Accueil / Maison connectée / Electroménager connecté / Comparatif des systèmes de navigation des aspirateurs autonomes

Comparatif des systèmes de navigation des aspirateurs autonomes

systeme de navigation robots aspirateurs

Les aspirateurs autonomes opèrent grâce à différents systèmes de navigation pour nettoyer une pièce. Ils influent directement sur leur efficacité. CNET a réalisé un test pour mettre en avant ces variations.

Les journalistes américains du site CNET ont mis au point une expérience pour tester l’efficacité des systèmes de navigation des aspirateurs autonomes. Pour cela, ils ont mis les robots dans une salle spécialement aménagée pour l’occasion. Elle est censée reproduire une pièce type avec ses pièges et ses difficultés. Une caméra est positionnée en hauteur pour tout filmer. Ils ont pu déterminer les routes empruntées et les temps de parcours. Ils ont ainsi rassemblé les résultats sous forme de cartes de chaleur pour montrer l’efficacité de ces aspirateurs.

Les robots aspirateurs présents sur le marché possèdent à l’heure actuelle principalement trois types différents de système de navigation. Il y a d’abord ceux qui ont des capteurs de collision. Ces robots présentent l’avantage d’être parmi les moins chers, mais sont aussi les moins performants. En plus d’avoir des temps de fonctionnement relativement longs, souvent plus d’une heure pour la pièce test, leur efficacité n’est pas optimale. Ils fonctionnent un peu de manière aléatoire et peuvent se cogner sur les meubles. Ce système va parfois enfermer les robots dans un coin où ils vont passer un long moment, négligeant alors une bonne partie du reste de la pièce. Leur intelligence est limitée puisqu’ils ne vont pas enregistrer d’informations sur la pièce et se fier à leur capteur à chaque fois.

systeme de navigation collision
carte de chaleur du système collision. Crédit photo : Gianmarco Chumbe/CNET

L’optique et la lumière pour des systèmes plus performants

Il existe ensuite ceux qui possèdent un système de guidage visuel en plus de celui qui détecte les collisions. La lentille intégrée permet au robot de savoir en temps réel où il se trouve dans l’espace, la distance qui le sépare d’un mur ou d’un meuble, et de faire une carte de son environnement. Ils ne perdront ainsi pas de temps à repasser dans des endroits où ils sont déjà allés et veilleront à bien aller partout. Les temps de fonctionnement sont donc plus courts et l’efficacité meilleure. Ils ont néanmoins besoin d’une source de lumière pour fonctionner au mieux et sont perdus dans le noir complet. Leur prix reflète leur performance et peut être multiplié par 3, voire 5 comparé aux modèles précédents.

systeme de navigation optique
carte de chaleur du système de navigation optique. Crédit photo : Gianmarco Chumbe/CNET

Le troisième système de guidage s’appelle Lidar (pour Light Detection and Ranging). C’est le même qui équipe les voitures autonomes. Il utilise un laser qui scanne en continu les alentours. Il est capable de prendre les mesures des meubles et d’enregistrer leurs formes. Sa grande efficacité lui permet de raccourcir ses temps de parcours considérablement. Un des avantages de cette méthode de navigation est de pouvoir poser des balises que les robots reconnaissent afin de délimiter des zones ou les empêcher de franchir certains passages. Ces robots représentent le haut de gamme du marché.

systeme de navigation laser
carte de chaleur du système de navigation lidar. Crédit photo Gianmarco Chumbe/CNET

L’avenir appartient aux systèmes hybrides

Enfin, certains aspirateurs autonomes embarquent les trois systèmes de navigation. Les résultats ne sont pour le moment pas vraiment concluants, mais ces robots ont le potentiel pour devenir les plus efficaces après optimisation. Il y en a encore peu sur le marché.

Ces tests prouvent bien les différences entre les modèles d’aspirateurs autonomes proposés sur le marché aujourd’hui. On remarque que les systèmes de navigation influent beaucoup sur leur efficacité. Cela se reflète aussi sur les prix qui s’accordent en conséquence. Ces résultats devraient éclairer les consommateurs dans leur choix. À moins qu’ils ne souhaitent attendre l’arrivée de nouvelles technologies plus précises encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *