Accueil / Loisir / Drones / Un drone pliable qui peut vous sauver la vie

Un drone pliable qui peut vous sauver la vie

drone pliable universite de zurich

Un drone pliable présenté par l’Université Zurich et L’EPFL qui peux être utilisé lors des tremblements de terre.

Ce Drone pliable crée par l’ EPFL (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne) et par les scientifiques de l’université de Zurich (Suisse) a été présenté le 11 décembre. Ces chercheurs ont voulu réinventer le drone d’aujourd’hui.

Un drone flexible pour se faufiler partout

Ce drone pliable peut détecter la chaleur corporelle, se rétracter pour passer dans des endroits où l’homme ne peut pas passer. Il peut prendre la forme des lettres X, T, H et O. Ce drone attrape des objets et les dépose grâce à des capteurs. Interrogé par TechCrunch, Davide Falanga, doctorant explique :

“L’idée de concevoir cet UAV est venu après avoir travaillé sur un engin quadrimoteur qui devait passer dans de petits interstices”.

Le but de leur laboratoire est de développer des drones qui pourront être utilisés à l’avenir à la suite d’une catastrophe. L’engin pourra se faufiler dans un bâtiment effondré par de petites fissures ou des ouvertures. C’est un bon moyen de chercher des survivants après un tremblement de terre.

Avec un engin plus classique, cela demandait d’effectuer une manœuvre périlleuse à grande vitesse. C’est pourquoi ils ont cherché des solutions alternatives pour passer dans un espace très étroit sans avoir à voler à grande vitesse. La solution trouvée :un quadri-rotor qui peut changer de forme pour s’adapter à son environnement Chaque hélice est dirigée et alimentée par un moteur qui lui est propre.

Une vraie aide pour les secours

Une partie du drone pliable est fabriquée à partir d’une imprimante 3D.

Ses bras mobiles peuvent se replier autour du cadre principal et changer leur position en temps réel. Le robot croise littéralement les bras autour de son cadre, ce qui lui permet de changer de morphologie à la volée. La manette de contrôle s’adapte à la forme de l’appareil pour garantir un vol stable à tout moment, indépendamment de la configuration.

A l’avenir il se repliera en trois dimensions. Les chercheurs espèrent améliorer encore sa structure ou encore le rendre autonome. Ainsi, il choisirait lui-même la forme adéquate aux obstacles qu’il rencontre.

Par Natan Madru.