Jouez sans interruption avec cette Game Boy sans batterie

gameboy sans batterie

Cette Game Boy durable n’a pas de batterie et tire son énergie de sources naturelles. Tout d’abord le soleil, mais également les clics sur les boutons.

Des chercheurs américains et hollandais ont collaboré pour mettre au point une réplique de Game Boy un peu particulière. En effet, cette version de la console portable fonctionne sans piles ni batterie. Elle tire son énergie du soleil, mais également de son utilisateur. Ainsi, plus besoin d’interrompre ses parties pour recharger l’appareil. Les sessions de jeu peuvent durer indéfiniment. Ce sont les parents qui vont être contents.

Plus qu’un jouet, cette petite console préfigure l’objet connecté de demain, démuni de batterie et qui peut fonctionner en autonomie totale. En plus d’avoir un coût non négligeable, la production des batteries pèse lourd sur l’environnement. En outre, elles finissent par s’accumuler en fin de vie, sans véritable moyen pour les recycler. Les énergies vertes sont donc une alternative, tout comme l’huile de coude.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Une Game Boy durable

Josiah Hester de la Northwestern University près de Chicago a déclaré « c’est le premier appareil interactif sans batterie qui se recharge grâce aux actions de son utilisateur. Quand vous appuyez sur un bouton, la console convertit cette énergie en quelque chose qui vous permet de continuer à jouer ». Son homologue Przemyslaw Pawelczak de l’université de Delft aux Pays-Bas d’ajouter « le jeu vidéo durable sera bientôt une réalité et nous avons fait un grand pas dans cette direction. Nous voulons démontrer qu’il est possible de faire qu’un tel appareil propose une expérience tout à fait agréable à son utilisateur ».

L’appareil emprunte son design à la Game Boy originale. Des capteurs solaires ont été ajoutés autour de l’écran en plus d’une bande en bas. La console récupère également de l’énergie lorsque l’utilisateur appuie sur les boutons. Les composants internes reproduisent la puissance de la Game Boy à l’identique. Il est ainsi possible d’insérer ses cartouches de jeux de l’époque et de jouer comme sur la vraie machine.

Une solution qui ne convient pas encore à tous les jeux

L’appareil tire son énergie de deux sources et connaît comme des « chutes de tension » lorsqu’il passe de l’une à l’autre. Pour éviter que les joueurs perdent leur progression à n’importe quel moment, les chercheurs ont mis au point un système de mémoire non volatile. Celle-ci conserve les données même en l’absence d’énergie. Ainsi, avec des conditions d’ensoleillement favorable et un jeu qui demande des clics réguliers sur les boutons, il se produit une micro coupure toutes les 10 secondes. Si c’est tolérable pour certains jeux, comme les échecs, ça l’est moins pour des jeux où l’action ne s’arrête pas.

Il reste donc encore du chemin à parcourir avant d’avoir un système durable et complètement jouable. Nous ne parlons même pas des consoles plus puissantes du moment. Or, ce n’est pas vraiment là le but de cette expérience. Les équipes de chercheurs souhaitent pour l’instant simplement démontrer que c’est faisable. Surtout, c’est ce vers quoi doivent tendre les constructeurs désormais. Sinon, nous finirons bientôt écrasés sous des piles de batteries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *