Accueil / Insolite / France Insoumise : des hologrammes à la rencontre des Gilets Jaunes

France Insoumise : des hologrammes à la rencontre des Gilets Jaunes

france insoumise holovans

La France Insoumise a décidé de s’adresser aux Gilets Jaunes et au peuple français en déployant des ” Holovans ” dans toute la France. Ces camions embarqueront des hologrammes à l’effigie des candidats du parti pour dialoguer avec les citoyens et tenter de les convaincre de voter pour la FI aux élections européennes.

Pour s’adresser au peuple, pour communiquer avec ” la France d’en bas “, certains politiciens auraient pour réflexe de remonter leurs manches, d’imiter grossièrement l’accent du terroir et de feindre une appartenance aux milieux populaires loin du faste des beaux quartiers parisiens et des bancs de l’ENA. Une condescendance maladroite et généralement mal reçue, à juste titre, par les intéressés.

Aux antipodes de cette démagogie, la France Insoumise a choisi de s’adresser aux Gilets Jaunes en ayant recours à la technologie de pointe. Dans le cadre de l’ ” opération 471 “, annoncée par le 31 janvier 2019, la FI va sillonner les routes de France à bord de ses quatre ” Holovans “ : des caravanes abritant des hologrammes à l’effigie de ses candidats.

Du 6 février au 25 mai 2019, dans 471 petites villes de France, ces hologrammes viendront ” s’adresser à la France des oubliés, des méprisés, celle qu’on voit sur les ronds-points aujourd’hui ” comme l’explique Matrine Aubry, tête de liste FI aux européennes. En effet, les villes que visiteront les Holovans ont été choisies en fonction des résultats électoraux de la France Insoumise aux présidentielles de 2017 et du nombre de ” Gilets Jaunes ” qu’elles rassemblent.

France Insoumise : les Holovans vont faire campagne pour les Européennes dans 471 villes

L’objectif de cette démarche ? Concilier ” la forme et le fond ” et ” rompre avec les codes et l’ordre établi ” pour fédérer le peuple autour du programme ” L’Avenir en commun ” de la France Insoumise pour les élections européennes. La FI compte séduire à la fois les jeunes auprès de qui les hologrammes de Jean-Luc Mélenchon avaient fait sensation en 2017, et convaincre les plus âgés en allant à leur rencontre en caravane.

Pour Martine Aubry, il s’agit là de proposer aux Français un ” contre-grand débat “ après avoir refusé de participer au ” grand débat ” d’Emmanuel Macron qui se contente de rencontrer les maires plutôt que d’aller au contact du peuple.

Reste à savoir si cette initiative (dont le coût représente 10% du budget de la campagne de la France Insoumise) portera ses fruits. Actuellement, selon la dernière enquête OpinionWay/Tilder, la FI ne représente que 8% d’intention de vote à égalité avec EELV. De plus, si une ou plusieurs listes ” Gilets Jaunes ” participent aux élections, elles risquent fort d’entrer en concurrence avec le parti de Jean-Luc Mélenchon…