Accueil / IoT Sphere / Tout ce qu’il faut savoir sur Samsung Pay !

Tout ce qu’il faut savoir sur Samsung Pay !

samsung pay coree sud

L’information est tombée en fin de semaine dernière. Samsung Pay, le service de paiement mobile de la marque sud-coréenne arrivera en France à l’automne. Si beaucoup reste à faire avant que le système ne soit opérationnel, il est temps de répondre à quelques questions que vous devez vous poser. A quoi cela sert-il vraiment ? Comment ça marche ? Quels sont les avantages et les inconvénients ? Est-ce vraiment sûr ? On fait le point pour vous.

C’est quoi exactement Samsung Pay ?

samsung pay coree sud

C’est bien entendu par là qu’il faut commencer. Comme son nom l’indique, Samsung Pay est un système de paiement. À la manière d’Apple Pay ou d’Android Pay, il permet de payer sans avoir à utiliser sa carte bancaire ou des espèces, directement grâce à son téléphone.

Lancé en 2015 en Corée, le succès a été immédiat. En 1 mois, le service avait été utilisé 1,5 million de fois pour un total de transactions de 30 millions de dollars ! À l’heure actuelle, l’application qu’il faut installer sur le téléphone fonctionne déjà dans une multitude de pays à travers le monde. Parmi eux  : États-Unis, Chine, Australie, Russie ou encore Inde. La fonctionnalité n’est pour l’instant disponible que dans une poignée de pays européens : Espagne, Suisse et Suède.

Enfin Samsung Pay, c’est aussi un système de récompenses.  Même si on ignore encore si cette partie sera déployée en France, il vaut la peine de s’y intéresser. Chaque paiement effectué avec l’application permet de cumuler des points à la façon d’une carte de fidélité. Ceux-ci peuvent ensuite être utilisés pour obtenir des bons d’achats ou encore des produits Samsung.

Que faut-il pour utiliser Samsung Pay ?

Le premier pré-requis est bien entendu un smartphone. L’arrivée de Samsung Pay en France devrait selon les annonces de la marque se faire en simultané avec le lancement d’un nouveau smartphone. Sans vouloir trop anticiper, on peut raisonnablement parier sur le Galaxy Note 8, un smartphone pourvu d’un grand écran et d’un stylet. Rappelons que le Galaxy S8 a lui été lancé le 21 avril dernier. Mais ce ne devrait pas être le seul appareil compatible. L’application, déjà traduite en français dans le Google Store indique ainsi qu’elle sera compatible avec : “Galaxy S7 edge, Galaxy S7, Galaxy S6 edge+, Galaxy Note 5, Galaxy S6 edge, Galaxy S6 active, Galaxy S6, Gear S2 (Beta with NFC only) et maintenant sur Gear S3.” Par ailleurs, ce sont toutes les futures montres connectées de Samsung qui pourraient bien intégrer le système Samsung Pay.

La seconde étape est bien sûr celle des magasins où l’on souhaite faire ses achats mais aussi des banques partenaires. Selon Europe 1 qui a sorti l’information, Samsung est actuellement en négociations avec eux. C’est la démarche qu’a déjà du faire Apple au lancement de Apple Pay en France. La firme de Cupertino a pu sans peine lier des partenariats avec de nombreuses banques (Caisse d’Epargne, Banque Populaire…) mais aussi des enseignes comme La Fnac, Eram ou Sephora.

Quelle concurrence dans l’Hexagone pour Samsung Pay ?

apple pay paiement du futur

Comme nous le mentionnons ci-dessus, Apple Pay est déjà installé dans l’Hexagone. L’entreprise n’a toutefois communiqué aucun chiffre à l’heure actuelle concernant les usages dans l’Hexagone. En revanche, Android Pay n’est toujours pas présent. Alors qu’il a été lancé en septembre 2015 aux Etats-Unis, on l’attend toujours de notre côté de l’Atlantique.

La concurrence ici réside davantage plus dans les solutions locales. Tout d’abord, parce que de nombreuses banques proposent déjà le paiement NFC pour les montants inférieurs à 20 euros. Ensuite, parce que pour les montants supérieurs et jusqu’à 3000 euros, une solution française existe aussi ! Baptisée Paylib, celle-ci a été développée par un consortium de banques françaises (BNP Paribas, Société Générale, Crédit Mutuel) et fonctionne dans plus de 500.000 commerces. Autant dire que pour les géants américains, se lancer ici pourrait bien ne pas être une priorité.

Samsung pourrait toutefois miser sur les avantages déjà aperçus lors de ses précédents déploiements. En effet, le système fonctionne avec presque toutes les machines qui acceptent une carte de crédit. Aux Etats-Unis, Samsung Pay fonctionne ainsi dans 95% des magasins. Pour cela, la marque combine le NFC avec le “Magnetic Secure Transmission” qui permet d’utiliser le téléphone avec les appareils ne permettant que de “swiper” votre carte de crédit.

Est-ce vraiment un moyen de paiement sécurisé ?

Pour beaucoup, payer avec son téléphone peut sembler peu rassurant. Que l’on aime le contact physique des billets ou que l’on n’ait pas une confiance à toute épreuve dans les nouvelles technologies, la marche peut se révéler compliquée à passer. Une enquête de Harris Interactive, pointe ainsi que 60% des consommateurs n’ont pas l’intention d’utiliser cette technologie.

Le système est le même que celui utilisé par Apple Pay, l’utilisation d’une puce NFC pour le paiement. Samsung ne stocke pas les données de votre carte bancaire sur son téléphone mais utilise un système de jetons unique et non liés à vos données personnelles. De quoi normalement limiter les risques au maximum. Par ailleurs si vous perdez votre téléphone, là aussi aucun risque. En effet, pour que le paiement soit validé, le téléphone vous demandera votre empreinte ou un code. 

Afin de tout savoir sur Android Pay et Apple Pay, les deux principaux concurrents de Samsung Pay, rendez-vous dans notre comparatif dédié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *