Accueil / Maison connectée / Cuisine connectée / Connect Day : la cuisine intelligente vue par SEB

Connect Day : la cuisine intelligente vue par SEB

seb cookeo

SEB l’a bien compris, l’avenir de la cuisine se trouve dans les objets connectés. La marque a donc mis le paquet et présenté à sa sauce sa cuisine connectée, au cours du Connect Day organisé à Paris ce 15 octobre. Du nouveau du côté de Cookeo, un Actifry encore plus intelligent, par ici le débrief.

Entre SEB et la cuisine, c’est une très longue histoire. Les plus vieux se rappelleront sans doute la révolution de la super cocotte en 1953. Le début d’une longue suite d’innovations qui ont su séduire les consommateurs.

En 2015, les choses ont évolué en même temps que les besoins. D’où la volonté de SEB de se lancer dans les objets connectés, non pas pour proposer une gamme de gadgets à entreposer dans l’atelier des chefs de la maison parce que la tendance est au tout connecté, mais bien pour proposer de nouveaux outils visant à faciliter la vie des consommateurs et les aider à optimiser leur temps.

L’assistant cuisine Cookeo

Continuer à cuisiner des plats variés et élaborés sans devoir pour autant à passer quatre heures à préparer. C’est dans ce contexte qu’était apparu, en 2012, Cookeo. Cet appareil a notamment permis de stocker une certaine quantité de recettes et bien entendu d’économiser de précieuses heures. En 2013, arrivait Cookeo USB, une série de clés USB sur lesquelles étaient stockées 25 recettes, à uploader sur son Cookeo de base. L’heure est à présent au Cookeo Connect. Étant relié en Bluetooth au smartphone ou à la tablette de l’utilisateur, l’appareil dispose d’une énorme quantité de recettes à retrouver sur l’application gratuiteMon Cookeo et ses multiples recettes“.

Depuis celle-ci, il va notamment être possible de générer une liste de courses, en fonction des plats sélectionnés et établir, par exemple, son menu de la semaine. Destinée à tous, l’application a également été pensée pour ne pas laisser les sous doués de la cuisine se dépatouiller seuls face aux fourneaux. Un système de recettes “pas à pas” a été ajouté, avec des images et tutoriels pour les aider. Une fois les aliments disposés à l’intérieur de Cookeo, et la machine lancée manuellement, le cuisinier pourra vaquer à ses occupations et sera prévenu une fois son plat cuit par une notification.

Chez SEB les objets connectés ne sont pas une tendance, explique Christophe Leblan, directeur marketing du groupe SEB, avec 60 000 téléchargements de l’application, c’est une véritable communauté qui s’est créé avec Cookeo Connect, regroupant près de 100 000 membres. Un véritable écosystème où les consommateurs échangent et partagent.”

Actifry Smart XL : plus de recettes toujours faibles en matières grasses

Outre Cookeo Connect, l’autre star de la cuisine tout aussi connue est Actifry. Le premier modèle lancé en 2006 avait rencontré un franc succès grâce à son concept : une cuillère d’huile pour faire un kilo de frites avec 3% de matières grasses. SEB a donc présenté Actifry Smart XL, qui reste sur l’idée de proposer des plats pauvres en matières grasses, mais avec une version comprenant une gamme de plus de 200 recettes.

Accompagné de son application “My Actifry“, Actifry Smart XL va permettre de cuire de la viande, même enrobée dans de la chapelure, des légumes ou encore des fruits. Depuis sa tablette ou son smartphone, l’utilisateur va donc pouvoir sélectionner le plat de son choix et lancer directement la cuisson depuis l’interface.

L’avantage de ces objets connectés est qu’ils s’enrichissent au fil du temps au niveau du contenu et du service grâce à des mises à jour et qu’ainsi ils ne perdent pas de leur valeur“, poursuit Christophe Leblan. Aux yeux du groupe SEB, “la cuisine du futur comprendra bien 50% d’objets connectés“.

Connectés, mais pas interconnectés

Un marché très intéressant, puisqu’à l’heure actuelle, “Le nombre de foyers possédant des robots chauffants est inférieur à 2%“, qui ouvre le champ des possibles au groupe, qui souhaite continuer à mener sa barque sans se presser ni sombrer dans la folie furieuse de la course aux appareils toujours plus intelligents et interconnectés. “Connectons puis interconnectons. Il faut tout d’abord que les consommateurs s’habituent à la connexion entre leur appareil et l’application. C’était un choix de notre part de garder cette interaction aussi simple que possible afin qu’elle soit facile à utiliser pour tout le monde“, explique le directeur marketing du groupe.

Pour la suite, SEB ne souhaite pas non plus transformer à tout prix la cuisine en entrepôt d’objets connectés, leur priorité étant de répondre aux besoins des consommateurs et rien d’autre. Des réponses connectées néanmoins un peu plus chères que les modèles traditionnels, 329,99€ pour Actifry Smart XL et également 329,99€ pour Cookeo Connect, mais qui s’inscrivent clairement dans la cuisine du futur qui prend doucement, mais sûrement sa place au sein des foyers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *