Accueil / Sport connecté / Sport collectif & individuel connecté / Hexoskin, un nouveau t-shirt connecté pour le sport !

Hexoskin, un nouveau t-shirt connecté pour le sport !

Hexoskin randonnée connectée

Hexoskin. Retenez bien ce nom, car il s’agit du tout nouveau t-shirt connecté prometteur. Véritable exo-peau, ce vêtement 2.0 capte plusieurs de vos signes vitaux et les transmet en direct sur votre tablette ou smartphone. Vitesse, calories, rythme cardiaque et volume d’air respiré, voilà quelques exemples des données auxquelles vous pourrez avoir accès avec Hexoskin.

MAJ 21 JANVIER 2015 : Commercialisation en France prévue pour mi-février 2015 sur le site officiel. T-shirt : 169 euros. Boitier enregistreur : 230 euros. Soit un total de 399 euros.

Au fur et à mesure que les objets connectés mûrissent, leur technologie s’affine et donne naissance à des produits inédits. De plus en plus, nous découvrons des objets qui auraient été inimaginables il y a dix ans. C’est le cas d’Hexoskin, le nouveau t-shirt connecté principalement destiné aux sportifs professionnels.

C’est quoi ?

Semblable au Body Connect, l’Hexoskin est un t-shirt connecté rempli de microcapteurs de différentes sortes (nous y reviendrons). Cela signifie qu’une fois le vêtement enfilé, l’ensemble de vos signes vitaux seront enregistrés par un module fixable au tissu. Et comme ce t-shirt est avant tout connecté, vos données personnelles peuvent être consultables à n’importe quel moment sur votre smartphone ou votre tablette, grâce à une application gratuite dédiée.

Si vous êtes en train d’imaginer un morceau de tissu bourré d’électrodes énormes et de fils tous plus dérangeants les uns que les autres, je vous arrête tout de suite. Carré Technologies, la firme québécoise à l’origine d’Hexoskin, a tout prévu. Ce t-shirt connecté est conçu pour être confortable d’entrée de jeu et ne pas entraver l’effort. Optimisé pour la régulation de la chaleur et de l’humidité, le tissu employé (de fabrique italienne) reste léger, respire et sèche rapidement. Les coutures sont lisses et ont été pensées pour ne pas gratter l’utilisateur, qui peut tout à fait utiliser l’Hexoskin sous d’autres pièces d’équipement (aussi bien des maillots de sponsors que des pièces de hockey). Il peut cependant se suffire à lui-même à tout moment, même la nuit, puisque ses logos réfléchissants vous assureront une visibilité dans l’obscurité.

Concernant les détails électroniques, le module de l’Hexoskin, qui assure l’analyse de vos signes vitaux, dispose d’une autonomie de batterie d’environ 14 heures. Il possède une connexion Bluetooth sécurisée à son application gratuite dédiée, compatible Android et iOS. L’accès au cloud et l’enregistrement de vos données sont gratuits, ce à quoi on peut ajouter la possibilité de les enregistrer en mode différé (plus de 150h exploitables).

Enfin, même s’il fait plus penser à une machine qu’à un t-shirt, ce vêtement connecté made in Canada est parfaitement lavable en machine.

Hexoskin application

 

Comment ça marche ?

D’un point de vue technique, comment s’y prend-t-il pour mesurer tout ça ? En fait, le principe est plutôt simple et passe par trois sortes de capteurs :

  • Des capteurs d’activité, qui vont enregistrer les déplacements (en trois dimensions) et l’accélération de l’utilisateur. Il peut également mesurer le nombre et la cadence des pas et établir le nombre de calories consommées lors de chaque activité.
  • Des capteurs cardiaques, sous forme d’électrodes textiles, pouvant faire office d’électrocardiogramme et livrer le rythme cardiaque précis du porteur du t-shirt connecté (en nombre de battements par minute) ainsi que l’analyse des variations de ces rythmes.
  • Des capteurs respiratoires, via la présence de deux anneaux présents au niveau de la cage thoracique et des abdominaux. En analysant les données relatives aux respirations thoracique et abdominale de l’utilisateur, l’Hexoskin peut calculer le nombre de respirations par minute et le volume d’air consommé (en L/min).

Hexoskin capteurs cardiaqueHexoskin capteurs activitéHexoskin capteurs respiratoires

Toutes ces données sont mesurées et expédiées quelques centaines de fois chaque seconde à son application dédiée, servant d’interface. Cela permet d’avoir un accès direct à ses signes vitaux à tout moment.

A quoi ça sert ?

Mesurer les signes vitaux d’un utilisateur, c’est bien, mais pour en faire quoi ? Les utilisations potentielles sont nombreuses, notamment dans le domaine de la santé. Ce ne fut pas le choix de Carré Technologies, qui a préféré optimiser son t-shirt connecté à l’attention des sportifs professionnels.

Ainsi, il est possible pour un entraîneur de connaître chaque détail de la condition physique de ses athlètes, comme mesurer ses améliorations ou détecter les épuisements dus à un entraînement trop rude. Les coaches peuvent garder à l’œil la respiration, le niveau de stress, de fatigue et de récupération de plusieurs sportifs. De plus, grâce à des graphiques précis, il est possible de déterminer le moment clé de l’entraînement sur lequel doit encore travailler l’athlète, à la fois au niveau physique et respiratoire. En bref, le biofeedback opéré par l’Hexoskin aide les entraîneurs à améliorer les performances et le bien-être de leurs athlètes en mesurant et en illustrant exactement leur évolution.

Graphique hexoskin

Mais ce n’est pas tout, car le module de l’Hexoskin s’accompagne également d’un moniteur de sommeil. Ses fonctionnalités : calculer le temps total de sommeil, son efficacité (en %), les changements et durées de chaque position ainsi que les moyennes des rythmes cardiaque et respiratoire. Là encore, pas besoin de s’y connaître ou d’exercer des analyses compliquées : l’application de ce t-shirt connecté interprète toutes ces informations pour vous et vous les livre de manière claire et imagée.

En conclusion, reconnaissons qu’il s’agit là d’un produit dont nous ne connaissons certes pas la précision exacte, mais qui illustre le début d’une nouvelle ère dans le monde des vêtements connectés. Les sportifs du dimanche n’en verront probablement pas l’intérêt (surtout au vu des 400 $ qu’il vous faudra dépenser pour faire l’acquisition de ce t-shirt connecté) mais nul doute que ce genre de vêtement 2.0 se fera plus courant à l’avenir. Et donc, beaucoup plus accessible.