Accueil / Santé connectée / Handisco, la canne pour malvoyants connectée

Handisco, la canne pour malvoyants connectée

Handisco informe son porteur sur son environnement

Les malvoyants ont parfois des difficultés à se déplacer de manière autonome en ville. Mais grâce à Handisco, une canne blanche connectée, ils pourront faire face à aux obstacles de la ville.

Une canne blanche … connectée !

On dirait une canne blanche tout à fait normale. Mais Handisco est est en réalité une canne pour malvoyants bardée de technologies. Elle possède des capteurs à ultrasons, des capteurs infrarouges, un GPS et elle est connectée aux services municipaux de la ville. Car l’intérêt de cette canne pour  malvoyant est de leur permettre de se déplacer en ville en évitant tous les obstacles qui peuvent se présenter. Elle fonctionne ainsi sur le même principe que le fauteuil connecté crée en collaboration avec Stephen Hawking.

La canne pour malvoyants permet de se déplacer en ville en toute autonomie 

Quelles fonctionnalités pour Handisco ?

Handisco peut permettre de localiser le parcours de l’utilisateur grâce au GPS inclus associé à une oreillette Bluetooth. La canne peut repérer les obstacles au sol ou ceux situés en hauteur qu’une canne classique ne pourrait repérer. Quand elle détecte un obstacle, elle vibre pour que le porteur puisse le contourner. L’oreillette peut elle aussi biper et l’ensemble du dispositif sera piloté par commande vocale.

Connectée aux services municipaux via WIFI ou la 3G, la canne pour malvoyant peut interagir avec les feux de circulation, indiquer le nombre d’arrêts de bus restants ou encore fournir des informations sur les magasins. Pour finir, les porteurs peuvent faire sonner leur canne s’ils l’ont égaré grâce à un système sonore.

D’où vient ce projet et quel avenir l’attend ?

Cette canne a été crée par une équipe de cinq étudiants originaires de Nancy. Leur projet semble susciter un certain intérêt puisqu’il a été lauréat du Défi Cisco. Pour perfectionner leur canne, les étudiants se sont associés avec des spécialistes du handicap et du monde de la cécité. Ils travaillent aussi en collaboration avec l’association Valentin Haüy, qui soutient les aveugles. Les utilisateurs finaux étant au centre de toutes leurs préoccupations.

 sources :  handisco.com – mieux-voir.fr