Accueil / Insolite / Quand ton Google Home empêche ton mari de te tuer

Quand ton Google Home empêche ton mari de te tuer

google homme appelle police mari violent assistant personnel enceinte connectée

Un homme a été arrêté pour violences domestiques, dans le comté de Bernalillo à 15 kilomètres d’Albuquerque, Nouveau-Mexique, alors qu’il braquait sa femme avec une arme à feu. C’est l’enceinte connectée de la maison, de type Google Home ou Amazon Echo, qui a prévenu la police.

Alors qu’un homme battait sa femme et la tenait en joue avec une arme à feu, l’enceinte connectée de la maison qu’ils gardaient a compris, par erreur, qu’il fallait prévenir la police. L’homme est actuellement en prison dans l’attente de son procès ; la femme est hors de danger.

OK Google Home, appelle le shérif

Cela se passe dans une résidence de Tijeras, dans le Nouveau-Mexique, à 15 kilomètres d’Albuquerque. Eduardo Barros passe la soirée à faire du “house-sitting” avec sa petite amie, ainsi que la fille de celle-ci, lorsqu’une altercation survient. Le couple en vient aux mains.

La crise monte en intensité et en violence, jusqu’au moment où Eduardo tient sa compagne en joue avec une arme à feu. Il lui demande : “Tu as appelé le shérif ?” Une menace supplémentaire. Elle ne l’avait pas fait, mais cette question, cette intimidation, a eu un effet tout opposé à celui escompté : elle a activé l’enceinte connectée de la maison (type Google Home ou Amazon Echo), qui était branchée à un système de son surround.

google home enceinte connectée assistant personnel appelle police violences conjugales

 

L’homme est en prison

En entendant cette phrase, l’enceinte connectée – dont on ignore la marque – a réagi de la meilleure manière qu’il soit : elle a appelé le shérif du comté. Une équipe de négociation ainsi que des membres du SWAT se sont alors rapidement rendus à la résidence et ont finalement pu sortir la femme et sa fille après plusieurs heures de négociation.

Si elle était blessée, la petite amie de Eduardo Barros n’a pas eu à aller à l’hôpital – sa fille, elle, était indemne. Les autorités ont considéré que l’équivalent du Google Home  avait potentiellement sauvé une vie. “Cette technologie a assurément aidé à sauver une mère et son enfant d’une situation très violente”, a ajouté le shérif du comté de Bernalillo, Manuel Gonzales.

Eduardo Barros est poursuivi pour possession illégale d’arme à feu, violences aggravées sur un membre de son foyer et séquestration aggravée. Il restera en prison jusqu’à son procès.

Plus qu’un assistant personnel

Cette histoire est une belle illustration de l’utilité inattendue que peuvent avoir des enceintes connectées du genre de l’Amazon Echo ou du Google Home. Bien qu’elles ne soient pas programmées pour appeler les secours ou lutter contre les violences conjugales, elles peuvent, en interprétant – assez bêtement – des phrases, sortir de leur rôle de simple assistant personnel et permettre de sauver des vies.

Un beau coup de chance pour cette femme et sa fille, une stupide erreur bien méritée pour cet homme, qui risque de passer quelques années en prison. Au moins là bas, il pourra parler librement, car il ne doit pas y avoir pléthore d’enceintes connectées comme le Google Home derrière les barreaux.