Accueil / Loisir / Drones / Un drone heurte un avion à Londres

Un drone heurte un avion à Londres

family loop drone

Un drone a heurté hier un Airbus à l’aéroport d’Heathrow à Londres. L’accident n’a pas provoqué de dégâts mais ce n’est malheureusement pas le seul incident depuis que le drone est à la mode. Retour sur ces accidents qui nous font rire mais qui pourraient bien provoquer de gros soucis un jour ou l’autre.

Un accident de drone à Londres

avion

L’avion, un Airbus A320 venait d’effectuer la liaison entre l’aéroport international de Genève (Suisse) et l’aéroport international Heathrow de Londres. Il transportait 132 passagers et cinq membres de l’équipage. Un peu avant avant son atterrissage, l’appareil a été heurté par un drone aux alentours de midi. L’avion a atterri sans mal et a évidemment été vérifié avant son prochain vol. Aucun dégât à l’horizon ! Une chance ! Après tout heurter quelque chose en plein vol aurait pu déstabiliser le pilote. Le drone aurait été, quant à lui, retrouvé au sol. Au Royaume-Uni 23 collisions ont été évitées, dont 12 de justesse, en seulement six mois.

Des drones dans les aéroports mais pas seulement !

Hexo+ drone

Malheureusement, ce n’est pas le premier accident dû à ses objets commandés à distance. Les drones sont à la mode c’est vrai. Mais ce n’est pas une raison pour frimer ! Le 19 février dernier, un Airbus A320 qui reliait Barcelone à Paris a failli entrer en collision avec un drone. Selon un rapport publié par le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile (BEA), l’objet est passé à seulement 5 mètres de l’aile gauche de l’avion alors qu’il s’apprêtait à atterrir à  l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d’Oise). En France, en 2015, trois drones ont été signalés par des pilotes dans l’axe des pistes d’Orly et deux à Roissy, selon le porte parole de la Direction générale de l’aviation civile.

Et nous ne sommes pas les seuls ! En juillet dernier, un avion de la compagnie allemande Lufthansa a frôlé un drône alors qu’il amorçait sa descente vers l’aéroport de Varsovie. Cette fois, l’engin sans pilote était passé à 100 mètres de l’avion à une altitude d’environ 700 mètres. L’avion a atterri sans dommages mais une vingtaine d’autre vols avaient dû changer légèrement d’itinéraire par précaution.

slalom

Et les aéroports ne sont pas les seules victimes de ces objets télécommandés ! Le 14 avril dernier, Muse faisait un concert à Londres. Pour la sortie de leur nouvel album Drones, le groupe avait fait voler des drones au-dessus de la foule. Ni une ni deux, l’un d’entre eux s’est effondré directement sur le public. Volant à vitesse réduite, le drone n’a heureusement fait aucun blessé. Lors de la coupe du monde de slalom, en décembre dernier, le skieur Marcel Hirscher a frôlé la catastrophe. Le sportif est passé à côté du pire mais de justesse. Un drone utilisé pour retransmettre des images inédites de la course s’est écrasé sur la piste, quelques centièmes de seconde seulement après son passage.

Alors peut-on vraiment dire qu’on maîtrise le pilotage des drones ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *