Accueil / IoT Sphere / Hackez la Evikey lors du Devoxx et vivez la vie de château

Hackez la Evikey lors du Devoxx et vivez la vie de château

Le Palais des Congrès, où l'Evikey sera mise à l'épreuve

Pour sa 4e édition, Devoxx se trouvera au Palais des Congrès du 8 au 10 avril 2015. 3 jours de conférences, de rencontres et d’ateliers pratiques. Durant cette conférence, Freemindtronic défie les hackeurs de déverrouiller sa clé sécurisée Evikey.

Un défi de taille

Devoxx, dont le slogan est “la conférence des développeurs passionnés” se présente comme un vaste échange entre ses participants et ses spectateurs. Parmi les thèmes de cette année, on trouvera Java, l’IoT, les langages alternatifs et la sécurité des objets connectés. Pour cette 4e, édition, ce sont plus de 221 présentations, soit plus de 173 orateurs pour la 4e édition. Les conférences seront accompagnées de présentations d’objets de 25 minutes, ainsi que d’ateliers pratiques, afin de découvrir les nouvelles technologies de demain. En plus de ce beau programme, un défi sera lancé aux hackers présents : briser l’ultra sécurité de l’Evikey de Freemindtronic.

Élément phare des années 2000, les clés USB sont souvent porteuses de données aussi importantes qu’elles sont faciles à pirater. Devant les révélations successives mettant en cause leur sécurité (notamment une faille de sécurité générale révélée en juillet 2014), Freemindtronic, petite TPE Française (cocorico!) de 4 personnes spécialisées dans la cyber sécurité a mis au point une clé USB ultra sécurisée supposée inviolable.

L’Evikey, en blister, entière et découpée

Et pour les participants qui ne gagneront pas le premier prix, c’est à dire, probablement tout le monde, une tombola serait organisée, les heureux élus remportant une des clés USB ultras sécurisées de Freemindtronic. Le défi avait déjà été lancé auparavant à Epitech les 27 et 28 mai 2014, lors de la Mêlée du numérique à Toulouse : il n’y avait pas eu le moindre gagnant.

l’Evikey, une boite noire portable

La clé USB Evikey n’est pas un gadget. Selon Jacques Gascuel, il s’agit “D’une véritable boite noire portable, impossible à truquer, forcer et falsifier de l’extérieur. “. L’Evikey possède une technologie de multiprotection électronique et paramétrable par NFC, ce qui lui confère un niveau de sécurité bien au-dessus des standards existants, et même du haut de gamme sécuritaire. Elle est ainsi complètement invisible des autres systèmes informatiques. La brancher sur un port USB ne suffit pas, il faut aussi l’activer en passant le smartphone auquel elle est “liée” par dessus !

Une des particularités de cette clé est qu’elle peut être liée à votre smartphone ce qui renforce le niveau de sécurité. Pour déverrouiller l’Evikey, il suffit de poser son portable au-dessus de la clé. Même si quelqu’un vole la clé et connait le mot de passe, il ne sera pas capable de l’utiliser, puisqu’il faut aussi en sa possession le smartphone lié. Et même dans le cas très improbable où ce serait le cas, forcer la sécurité serait quand même complètement impossible.

La clé possède aussi de nombreux paramètres tels que l’abandon du mot de passe utilisateur.  Des options réalisables sur mesure pour les industriels : par exemple le paramétrage de la distance d’accès où la clé est utilisable (il est possible de faire en sorte que le contenu ne soit pas consultable en dehors du siège d’une entreprise par exemple). Le déverrouillage de la clé est en plus géolocalisé. Si vous la perdez, vous saurez où elle a été déverrouillée la dernière fois…

Enfin, à noter l’existence de deux versions différentes d’Evikey : la premium, destiné à un seul utilisateur, et la “pro”, pour les entreprises disposant d’un poste administrateur. Ce qui permettra de gérer le profil de plusieurs utilisateurs pour la même clé. Voire décider que tel lot de clés pourra être déverrouillé d’une certaine manière, créer des mots de passe temporaires, ou une durée limitée de déverrouillage, et ainsi de suite. Des fonctions qui ont de l’avenir dans le service ” Cela peut aussi créer du service : par exemple dans le domaine de la   location de clé‏. “ affirme Jacques Gascuel.

En plus de cela, “Chaque clé est unique, montée séparément et de manière artisanale”Une personne arrivant à forcer une clé ne serait donc pas pour autant capable de hacker les autres, dont les paramètres sont tous différents en fonction de son utilisateur. Freemindtronic, bien que constituée de seulement 4 personnes, prend absolument tout en charge, de la conception à la création de la clé, sans recours à la sous-traitance exception faite de la fabrication des cartes électroniques par un industriel français. Dans un très proche avenir, la société va industrialiser sa fabrication pour pouvoir répondre à la demande. “Il y aura beaucoup d’embauches.” prédit le fondateur de Freemindtronic.

l'Evikey est montée par les membres de la start-up
Jacques Gascuel, Président fondateur de Freemindtronic‏, qui monte une Evikey

À noter qu’Evikey est déjà commercialisée (nous en avons fait un test il y a quelques jours), et que son principe d’ultra sécurité sera bientôt transféré sur des PC…