Accueil / Internet des Objets / Objets connectés : histoire et définitions

Objets connectés : histoire et définitions

Histoire et définition des objets connectés

Définitions d’Objet connecté, Internet of Things (IoT), Internet des Objets (IdO)

L’expression d’Internet des Objets (IdO) ou Internet of Things (IoT) désigne l’expansion du réseau Internet à des choses/objets et à des lieux dans le monde physique. Les objets deviennent alors connectés, et sont souvent désignés comme tels (montres connectées, bracelets connectés, lunettes connectées…).

Il n’existe pas vraiment de définition officielle pour ce terme, mais voici le définition de l’Internet des Objets que nous trouvons la plus pertinente :

“L’internet des objets est un réseau de réseaux qui permet, via des systèmes d’identification électronique normalisés et unifiés, et des dispositifs mobiles sans fil, d’identifier directement et sans ambiguïté des entités numériques et des objets physiques et ainsi de pouvoir récupérer, stocker, transférer et traiter, sans discontinuité entre les mondes physiques et virtuels, les données s’y rattachant.”

Source : L’Internet des objets de Pierre-Jean Benghozi, Sylvain Bureau et Françoise Massit-Folléa (Edition MSH)

Dans le même livre, nous avons relevé un tableau intéressant qui nous aide à mieux comprendre comment fonctionnent ces objets connectés :

systèmes technologiques nécessaires au fonctionnement de l'internet des objets (iod)
Et voici d’autres définitions :

– « des objets ayant des identités et des personnalités virtuelles, opérant dans des espaces intelligents et utilisant des interfaces intelligentes pour se connecter et communiquer au sein de contextes d’usages variés »
– « la convergence des identifiants numériques »

Histoire des objets connectés (IOT / IDO)

Il faut tout d’abord connaître Rafi Haladjian. En effet, cet homme créé en juin 1994 le premier opérateur internet en France : FranceNet, cédé à British Telecom en 2001. Il se lance ensuite dans le monde de l’Internet Des Objets (IDO) et fonde la société Ozone, puis Violet qui a pour baseline « Let all things be connected ». Violet lancera le premier objet connecté : la lampe DAL en 2003.
Cette lampe wifi c’est vendue à une cinquantaine d’exemplaires à 790€ unité. La lampe est composé principalement de 9 LEDs qui s’illuminent de différentes couleurs en fonction des “événements”. Elle propose différents services comme la météo, la bourse, la pollution, des alertes google ou encore des “envois de messages de couleurs” par sms ou email.

lampe dal - objetconnecte

Un peu plus tard, en 2005 cette société lancera le Nabaztag, qui devint l’icône des objets connectés. Ce lapin connecté en hi-fi peut alors déjà lire des mails à haute voix,  émettre des signaux visuels et diffuser de la musique. L’objet est aujourd’hui commercialisé sous le nom de Karotz.

nabaztag-objetconnecte

Depuis peu, Rafi Haladjian a lance une nouvelle société “sense” qui s’intéresse aux objets connectés du futur.
Pour en savoir plus, voici une interview de Rafi Haladjian par la chaine techno/01net :