Accueil / Comparatifs / Comparatif des meilleurs drones 2018 : Prix, Avis, lequel acheter et choisir ?
Comparatif drone - Guide achat drones

Et si on prenait un peu de hauteur ? Surtout que les drones sont de plus en plus accessibles au grand public. Dans un nombre croissant de magasins, les étals exposant des drones loisirs utilisables par n’importe qui sont de plus en plus grands. La miniaturisation de la technologie et la démocratisation des smartphones ont amené une baisse des prix qui rendent le drone de plus en plus attractifs. À tel point qu’ils amènent à une question que vous devriez vous poser : pourquoi pas vous ? Question à laquelle nous allons tenter de répondre avec notre comparatif des drones connectés (avec ou sans caméra hd).

Partons du principe que si vous êtes là, c’est que vous vous êtes déjà posé la question. Y trouver une réponse n’est pas forcément chose facile, étant donné la surabondance d’offres dans le domaine. Quels critères privilégier ? Comment ça se contrôle ? Quelle est l’autonomie moyenne ? Quel est le meilleur drone pour professionnel ? Trouvez la réponse à vos questions en lisant notre guide.

Meilleurs drones 2018 : comment choisir

Dans notre comparatif ce ne sont que quelques-uns des drones proposés au grand public, mais ce sont loin d’être les seuls. Vous y trouverez les meilleurs drones connectés, mis au regard de leur marque, le type sol/air, leur compatibilité smartphone (iOS ou Android), l’autonomie de leur batterie, l’intégration d’une caméra, quelques fonctionnalités spéciales, leur prix, leur disponibilité et la présence d’un test consacré sur notre site. De quoi vous permettre de comparer les offres existantes (et à venir) et de choisir le drone qui vous convient. Si vous avez des questions ou d’autres propositions de drones, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires. Pour suivre toute l’actualité droniste nous avons une catégorie destinée aux drones.

Plongez dans notre comparatif des drones connectés de cette année 2018. Tout a été comparé pour vous faciliter votre choix. Pas de paniques si vous ne vous y connaissez pas, tout est détaillé pour simplifier au maximum votre futur achat.

Quel est le meilleur drone pour vous ?

Choisir un drone n’est pas aussi simple qu’il parait. De nombreux facteurs sont à prendre en considération pour trouver le meilleur drone qui vous convient. Le prix est évidemment un facteur très important mais il n’est pas le seul. L’autonomie est un paramètre non négligeable à prendre en considération pour éviter des déceptions lors de vos premiers vols. La facilité de pilotage est aussi un point important à prendre en considération surtout si vous n’avez jamais pris les commandes d’un tel engin.

Ensuite, il faudra choisir un mode de pilotage et voir si les commandes sont compatible avec votre smartphone iOS ou Android. Si vous souhaitez prendre des photos ou des vidéos la qualité de la caméra est un point crucial à prendre en considération pour choisir le meilleur drone pour vos clichés et films. Trouver le drone adapté à vos besoins repose donc sur différents facteurs à prendre en considération que nous vous détaillons dans ce comparatif des meilleurs drones 2018. Voici donc notre Top des drones pour l’année 2018 régulièrement mis à jour avec les meilleurs drones qui sortent sur le marché.

acheter-drone-connecte2
Comparatif montre connectée
comparatif meilleur bracelet connecté
guide et comparatif ampoule connectée
comparatif_alarmes

TOP DES DRONES

DJI Tello : Le drone le moins cher de la gamme DJI

Lors du CES 2018 DJI a présenté un nouveau drone le Tello. C’est un mini drone destiné aux débutants voir même aux enfants. Avec sa technologie embarquée il contrôle la plupart des paramètres pour faciliter au maximum le pilotage.

Il possède une autonomie de 13 minutes, ce qui est très respectable au-vue de sa taille. Il peut être piloté jusqu’à 100 mètres de distance et fournit une image en 720p. En plus de ça il est destiné aux apprentis programmeurs avec le logiciel Tello SDK qui permet de programmer des fonctionnalités.

  • Autonomie : 13 min en vol
  • Qualité d’image : 720p
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 99 €

Points Positifs

  • Pilotage simple et accessible
  • Fonctionnalités programmables
  • Prix compétitif face à la concurrence

Points Négatifs

  • Peu de fonctionnalités directement intégrées
Tello mini drone DJI

DJI Spark : Le petit drone aux grandes performances

Très similaire à son petit frère le Tello, le DJI Spark est simple à contrôler avec de meilleures performances. Le drone contient certaines gestuelles automatiques comme des panoramas, des selfies du suivi de personne en temps réel… Pour faciliter son décollage, il peut aussi partir de votre main.

Pour ce qui est de la vidéo, le DJI Spark est parfaitement équipé. Avec sa caméra de 12 mégapixels qui filme en 1080p, elle est stabilisée en deux axes. Sa batterie peut tenir jusqu’à 16 minutes en vol. Il est aussi possible de visionner ce que l’on filme en direct avec le casque VR DJI Goggles. Cela procurera une véritable immersion surtout qu’il peut monter jusqu’à 50 km/h.

  • Autonomie : 16 min en vol
  • Qualité d’image : 1080p
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé  : 499 €

Points Positifs

  • Utilisation du casque VR
  • Nombreuses fonctionnalités incluses
  • Caméra de bonne qualité

Points Négatifs

  • Une autonomie un peu trop limitée
Spark mini drone

DJI Mavic Air : Le juste milieu entre drone pour débutants et professionnels

Le dernier venu de la gamme se situe exactement entre le DJI Spark et le DJI Mavic Pro. Le drone est capable de prendre des photos sphériques de 32 mégapixels en cumulant 25 images en seulement huit seconds. En plus de pouvoir contenir une carte SD il possède un stockage interne de huit Gb. Cela permet de transférer des données du drone vers un ordinateur de façon très rapide avec le câble USB C.

Son atout principal est sans conteste la possibilité de le plier. Une fois rangé il est plus petit que le Spark. Sa caméra de 12 mégapixels peut filmer en 4K à 30 fps ou au ralenti en 1080p à 120 fps. En plus sa stabilisation en trois axes lui permet de garder des images toujours nettes. Pour finir, il a aussi une autonomie entre le Spark et le Mavic Pro, estimé à 21 minutes.

  • Autonomie : 21 min en vol
  • Qualité d’image : 4K à 30 fps / 1080p à 120 fps
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 799 €

Points Positifs

  • Performances semi-pro
  • Image 4K
  • Stockage interne de 8 Gb

Points Négatifs

  • Autonomie limitée
  • Application peu pratique pour les débutants
mavic air le drone de DJI

DJI Mavic Pro : le drone à destination des professionnels en manque de place

Le DJI Mavic Pro est devenu la référence en termes de drone compact. Il peut se plier comme le DJI Mavic Air, ce qui le rend ultra compact et facile à transporter n’importe où même dans une poche. Il est idéal pour les grands voyageurs à la recherche d’image de qualité sans sacrifier de la place dans leur sac.

En effet, transporter un drone peut vite devenir très gênant, même pour les plus petits modèles. En effet, les bras et les ailes prennent naturellement de la place, en plus d’être les parties les plus fragiles de l’appareil. Alors que même le DJI Spark peut se montrer encombrant, le Mavic Pro offre un  transport aisé.

Il propose également des performances très honorables, avec une caméra 4k à 30 fps et une vitesse de pointe de 65 km/h. La stabilisation n’est pas en reste avec son stabilisateur trois axes. Il dispose même d’une fonction permettant de filmer et de suivre une personne en particulier automatiquement.

  • Autonomie : 27 min en vol
  • Qualité d’image : 4K à 30 fps
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé  : 999 €

Points Positifs

  • Stable
  • Image de qualité
  • Compact
  • Plusieurs modes de vols autonomes

Points Négatifs

  • Non destiné au grand public
Mavic pro DJI

DJI Phantom 4 Pro : Le compromis entre prix et performance

Le DJI Phantom 4 Pro est à la fois un drone destiné au cinéma, mais à un budget raisonnable. Avec ses formats vidéo en H.264 et H.265 il comblera tout le monde. Tout comme ses frères moins il possède les mêmes fonctionnalités de tracking et de facilité de pilotage.

