Accueil / Loisir / Drones / GoPro travaille sur un drone et un dispositif 360°

GoPro travaille sur un drone et un dispositif 360°

Drone GoPro

GoPro, leader en matière de caméras pour les aventuriers, prévoit de produire un drone et un accessoire pour ses caméras capables de capturer du contenu en réalité virtuelle à 360 degrés.

GoPro envisage de pousser plus loin l’expérience utilisateur avec deux nouveaux produits qui vont être introduits sur les marchés des drones et de la réalité virtuelle. Le fabricant travaille sur un accessoire qui embarquerait 6 caméras et serait alors capable de capturer du contenu à 360 degrés. Ces produits font partie des efforts que GoPro met en place pour étendre ses activités au-delà du simple fait de vendre des caméras aux skieurs, aux coureurs et aux amateurs d’aventure.

La réalité virtuelle chez GoPro

GoPro sphérique

Ce nouveau produit est une monture qui pourra accueillir 6 caméras GoPro Hero4 pouvant capturer des images et vidéos en haute résolution à partir de plusieurs angles de vue. Le contenu pourra être assemblé à l’aide de Kolor, un logiciel pour créer un environnement de réalité virtuelle à 360 degrés, dont GoPro devrait annoncer la finalisation du rachat. Kolor est une PME française qui a bâti sa réputation à travers des logiciels de traitement de vidéos à 360°, de panorama et les visites virtuelles. Cette acquisition est l’opportunité pour GoPro d’élargir son offre qui inclura la captation, la production et le visionnage des vidéos.

À noter que pour pouvoir apprécier ce type de contenu, il sera demandé aux futurs utilisateurs d’être en possession d’un casque à réalité virtuelle comme l’Oculus, le Google Cardboard ou l’Hololens de Microsoft. Il pourra être consultable sur un PC, votre smartphone à l’aide de YouTube 360 ou sur l’application de Kolor.

Le drone made in GoPro

GoPro s’est aussi lancé sur un nouveau marché émergeant, celui des drones. Alors que Woodman, le PDG, n’a pour le moment fourni aucun détail concernant son prix ou son design, nous savons déjà qu’il faut nous attendre à le voir débarquer dans le ciel durant le premier semestre 2016.

L’aventure sur le marché du drone est une progression naturelle pour l’entreprise surtout quand on sait que ses caméras sont intallées sur bon nombre de drones de la concurrence. L’engin serait “disruptif”, en rupture par rapport à ce que l’on connait aujourd’hui. On sait également que l’appareil sera un “accessoire” pour GoPro. Comprenez qu’il faudra acheter une caméra pour pouvoir en profiter.

Pour ce qui est du prix, la marque veut se concentrer sur le grand public, l’appareil ne devrait donc pas atteindre une somme indécente, du moins on l’espère.

Source