Accueil / Santé connectée / Sénior / Les objets connectés au service des personnes âgées

Les objets connectés au service des personnes âgées

Les objets connectés sont aujourd’hui au service de tous. Qu’ils soient destinés aux bambins ou aux personnes âgées, les concepteurs en font de véritables objets voués à la santé.

Différents équipements pour personnes âgées existants

IMedipac, MedSecure, ces piluliers connectés sont des objets très pratiques pour ceux qui ont du mal à prendre leur traitement au bon moment. En effet les petits compartiments de ces boites s’allument lorsqu’il est temps pour l’utilisateur de prendre son médicament. Et en cas d’oubli le pilulier envoie une alerte à ses proches ou son médecin.

imedipac

Parlons maintenant des pendentifs connectés Amulyte et Framboise. Ces bijoux sont de simples petits trackers destinés à alerter quelqu’un lorsqu’un incident intervient. Pour cela il suffit de presser le bouton situé au centre de ces petits accessoires, une alerte est ainsi envoyée à la famille de l’utilisateur ou à son médecin.

framboise

Les instituts allemands s’évertuent également à faciliter la vie des seniors. C’est ainsi qu’ils ont créé un fauteuil roulant connecté. Il suffit de brancher un téléphone sur le fauteuil et vous voila avec un smartphone en guise de télécommande. Il sera possible d’effectuer les actions de base d’un téléphone : appeler, envoyer des emails ou des sms. Mais il sera également possible de consulter le niveau de batterie ou même de chercher des lieux bénéficiant de rampes d’accès et autres installations pour handicapés.

fauteuilroulant

Quand un département s’investit dans la santé connectée

Le département du Loiret s’apprête à lancer sa  Lysbox : un boîtier communiquant qui permet la surveillance et l’accompagnement à distance des personnes âgées. Cette box peut effectuer différents relevés tels que la température ambiante (très utile lors de périodes de canicule ou de grand froid).

Différentes données sont connectées afin d’alerter, en cas de besoin, des proches ou bien des auxiliaires de vie qui pourront également établir des plans d’aide.

L’objectif d’une telle box étant de lutter contre l’isolement des personnes âgées et de leur permettre de conserver un minimum de dépendance tout en leur fournissant une aide personnalisée.

lysbox

La canne connectée New Generation Cane

New generation cane est une canne connectée conçue par la firme japonaise Futjitsu. L’objet est équipé de capteurs biométriques qui permettent de surveiller l’état de santé de l’utilisateur (température, rythme cardiaque).

Lors d’une promenade, l’écran intégré permet d’afficher à l’aide de diodes les directions à suivre. L’utilisateur ne peut alors plus se perdre. Et si ce dernier montre des signes de fatigue, la cane lui indique l’endroit le plus proche où se reposer.

D’autre part, l’entreprise a conçu cette cane en y intégrant un GPS afin de transmettre la localisation de l’usager à ses proches.

La New Generation Cane ne devrait pas être disponible avant 2015.

new G Cane

La montre connectée Guard2me

Guard2me est une montre connectée destinée aux personnes atteintes de troubles temporo-spatiaux. Equipée d’un GPS, elle fonctionne aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elle permet de définir un périmètre dans lequel l’utilisateur peut circuler. Mais si jamais celui-ci sort du périmètre, la montre alertera son porteur et enverra un sms à ses proches. Cette fonctionnalité sert aussi en cas de chute. L’utilisateur lui-même peut déclencher l’envoi d’un sms à sa famille à l’aide d’un bouton lorsqu’il se sent désorienté.

En dehors de son rôle de surveillance, la montre Guard2me enregistre des informations importantes (groupe sanguin, médicaments à prendre, coordonnées des personnes à prévenir…) au cas où l’utilisateur aurait un accident et qu’il ne pourrait pas les communiquer aux secours.

guard2me

Ce qu’en pense la population

Selon une enquête menée par BVA syntec 61 % des Français se déclarent prêts à recourir aux services de télésurveillance. En ce qui concerne les spécialistes de la santé, les avis sont partagés. F Jeanson, directrice de la Maison de Santé Protestante de Bordeaux Bagatelle, pense qu’il y a « encore beaucoup de progrès à faire mais les tablettes et autres objets connectés peuvent apporter un véritable appui au maintien à domicile en sécurité, que ce soit dans les domaines sociaux (intervenants) ou dans les domaines médicaux (transmission d’informations, relevés de constantes…) ».

Cette vision optimiste n’est pas du tout partagée par certains professionnels qui considèrent ces objets comme superflus. « Des auxiliaires de vie se lèvent chaque jour pour venir en aide à ces personnes. Ce genre d’objets remplace leurs efforts quotidiens et les amènent à faire moins d’effort dans leur travail. D’autant plus qu’elles apportent la compagnie dont les personnes âgées ont besoin. »

Les concepteurs regorgent d’idées pour assister nos seniors et leur offrir quelques années d’autonomie supplémentaires. Alors, pour ou contre les objets destinés aux personnes âgées ?