Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Ce gant connecté peut alimenter un wearable par la chaleur corporelle !

Ce gant connecté peut alimenter un wearable par la chaleur corporelle !

Gant connecté chaleur du corps

Une équipe de chercheurs chinois de l’Université de Science et de Technologie de Huazhong est parvenue à développer un gant connecté capable d’alimenter un écran grâce à la chaleur corporelle. Cette technologie pourrait donner un nouveau souffle à l’industrie des vêtements connectés. 

Cela fait déjà quelques années que les scientifiques intègrent des éléments technologiques dans les vêtements. Ainsi, certaines chemises sont munies d’un écran incrusté dans la manche, ou dissimulent des capteurs permettant de surveiller les signes vitaux. Toutefois, dans la plupart des cas, ces vêtements connectés sont développés à des fins expérimentales, et ne dépassent jamais l’enceinte des laboratoires.

smart-shirt

Pour cause, il reste de nombreux obstacles à surmonter et autres défis à relever avant de pouvoir réellement utiliser ces smart clothes. Pour l’heure, ces vêtements intelligents sont encombrants, lourds, et ne peuvent être portés en cas de pluie. Ils ne peuvent pas non plus survivre à un lavage à l’eau. Au delà, le principal problème concerne l’autonomie. Pour fonctionner, les vêtements connectés requièrent une batterie.

Un prototype de gant connecté fonctionnel

gant-connecte-chaleur-corporelle

Par le passé, des progrès ont été effectués dans le domaine de la collecte d’énergie dégagée par le corps sous forme de chaleur. Selon la théorie, notre température corporelle est plus élevée que celle de notre environnement. Par conséquent, il devrait être possible de générer de l’énergie à partir de cette différence de température.

Cependant, jusqu’à présent, dans la pratique, cette technique n’a jamais fonctionné. Soit l’énergie générée n’était pas suffisante, soit l’opération était trop onéreuse pour être rentable, soit les dispositifs étaient trop fragiles et s’endommageaient facilement. Aujourd’hui toutefois, des chercheurs chinois sont parvenus à développer une cellule thermique connectée, flexible, capable de dégager suffisamment d’énergie pour alimenter des appareils électroniques rudimentaires.

Un système basé sur les électrodes et le gel électrolyte

electrode-gel

Pour ce faire, les chercheurs ont utilisé des électrodes et du gel. Deux électrodes en contact avec du gel électrolyte à différentes températures génèrent une différence de potentiel, et produisent un courant. Le prototype utilisé repose sur deux types de cellules arrangées en damier. Ce damier de cellules et rattaché à un gant connecté.

Lorsqu’il est porté dans un environnement à 5 degrés celsius, ce gant produit environ 0.3 µW de puissance à 0.7V. Cette énergie est suffisante pour alimenter un simple écran, du même type que les écran e-ink utilisés par les liseuses électroniques. Par ailleurs, l’équipe de chercheurs est persuadée que la puissance générée pourrait être encore augmentée.

huazhong-university-of-science-and-technology

Selon Jun Zhou, leader de l’équipe de chercheurs de la Huazhong Université of Science and Technology, le système du gant connecté pourrait être optimisé pour augmenter la puissance, même avec une température corporelle moins élevée. Grâce à cette technologie, le scientifique chinois est persuadé qu’un nouveau champ de possibilité s’ouvrirait pour le développement d’objets connectés auto-alimentés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *