Accueil / Santé connectée / [Enquête] Vers une relation médecin / patient connectée ?

[Enquête] Vers une relation médecin / patient connectée ?

Docteur

Nous souhaitions compléter notre enquête dans le domaine de la santé connectée et plus précisément du côté des médecins. Cette fois-ci nous nous sommes donc intéressés à la relation entre un médecin et son patient. Une relation possiblement connectée ?

Des médecins connectés ?

Il y a quelques temps nous faisions une enquête sur l’utilisation des objets connectés dans les hôpitaux. Les résultats de cette enquête nous dévoilaient des inquiétudes quant à l’arrivée de ces dispositifs dans les hôpitaux. Ils remettaient surtout en cause leur fiabilité et les nombreux tests à effectuer avant de les mettre en place dans un établissement de santé. Nous avions cependant vu par la suite qu’un hôpital de Floride avait mis en place les objets connectés dans l’un de ses services.

Pour autant, certains de nos interlocuteurs pensaient qu’il était plus évident pour un médecin de mettre en place un suivi médical connecté avec un patient qu’il connaît, plutôt que le personnel d’un hôpital avec un de leurs patients. “A mon avis, son efficacité, si cela est prouvé, serait plus utile pour les personnes suivies en ville et non en hôpital” nous déclarait Nathalie.

Docteur

En effet, les médecins de ville connaissent mieux leurs patients que les médecins exerçant en hôpitaux. La relation dure depuis plus longtemps en général et les visites sont régulières.

Certains médecins utilisent les objets connectés et les testent sur eux-mêmes pour vérifier leur fiabilité. D’autres ne se sentent pas vraiment concernés par cette nouvelle technologie. Nous sommes donc allés à la rencontre de médecins pour connaître leurs avis sur une possible mise en place des objets connectés pour le suivi de certains patients.

Un suivi connecté, pour ou contre ?

Pour répondre à nos questions et pour obtenir différentes opinions, nous avons rencontré trois médecins. Docteur Béret, en activité depuis 10 ans, le Docteur Michel exerçant depuis près de 12 ans ainsi que le Docteur Alani, professionnel de santé depuis 5 ans.

Un seul de nos interlocuteurs, le Docteur Alani, s’est intéressé aux objets connectés en santé mais il a décidé de les tester sur lui pour le moment. Ainsi, il ne souhaite pas prendre de risque avec ses patients mais se dit “prêt à franchir le pas quand ces technologies seront sûres

En parlant donc de fiabilité et d’efficacité c’est tout naturellement que nous avons souhaité poser la question à nos professionnels de santé. Les trois médecins sont d’accord sur ce point : “Je pense qu’ils sont fiables, à vrai dire de nombreux tests sont réalisés et les sociétés ne prendraient pas le risque d’un procès…” nous déclare le Docteur Michel.

DocteurAlors, quels sont donc les objets qui pourraient éventuellement intéresser ces médecins, pour un de leurs patients ? “Je sais qu’il existe une application Iphone pour les glycémies chez les personnes diabétiques, je pense que cela peut être un bon moyen de les surveiller à distance, sachant que le diabète est une pathologie de longue durée et qu’il n’est pas possible de la soigner mais seulement de la surveiller” nous répond le Docteur Alani.

Qui dit utilisation des objets connectés dit aussi recueil de données, nous avons demandé aux médecins si finalement l’utilisation de ces objets pouvait-elle être positive ou négative, pour le médecin comme pour le patient ? “Positive, si les patients utilisent les objets connectés à bon escient et que les médecins peuvent interpréter les résultats qu’ils reçoivent! A vérifier donc…” déclare le Docteur Béret.

Le Docteur Michel nous précise quant à lui : ” Cela peut être les deux à la fois. Positif car c’est un gain de temps lorsque le patient vient au cabinet, cela lui évite de noter certaines informations et pour nous c’est un suivi régulier grâce aux données. Négatif car le prix de certaines applications pour smartphone ou dispositifs connectés sont relativement chers pour les patients

Docteur

Finalement, nous en sommes venus à une question qui fait débat dans le milieu de la santé connectée. En effet, certains affirment que dans quelques années les objets connectés pourraient remplacer les consultations chez les médecins, pour certaines pathologies. Cela se ferait grâce au suivi à distance que les appareils proposent. De plus, cela permettrait aux médecins d’avoir plus de temps pour leurs autres patients. Qu’en pensent donc nos trois médecins ?

Non

Sincèrement je pense que ces objets sont fiables mais il ne faut pas exagérer, ils ne peuvent pas remplacer une consultation chez un médecin“, déclare le Docteur Béret.

Le Docteur Michel s’étend plus sur sa réponse : “Je ne pense pas que ces appareils puissent remplacer une consultation chez le médecin mais ils peuvent sûrement être un « signal d’alarme » qui  permet de demander une consultation avec un médecin ou un spécialiste avant que les symptômes ne s’aggravent. Les patients peuvent les utiliser mais il faut tout de même consulter, c’est important ! Utiliser des objets connectés avec son patient peut alors être une bonne idée si certaines personnes pensent que cela peut remplacer une consultation car à ce moment-là le médecin peut surveiller et le patient ne tire pas ses propres conclusions.”

Le sujet fait débat dans le milieu de la santé connectée mais chez les médecins si beaucoup de questions se posent, ils restent tout de même méfiants quant à cette nouvelle technologie.