En plus du drone la manette intègre un écran 1080p très lumineux pour s’adapter à tous les environnements extérieurs ou intérieurs. Sa batterie lui permettra de tenir durant 30 minutes en vol. La camera est quant à elle supérieure au Mavic Pro avec une résolution 4K à 60 fps grâce au capteur 20 mégapixels.

  • Autonomie : 30 min en vol
  • Qualité d’image : 4K à 60 fps
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé  : 1499 €

Points Positifs

  • Image de grande qualité
  • Application complète
  • Vidéo 4K en 60 FPS disponible

Points Négatifs

  • Encombrant
  • Prix élevé
  • À peine 20 minutes d’autonomie en mode vidéo 4K
Phantom 4 Pro

DJI Inspire 2 : Le drone dédié au cinéma

La première chose à dire sur ce drone est son prix exorbitant pour un particulier. Il est destiné au monde du cinéma avec son tarif de base de 3 000 euros pouvant monter jusqu’à plus de 20 000 euros. Il reprend les codes du Phantom 4 Pro en supprimant les deux pieds fixes qui obstruent la vue. Il est aussi beaucoup plus rapide avec une vitesse de pointe de 94 km/h.

Au niveau de la vidéo il est imbattable, c’est d’ailleurs pour cela que beaucoup de films ont été tournés avec ce drone. Deux caméras peuvent être utilisées, la première filme en 5,2K avec une plage dynamique de 12,8 stops. Pour ce qui est de la deuxième, elle filme en 6K avec quant à elle une plage dynamique de 14 stops.

  • Autonomie : 25 – 27 min en vol
  • Qualité d’image : 5,2K ou 6K
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 2 999 € – 20 000 €

Points Positifs

  • Une qualité d’image imbattable
  • Application et fonctionnalités ultras complètes
  • Bonne autonomie

Points Négatifs

  • Prix destiné aux entreprises
  • Une maniabilité compliquée
Inspire 2 DJI

Yuneec Typhoon H Plus : Le Phantom 4 Killer

Présenté lors du CES 2018, le dernier drone de Yuneec n’est pas un quadricoptère, mais un hexacoptère. Il possède six rotors qui lui permettent de continuer de voler même si l’un d’entre eux est endommagé en vol. Cela offre aussi la possibilité de voler sans problème même avec des vents jusqu’à 50 km/h.

Le Typhoon H Plus dispose également d’une caméra 4K tournant à 60 fps. Il est clairement orienté vers les professionnels de l’image. Pour ce qui est de son autonomie, il est capable de tenir environ 25 minutes en continu. Mais ce qui le diffère de son conçurent direct le Phantom 4 Pro est l’ajout de pieds rétractable. Cela permet de tourner la camera à 360° sans avoir besoin de faire tourner le drone entier.

  • Autonomie : 25 min en vol
  • Qualité d’image : 4K à 60 fps
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé  : 1600 €

Points Positifs

  • Stabilité quasi-parfaite
  • Capable de voler avec un rotor endommagé
  • Caméra 4K 60 FPS

Points Négatifs

  • Vitesse limitée à 35 km/h
  • Portée limitée à 1 km
Typhoon H Plus drone

Parrot Mambo : Le plus divertissant des drones

Le mini drone Parrot Mambo est un appareil dédié au divertissement. Il est doté d’une fonction pince permettant de transporter des messages et des petits objets vers un destinataire, d’un lance-billes pour des jeux de tirs, et peut embarquer une figurine LEGO dans un emplacement réservé.

S’il possède très peu de fonctions d’un drone classique, il ne possède même pas de caméra, il faut avant tout le voir comme un jouet. Très accessible, il est parfait pour les enfants ou pour comprendre comment marche une telle machine.

  • Autonomie : 10 min en vol
  • Qualité d’image : Pas de caméra
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 109 €

Points Positifs

  • Fonctions sympathiques pour les enfants
  • Utilisation simple

Points Négatifs

  • Pas de caméra intégrée
  • Autonomie très légère
  • Un peu cher vu les capacités limités de l’objet
parrot mambo PowerUp 3.0 comparatif des drones connectes

PowerUp 3.0 : Le plus abordable des drones

PowerUp 3.0 désigne un petit accessoire, une simple tige de métal dotée d’une batterie et d’une hélice. Le dispositif est ultraléger et permet de booster dans les airs l’avion en papier auquel il est attaché. Un drone à moindre coût, en quelque sorte, mais qui nécessitera tout de même 46€ à l’achat.

À savoir qu’un PowerUp 2.0 existe et est encore moins cher que la version 3.0, mais qu’elle ne possède une autonomie que de 20 secondes (contre 10 minutes pour le 3.0).

  • Autonomie : 10 min en vol
  • Qualité d’image : Pas de caméra
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 46 €

Points Positifs

  • Amélioration amusante d’un avion en papier
  • Bonne autonomie vue l’appareil

Points Négatifs

  • Prix élevé
  • Peu d’intérêt pour un amateur de drones
PowerUp 3.0 comparatif des drones connectes

Parrot Bebop 2 : Le coup de cœur 

Si vous vous intéressez un minimum aux drones, vous avez forcément déjà été confrontés à Parrot, une enseigne française qui, en plus de ses casques, s’est fait connaître pour son offre impressionnante de drones et mini drones. L’un de ses modèles les plus mythiques, c’est le Parrot Bebop 2.

Plus puissant et pas beaucoup plus cher que le Bebop premier du nom, le Bebop 2 dispose d’une autonomie de 25 minutes, d’une caméra haute définition, d’un stabilisateur intégré et peut voler jusqu’à 60 km/h. Un matériel des plus satisfaisants pour un prix de 549€, soit la moyenne pour un produit de cette qualité.

Pour 150 euros de plus, il est possible de profiter du bundle FPV pack, comprenant la manette longue portée SKYCONTROLLER 2 et les lunettes de réalité virtuelle COKCPITGLASSES, pour effectuer des vols immersifs en vue subjective.

  • Autonomie : 25 min en vol
  • Qualité d’image : 1080p
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 549 €

Points Positifs

  • Facile à prendre en main
  • Bonne autonomie
  • Vitesse pouvant atteindre les 60 km/h

Points Négatifs

  • Des suppléments un peu chers
  • Qualité d’image moyenne
Bebop 2 comparatif des drones connectes

Xiro Xplorer V : le drone le plus agréable à piloter

Dans ce comparatif, nous avons pu voir des drones adaptés aux enfants, aux semi-professionnels et même au cinéma. Cette fois-ci, c’est le pilotage qui est mis à l’honneur avec le Xiro Xplorer. Celui-ci se démarque de la concurrence grâce à sa grande maniabilité. Rien qu’avec son design, on comprend qu’il s’agit d’une machine prévue pour être agréable à contrôler. C’est également cas de sa manette, liée à un smartphone, très semblable à celle d’une voiture télécommandée.

Très simple à prendre en main, ce drone, à la fois puissant et agile, peut atteindre les 50 km/h. Il possède plusieurs fonctionnalités, comme celle de suivre une personne ou de “revenir à la maison” seul. Sa qualité d’image est honnête, même si on voit bien mieux chez la concurrence. Le Xiro Xplorer s’adresse donc avant tout à des adeptes du contrôle et du pilotage plutôt qu’aux amateurs de films et de photographie.

  • Autonomie : 25 min en vol
  • Qualité d’image : 1080p
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 469 €

Points Positifs

  • Prise en main très agréable
  • Plusieurs fonctionnalités d’autonomie
  • Une connexion efficace au smartphone

Points Négatifs

  • Qualité d’image moyenne
  • Un peu plus de vitesse aurait été encore mieux
Drone Xiro Xplorer V

Mavic lance deux nouveaux appareil qui ont la capacité de voler jusqu’à une trentaine de minutes et d’atteindre les 72 km/h. Deux drones particulièrement pensés pour l’image et la photographie.

Mavic 2 Pro : pensé pour les amateur de photo et vidéo

Voici le vrai successeur du Mavic Pro. Conçu en partenariat avec Hasselblad, il peut mettre des étoiles dans les yeux des amateurs de drones et de photographie. Il compte un capteur CMOS de 1 pouce avec un profil couleur de 10 bits. Vos photos aériennes irons jusqu’à 20 mégapixels et les couleurs sont calibrées pour être idéales. Côté ouverture, de f/2.8 à f/11. Idéal pour avoir les meilleures images possibles lors des couchers de soleil selon les annonces de DJI.

  • Autonomie : 30 min en vol
  • Qualité d’image : 20 mégapixels
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 1.499 $

Points Positifs

  • Excellente qualité d’images
  • Nouveau design
  • Vol facile
  • Sécurité

Points Négatifs

  • Peu compact
  • son prix
Mavic 2 Pro

Mavic 2 Zoom : davantage grand public

On prend la même base mais on tente une approche différente. C’est un peu l’idée du Mavic 2 Zoom qui fait un pari foncièrement différent pour la capture d’images avec un profil destiné au grand public. Au programme, un  zoom optique 2x (24 – 48 mm) et des photos en 12 mégapixels. Cependant,  du côté des fonctionnalités, l’appareil peut assembler 9 clichés en une 1 seul pour créer une autre image de 48 Megapixels. L’appareil embarque aussi un zoom 2X qui devrait permettre de faire de la vidéo en Full HD selon DJI.

La promesse est belle, comme si vous aviez un téléobjectif de 96 mm sans perte. La fonctionnalité nommée « Quick Shot »qui permet aussi de créer une sorte de perspective déformée un peu difficile à expliquer mais qui devrait ravir les amateurs d’images originales.

  • Autonomie : 30 min en vol
  • Qualité d’image : 12 mégapixels
  • Compatibilité : iOS et Android
  • Prix estimé : 1.249 euros

Points Positifs

  • Excellente qualité d’images
  • Autonomie
  • Fonctions de prise de vue auto

Points Négatifs

  • Son prix

GUIDE D’ACHAT DES DRONES

Définitions des drones

C’est bien de partir sur de bonnes bases. Commençons donc par bien définir ce que nous abordons quand nous parlons de drones.

Originellement, le mot drone est une appellation militaire désignant  un appareil volant sans pilote. L’abus de langage a ensuite étendu cette définition à tout appareil volant piloté depuis le sol, qu’il s’agisse d’appareils de loisirs ou professionnels. En effet, la première industrie à avoir exploité le drone autrement que dans un but militaire a été celle du cinéma, qui a rapidement mesuré l’intérêt des prises de vue que pouvait offrir une caméra volante.  Le reste fait partie de l’Histoire : les drones se sont fortement démocratisés, en particulier ces dernières années, si bien que de plus en plus d’enseignes proposent leur version du produit : des appareils professionnels de cinéma aux simples jouets volants, la notion de drone commence même à englober les appareils à roues (comme les Jumping de Parrot). Bref, définir un drone tend à devenir un peu compliqué, mais on peut les décrire comme un véhicule motorisé contrôlable à distance, depuis son smartphone ou une radiocommande dédiée, et parfois à l’aide d’un casaque de réalité virtuelle. Bien souvent, ces drones embarquent une caméra permettant de réaliser des vidéos aériennes.

Différents types de drones

À la vue de notre tableau comparatif, vous avez du remarquer qu’il n’existait pas une seule sorte de drone. Ceux qui roulent, ceux qui volent, ceux qui se commandent depuis un smartphone… Sans compter les possibilités offertes par chacun, comme les drones avec caméras. Les catégories sont légions.

Le mode de déplacement (sol/air)

C’est l’une des premières questions qu’il faudra vous poser dans la recherche du drone de vos rêves. La tendance est principalement aux drones aériens : premièrement parce que les appareils terrestres sont plus rarement considérés comme des drones, deuxièmement parce que c’est plus fun. Si les drones volants ne vous intéressent pas plus que ça, vous vous tournerez sûrement vers les offres de Parrot. La marque est la principale à proposer des drones terrestres (Jumping), marins (Hydrofoil) et mêmes hybrides sol/air (Rolling Spider).

Le type de vol

Votre choix s’est porté sur les drones volants ! Ok, mais lesquels ? Car entre ceux qui imitent les hélicoptères et ceux qui jouent aux avions, il y a des différences.

Les quadricoptères : Les quadricoptères désignent la grosse majorité des drones volants. Comme leur nom l’indique, ces appareils sont dotés de quatre hélices qui lui permettent de se déplacer et de faire du sur-place. Il s’agit du choix idéal pour embarquer du matériel cinématographique et le vol de précision, mais aussi la forme idéale des objets moins développés. De nombreux jouets, tenant dans la paume de la main et disponible pour une centaine d’euros, ont choisi la forme du quadricoptère.

À savoir que si la plupart des drones à hélices disposent de quatre moteurs, des exceptions existent. Le Tali H500 de Walkera, par exemple, est doté de six rotors.

Les ailes volantes : Quand un drone ne se fie pas qu’à ses hélices et s’équipe d’ailes pour se propulser dans les airs, on parle d’ailes volantes. Plus question de précision ou de vol stationnaire ici, seuls comptent la vitesse et le parcours de grandes distances. Ainsi, ces appareils sont encore peu proposés auprès du grand public (seul le Parrot Disco fait vraiment parler de lui) et sont souvent utilisés pour l’agriculture professionnelle (à l’image de l’eBee de Sensefly).

Le pilotage

Encore faut-il le piloter, cet engin ! Pour ce faire, libre à vous de choisir entre plusieurs méthodes, plus ou moins efficaces selon votre matériel et vos ambitions.

Par radiocommande : Plus couramment utilisée, la radiocommande est une commande livrée avec le drone et entièrement dédiée à son contrôle. C’est l’outil le plus simple pour le pilotage, avec une portée allant d’une vingtaine de mètres pour les modèles moins performants à plusieurs centaines de mètres pour les meilleurs.

Par application : Si on désire s’épargner la manipulation d’une radiocommande dédiée, il est toujours possible de se servir d’une application mobile pour piloter son drone. Parrot s’en est fait une spécialité avec son FreeFlight, qui permet de diriger à peu près chacun de leurs produits et de gérer leur stream vidéo. L’avantage est que cette méthode est utilisable par tout le monde possédant un smartphone compatible, et que des mises à jour sont possibles pour améliorer l’expérience d’utilisation. L’inconvénient, c’est que le contrôle tactile est moins précis et évident que ces bons vieux joysticks. De plus, connectés au téléphone en Wi-Fi ou en Bluetooth, les drones possèdent rarement une portée excédant les 100m.

En réalité virtuelle : Certains constructeurs comme Parrot proposent désormais de piloter des drones en réalité virtuelle. Muni d’un casque, l’utilisateur peut voir directement le champ de vision de la caméra. Les sensation procurées sont immersives et l’expérience de vol est différente.

Follow me : Mentionnons enfin qu’il est possible de se passer complètement de commande. La fonction « Follow me » existe à cet effet et propose, comme son nom l’indique, de suivre directement l’utilisateur. Pour ce faire, celui-ci devra être équipé d’un dispositif qui communiquera sa position GPS au drone, qui se chargera ensuite de se déplacer selon les mouvements de son propriétaire. Sans surprise, cette fonctionnalité est surtout utilisée pour se filmer, en particulier lors d’activités sportives. Mais aujourd’hui beaucoup de drones ne nécessitent plus de dispositif GPS. Il détecte soit la forme du pilote ou suit le contrôleur.

Quel drone acheter ? 

Le but

« Pourquoi faire ? »

C’est la question que vous devez vous poser lorsqu’il faudra décider quel drone acheter. Il y a des drones pour tous les goûts, mais aussi pour toutes les utilisations. De manière générale, voilà les différentes utilités :

– Le loisir : du jouet en plastique qui tient dans la paume de la main à la figurine Star Wars en passant par le drone muni d’une caméra, les drones de loisir sont légions. Le but est simple : s’amuser, que ce soit au sol ou dans les airs, avec ou sans caméra. Comme leurs performances sont moindres, ces dispositifs font souvent partie des moins chers, même s’il est possible de se rapprocher d’une vraie qualité professionnelle pour les geeks les plus exigeant. Il s’agit généralement de petits drones, en tout cas comparés aux versions pour professionnels. Plus maniables, avec des composants moins fragiles, ils sont parfaitement adaptés à une utilisation amusante, sans prise de tête.

– Le cinéma : qui dit drone dit souvent caméra. Ce n’est pas un hasard si ces appareils sont utilisés par l’industrie du cinéma pour réaliser certaines prises de vue : le drone permet une liberté de mouvements totale, et s’avère de plus en plus accessibles aux cinéastes en herbe. La fonction « Follow me », qui propose de suivre l’utilisateur quoi qu’il fasse, peut aussi aider les sportifs à enregistrer et partager leurs performances.

– Le travail : c’est ici que nous rangeons les drones à caractère professionnels. Que ce soit pour surveiller de grandes parcelles de champs (eBee, de Sensefly) ou pour inspecter et cartographier des espaces en trois dimensions (eXom, toujours de Sensefly), les drones sont aussi des outils de travail de haute technologie. Bien sûr, ça n’intéressera pas tout le monde.

Le prix

On dit que quand on aime on ne compte pas, mais ce n’est pas une raison pour dépenser des mille et des cents pour un produit dont on n’utilisera que la moitié des capacités. Sans surprise, on trouve de tous les prix selon la qualité des produits, et la fourchette peut aller de 16€ à 25.000€, mais la moyenne est plutôt autour de 100€-500€ pour les particuliers. Au-delà de ces chiffres, on tombe sur les produits destinés aux semi-pros particulièrement passionnées ou aux domaines tel que le cinéma.

Notre tableau vous aide à choisir votre drone au regard de votre budget. N’hésitez pas à les trier pour trouver celui qui répond le plus à vos besoins et votre portefeuille. Comme dit précédemment, n’oubliez pas de vous demander quelle sera l’utilisation que vous ferez de votre drone. Si vous ne comptez le faire voler qu’une fois de temps en temps, mieux vaut ne pas trop investir dans le produit. Si vous le sortez régulièrement, n’hésitez pas à mettre plus d’argent dans une machine plus résistante et de meilleure qualité.

L'autonomie

C’est l’un des points les plus importants lorsque vous devez choisir quel drone acheter. Aussi l’un des plus méconnus : généralement, les utilisateurs se montrent surpris de découvrir qu’un drone ne peut pas voler plus d’une vingtaine de minutes. Ce chiffre est pourtant dans la très haute moyenne. Si on peut en effet rencontrer des appareils capables de fonctionner pendant une heure, l’autonomie moyenne tourne autour des 15 minutes mais dépend grandement des acrobaties que vous faites exercer à votre drone et, le cas échéant, de la masse que vous lui faites soulever.

Certaines batteries peuvent aller encore plus bas et proposer des durées de vie de 5 minutes seulement, mais elles sont généralement réservées aux dispositifs minuscules et ne pouvant s’embarrasser de grosses batteries. A savoir qu’il est souvent facile de s’acheter plusieurs batteries de remplacement afin de pouvoir les changer dès que votre drone commence à s’essouffler, de manière à allonger votre expérience de plusieurs minutes.

Sa compatibilité

Si nous vous proposerons un comparatif des drones sur OBJETCONNECTE.NET, c’est que ces appareils sont souvent connectés à une application dédiée. Cela peut être soit pour les piloter, soit pour gérer en direct votre stream vidéo. Quoi qu’il en soit, vous devez vous assurer que le drone que vous prévoyez d’acquérir est compatible avec l’OS de votre téléphone. Cela ne devrait pas trop poser de problème puisque la majorité des exemplaires fonctionnent à la fois sous Android et iOS, mais si vous achetez par mégarde un drone tournant uniquement avec Android et que vous ne possédez qu’un iPhone, vous risquez de vous en mordre les doigts…

Acheter un drone

Les prérequis

Récapitulons pour ceux qui n’ont pas suivi. Acheter un drone ne se fait pas sur un coup de tête, il faut avoir vérifié plusieurs paramètres avant de pouvoir céder à la tentation.

Premièrement, il faut posséder un smartphone relativement récent. Suffisamment pour faire tourner l’application dédiée, si besoin est, ce qui signifie aussi être compatible. Tous les drones ne se valent pas, ni ne possèdent les mêmes ambitions. Un bref coup d’œil à notre tableau comparatif vous permettra de faire le tri parmi toutes les offres et de trouver celui qui vous plaira.

Ensuite, il s’agit d’avoir à disposition un espace propice en extérieur. Un toit, un terrain vague ou un champ sont parfait pour s’amuser sans craindre de voir son aéronef foncer dans un bâtiment ou tomber sur une voiture. Comme les contraintes légales sont souvent plus sévères en milieu urbain, un espace à la campagne est idéal.

Où acheter un drone ?

Si vous avez enfin décidé quel drone acheter, il ne reste plus qu’à vous procurer la bête. Pour ça, deux choix sont possibles. Vous rendre sur le site du fabricant est la première solution, puisque la plupart permettent d’acheter leur produit sur leur e-boutique. C’est l’idéal pour ceux qui ne veulent pas bouger et recevoir leur article directement chez eux, d’autant qu’il y a des chances pour que les drones soient moins chers par ce biais. Seul problème : vous ne verrez jamais le drone avant de le recevoir.

Pour pallier à ce problème, vous pouvez aussi vous rendre dans un magasin physique. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des drones grand public. Les enseignes spécialisées, comme Lick ou la Fnac, proposent les modèles les plus en vogue pour le moment, mais vous pouvez aussi trouver des boutiques consacrées à une marque en particulier. C’est le cas de Parrot par exemple. Ainsi, vous pouvez voir, toucher, soupeser et parfois même tester le drone avant d’en faire l’achat. Parfait pour vérifier si celui-ci vous plait.

Comparez pour trouver le meilleur drone

Comme souligné plus haut, la profusion actuelle de l’offre en drones rend de plus en plus difficile le choix d’un modèle.

Si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur après la lecture de notre petit top, ne paniquez pas ! Vous trouverez facilement sur le net d’autres avis de professionnels. Spécialisés ou plus généralistes, nombreux sont les tops, guides ou comparatifs qui vous aideront à trouver le drone qu’il vous faut. Comme cet excellent comparatif des meilleurs drones qui se focalise sur les modèles à caméra. Comparez les tops entre eux et repérez les modèles les plus cotés.

Une fois que vous avez un modèle qui vous tente, n’hésitez pas à lire les commentaires des utilisateurs. Cela vous donnera un aperçu de ses performances dans des conditions réelles. De plus, vous pourrez découvrir les éventuels problèmes liés à ce modèle, mais qui n’apparaissent qu’avec le temps. Pour vous aider, il existe de nombreux forums de passionnés de drones. Posez-y votre question. Un fan expérimenté y répondra forcément et vous citera des modèles comparables.

acheter-drone-connecte2
Comparatif montre connectée
comparatif_alarmes
comparatif meilleur bracelet connecté
guide et comparatif ampoule connectée
guide-achat-choisir-thermostat-connecte

COMPARATIF DRONE - QUEL DRONE CHOISIR ?

 Nous mettons régulièrement à jour notre sélection des meilleurs drones connectés. Retrouvez nos tests de drones dans notre rubrique dédiée.

Donnez votre avis sur les drones présentés

Voulez vous acheter un drone?

(0 = Pas du tout et 5 = Evidemment) - 10

10

Donnez votre avis sur les drones présentés

Votre avis: 2.76 ( 6 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *