Accueil / Insolite / Estonie : des robots vont bientôt devenir juges pour certaines affaires

Estonie : des robots vont bientôt devenir juges pour certaines affaires

Estonie robots justice

L’Estonie repousse un peu plus loin les limites de la robotique et de l’intelligence artificielle avec le recours à la machine pour remplacer des juges pour de petites affaires de justice.

La justice doit être aveugle,  c’est sous les yeux d’une femme bandée qu’elle apparaissait aux origines. Cependant, un robot peut-il voir ? Peut-il se laisser influencer ? Céder à l’émotion ? C’est à ce genre de questionnements que nous invite l’opération lancée en Estonie.

Estonie intelligence artificielle justice

Estonie : des robots pour des petites affaires de justice

L’Estonie est un pays qui est déjà considéré comme faisant partie des plus avancés au monde dans le domaine numérique. Le « e-citoyen » n’y est pas qu’un concept mais une réalité à travers une approche multisectorielle, des impôts à l’ouverture d’un compte, le vote ou la création d’une entreprise. Cependant, l’intelligence artificielle (IA) s’attaque désormais à un autre domaine, celui de la justice. Concrètement, le ministère de la justice a demandé à son officier en charge de l’intelligence artificielle de créer un juge robot qui pourrait rendre des verdicts pour des poursuites mineures (montant inférieur à 7.000 euros).

On ne parle pas de décider de vie ou de mort et même pas de prison. Simplement d’être capable de rendre une décision de justice pour de petites affaires. Le concept restera toutefois limité dans un premier temps avec notamment la supervision d’êtres humains. Si le projet fait parler, les Etats-Unis ont déjà recours à l’IA dans le domaine judiciaire, mais toutefois pas pour prendre des décisions. Ils apportent plus une sorte de soutien grâce à leurs bases de données. Le choix de l’Estonie pourrait notamment aider à désengorger les tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *