

L’hoverboard qui ne manque pas d’aspiration

Pour parvenir à ce prodige, Arcaboard utilise un système de projection impliquant quelques 36 ventilateurs électriques et un système de stabilisation inédit, ce qui lui permet de soulever jusqu’à 200 kg à une hauteur maximale de 30 cm. La vitesse maximum est limitée à 20 km/h pour une puissance totale de 272 chevaux. De plus, il est possible d’utiliser son smartphone pour le contrôler directement.

Niveau autonomie, c’est là où le bât blesse. Avec assez de batterie pour léviter pendant un maximum de 6 minutes, Arcaboard prend 6 heures à se recharger. Pour pallier à ce problème, Arca met à disposition une station de rechargement spéciale, assez massive, afin de réduire ce temps à 35 minutes.

Evidemment, l’« Arcadock » n’est pas un accessoire gratuit, puisqu’il faudra débourser 4.500 $ (4.109 €) pour l’avoir. Un chiffre qui fait peur mais paraît relativement faible à côté du prix de l’Arcaboard lui-même : 19.900 $ (18.175 €). Dernier détail : il s’agit du prix de précommande (parce que sinon c’est pas drôle), affiché sur le site d’Arca. La commercialisation de ce hoverboard à ventilateurs devrait débuter le 15 avril 2016.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *