Accueil / Les objets connectés pour animaux / Chat / Communiquer avec son animal ? La solution !

Communiquer avec son animal ? La solution !

Anicall

La société Anicall propose Shiraseru Am, un dispositif connecté pour les animaux. Il permet de récolter des données sur leurs comportements afin de mieux communiquer avec eux.

Le concept Shiraseru Am par Anicall

Il est vrai que l’on dit souvent qu’il ne manque que la parole à certains animaux. Le chien est par exemple le compagnon à quatre pattes idéal pour l’Homme, il sait très bien se faire comprendre mais quelques fois il arrive que son comportement demeure incompréhensible pour son maître. Une société japonaise, Anicall, souhaite étudier en profondeur le comportement de nos animaux de compagnie. Pour cela elle a mis en place un appareil intelligent : Shiraseru Am.

Anicall nous présente donc le Shiraseru Am “dire” ou “notifier” dans notre langue. C’est un dispositif connecté sous forme d’un capteur s’attachant au collier des chiens et chats. Il permet de recueillir des données sur le comportement de l’animal pour nous permettre de mieux communiquer avec lui. C’est donc bel et bien le bien-être des animaux domestiques qui est visé avec ce dispositif connecté mais c’est aussi celui du maître qui saura si son animal est en forme ou non.

Anicall

Le capteur est relié en Bluetooth à notre smartphone via l’application Anicall. Les données recueillies par le dispositif de Anicall sont stockées dans une plate-forme cloud. Ainsi, l’analyse comportementale qu’offre ce système permet ensuite d’échanger avec les autres membres de la communauté autour des différents comportements de son animal.

Une nouvelle communication avec les animaux

Shiraseru Am permet de surveiller les activités de notre animal de compagnie lorsque l’on est absent mais il peut également classer plus de 20 types de comportements différents. En effet, les animaux sont comme les humains, ils modifient leur comportement en fonction de leur humeur, de leur santé mais également en cas de grossesse pour les femelles.

Anicall

Testé au Japon, ce système peut donc être déterminant lors de maladies. Il permet de les soigner à temps grâce à la détection d’un changement de comportement de la part de l’animal connecté.

Shiraseru Am n’est pas encore commercialisé mais devrait l’être bientôt. La société Anicall utilise le crowfunding sur le site Makuake et son objectif est d’atteindre en deux mois les 500 000¥, soit environ 3600€. Les dispositifs sont également en pré-commande sur le site à 5000¥, soit environ 36€.

Pour l’instant concentré sur le marché japonais, le capteur Shiraseru Am pourrait ensuite faire le tour du monde et entrer dans la garde-robe de votre animal connecté.

Source