Accueil / Multimédia / Image / Geek’s Live : petit tour d’horizon de ce qu’il ne fallait pas rater

Geek’s Live : petit tour d’horizon de ce qu’il ne fallait pas rater

Mercredi 14 octobre s’est tenue à Paris la 8e édition de la Geek’s Live. L’occasion de croiser des “têtes connues” comme la Samsung Gear S2 ou encore la Huawei Watch, s’adonner à des ateliers de tests de casques de réalité virtuelle et bien sûr de découvrir de nouveaux objets connectés. Petit tour d’horizon de ce qu’il ne fallait pas manquer.

Alcatel OneTouch Watch et GO WATCH

Présentée au CES 2015, la Alcatel OneTouch Watch était bien sûr exposée au public au cours de cette 8e édition. Disponible en noir et en blanc, cette deuxième étant plus petite et plutôt tournée vers un public féminin, la montre au design soigné est équipée d’un accéléromètre, un gyroscope, un altimètre, un capteur de fréquence cardiaque ainsi que d’une boussole.

Niveau connectivité, on retrouve le Bluetooth 4.0, la technologie NFC et un port USB classique. Tactile, elle peut se targuer de bénéficier d’une interface originale et relativement simple à comprendre sur laquelle on va pouvoir changer les couleurs à l’envi. On émet juste une petite réserve sur la barre noire en bas du cadran, qui coupe un peu, dans le même style que celle que nous avions pu apercevoir sur la Moto 360. Néanmoins la barre ne gêne pas la lecture, et avec un peu d’habitude celle-ci devrait se faire facilement oublier.

Outre la OneTouch Watch, la GO WATCH était elle aussi au rendez-vous. Davantage destinée aux sportifs, la montre blanche affiche en temps réel les notifications, les appels ainsi que l’activité physique. Un bouton Go est présent au-devant de l’appareil, qui va permettre en appuyant dessus de lancer sur l’écran l’affichage d’un graphique représentant les pulsions émotionnelles de son propriétaire. Compatible avec iOS et Android, cette nouvelle montre est attendue sur le marché en janvier prochain pour 129€.

Huawei Watch et Samsung Gear S2 étaient aussi de la partie

La Geek’s Live aura également été l’occasion de croiser des têtes à présent bien connues. On ne les présente plus, la Huawei Watch ainsi que la Samsung Gear S2 étaient elles aussi présentes. L’occasion pour le public de les prendre un peu en main. Si nous avions eu l’occasion de tester la Huawei Watch à la rédaction d’ojetconnecte.net, et ainsi tester ses fonctionnalités, nous avons enfin pu trifouiller la Samsung Gear S2. Il est comme promis très simple de naviguer grâce à l’interface rotative et sélectionner les applications de son choix. On vous en dira plus sur la montre dans un test détaillé à venir.

Oculus vous fait planer et HTC vous fait rêver

Autre secteur très porteur et qui déchaîne les passions, les casques de réalité virtuelle. Oculus s’est beaucoup amusé à gentiment torturer le public en lui offrant un baptême de l’air virtuel. Une petite estrade, un casque et un siège un peu étrange pour accueillir les courageux souhaitant planer dans les airs virtuellement tout en gardant tout de même les pieds proches de la terre. Une fois assis, c’est parti petite secousse par ci, petite secousse par là, on fait balloter le siège pour flanquer une petite trouille au public.

HTC-Vive_White-20150609-110521880-compressed

Pendant qu’Oculus faisait planer, HTC, lui, faisait rêver en présentant en exclusivité son casque HTC Vive. Bien à l’abri des regards non enregistrés, des bornes de démo étaient installées pour permettre aux chanceux de jouer un peu avec avant sa sortie, prévue pour début 2016.

Des nouvelles de Master Lock

Le cadenas connecté sans clé Master Lock fonctionne en Bluetooth et peut sécuriser efficacement à peu près n’importe quoi. Tout se gère depuis une application permettant de verrouiller et déverrouiller le dispositif et donner l’accès à d’autres personnes de ses contacts. Pratique par exemple si on partage un local. Une combinaison de mouvement choisie peut également ouvrir le cadenas. En cas de perte de son smartphone pas de panique, internet et l’ordinateur sont là. Depuis son PC, il est possible de verrouiller ou bien même de désactiver le dispositif.

En cas de manque de batterie, ce qui nécessitera tout de même quelques années, donc vous avez le temps, le cadenas vous prévient et clignote en jaune. Deux dimensions ont été pensées pour Master Lock, une petite, principalement destinée à un usage intérieur, pour 69€ et une version plus imposante destinée à un usage extérieur pour 99€. Ces deux solutions de sécurité sont attendues pour novembre prochain.

City Bug, smart trottinette

IMG_3631

L’innovation aussi de portait bien, notamment avec la trottinette électrique City Bug. En apparence, elle ressemble à s’y méprendre à une trottinette classique. Mais ne vous y trompez pas ! City Bug, lancée cet été et d’une valeur de 1000€, va vous éviter tout effort pour vous déplacer. Tout est dans le guidon, on pousse pour accélérer et on tire pour freiner (avec un frein également à l’arrière pour plus de sécurité). La petite machine en a dans le ventre, avec ses 18 km d’autonomie, sa vitesse de pointe de 18 km/h et sa recharge complète en trois heures.

City Bug est parfaitement utilisable en ville, à condition de respecter la limitation à 6km/h sur les trottoirs, et d’avoir un peu de force dans les bras pour la transporter dans le métro. 12 kilos bien pesés qui risquent de tirer un peu sur les articulations en montant les escaliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *