Accueil / Vêtement et accessoire connectés / Bracelet connecté / Fitbit fait le ménage dans les applications pour ses montres Ionic et Versa

Fitbit fait le ménage dans les applications pour ses montres Ionic et Versa

fitbit menage application

Fitbit Labs retire de sa plateforme plusieurs de ses applications présentes sur ses montres connectées Ionic et Versa.

Fitbit Labs, la branche application de la société derrière les bracelets connectés du même nom, a décidé de passer un bon coup de balai. Elle vient en effet d’annoncer qu’une partie de leur catalogue d’applications serait retirée de leur plateforme prochainement. Elles ne disparaîtront pas des montres sur lesquelles elles sont déjà installées, mais auront des fonctions réduites. Les applications concernées ont été lancées au même moment que les Fitbit Ionic et Versa, respectivement fin 2017 et en mars 2018.

Fitbit a justifié cette décision en déclarant vouloir faire de la place « pour de nouvelles expériences dans le futur ». Une manière déguisée de dire que les applications tierces de la plateforme ne servent pas beaucoup aux utilisateurs. Ceux-ci se contentent la plupart du temps de celles qui sont préinstallées. Et cela, malgré les efforts d’une frange de développeurs qui se sont rassemblés autour du constructeur de smartwatch.

Les applications FitBit en constante évolution

Dans un marché où Fitbit doit lutter contre un ogre tel que l’Apple Watch, le fabricant a dû trouver des moyens originaux pour se distinguer de la concurrence. C’est ainsi qu’est né Fitbit Labs en 2017. Leur but est de créer des applications innovantes censées faire changer le mode de vie de leurs utilisateurs. Pour cela, ils mettent en place des périodes d’essais où ils recueillent les retours de leurs clients. Avec les informations recueillies, ils peuvent améliorer leurs produits.

Le fabricant de montres connectées n’a jamais caché qu’une partie de ses applications expérimentales pourrait se solder par un échec. Le cas échéant, leur production serait simplement arrêtée. Certaines fonctionnalités se verraient alors transférées vers d’autres applications pour de nouveaux tests. Cette approche peut sembler déroutante pour les utilisateurs lorsqu’ils voient disparaitre soudainement des outils dont ils se servaient régulièrement. 

Les applications pour les montres connectées évoluent dans un contexte difficile, et leur avenir est incertain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *