Google veut créer une salle de bain connectée révolutionnaire !

Google dépose un brevet pour une salle de bains connectée

Un brevet a récemment été déposé par Google pour présenter une salle de bains entièrement connectée. Le dispositif serait capable de mesurer l’état de santé des utilisateurs et de transmettre les données médicales à des médecins. 

Google s’intéresse de plus en plus aux technologies de la maison connectée. Tôt ou tard, la firme de Mountain View compte bien étendre son influence tentaculaire sur ce marché en plein essor. La preuve : le géant a récemment déposé un brevet pour une salle de bains entièrement connectée.

Une salle de bains pleine de capteurs

Chaque élément de cette salle de bains serait équipé de capteurs permettant de suivre et de mesurer la santé de l’utilisateur. Le tapis de bains, la baignoire, ou même le siège des toilettes seraient conçus pour évaluer la condition de santé des usagers.

Par exemple, en fonction des signaux électriques émis par le corps, le tapis de bain connecté serait capable de mesurer la fréquence cardiaque. Derrière le miroir de la salle de bains, une caméra serait en mesure de détecter les variations de la couleur de peau afin de calculer le volume sanguin grâce à la pléthysmographie. Dans les toilettes, des capteurs pourraient mesurer la pression sanguine. La baignoire quant à elle évaluerait les échos grâce à des capteurs d’ultrasons, pour estimer la pression sanguine et les mouvements de tissus internes.

Outre la pression sanguine et la fréquence cardiaque, les capteurs pourraient également évaluer les systèmes musculaire, endocrinien, cardiovasculaire, tégumentaire et nerveux de l’usager. Un portrait complet de la condition de santé pourrait donc être dressé.

brevet-google-salle-de-bains

Des données transmises aux médecins

Si l’utilisateur y consent, toutes les données collectées peuvent être directement transmises à des professionnels de la santé. Selon Google, les données ainsi collectées dans l’intimité de la salle de bains seraient bien plus précieuses que celles que récupère le médecin dans son cabinet. Pour cause, ces données sont agrégées au quotidien, et non pas ponctuellement lors d’un rendez-vous médical.

Simple brevet ou projet concret de Google ?

Récemment déposé, ce brevet fût cependant conçu par Jeffrey Rogers, alors directeur de l’ingénierie chez Google. Ce dernier travaille désormais chez IBM comme Global Research Leader. Ce concept est donc antérieur à septembre 2015, date à laquelle Roger a quitté Google.

Même si cette invention semble révolutionnaire, rappelons qu’il ne s’agit pour le moment que d’un brevet. Les géants de la technologie comme Google et Apple développent en permanence de nouvelles idées, immédiatement brevetées pour s’assurer une totale propriété intellectuelle. Cependant, la plupart de ces brevets ne sont jamais concrétisés.

Quoi qu’il en soit, les ambitions de Google pour le secteur de la santé sont véritables. Outre ce projet de salle de bain, la firme travaille depuis des mois sur la Google Lens, une lentille connectée capable de mesurer le taux de sucre dans le sang, afin d’aider les diabétiques. Reste à savoir quand le Californien fera enfin son entrée sur ce marché, et si les consommateurs accepteront de lui confier leurs données médicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *