Accueil / Bébé - Puériculture / Chatterbaby : un baby monitor pour diagnostiquer l’autisme ?

Chatterbaby : un baby monitor pour diagnostiquer l’autisme ?

Chatterbaby autisme

Chatterbaby, un traducteur de langage de bébé pourrait avoir des utilisations plus larges que celles imaginées par sa créatrice et pourrait servir à diagnostiquer précocement l’autisme.

Ariana Anderson, une mère de famille, a inventé un traducteur de langage de bébé dopé au machine learning et à l’intelligence artificielle. Cependant, ses usages sont beaucoup plus larges que ceux pensés à l’origine et pourrait trouver un véritable intérêt pour le diagnostique de l’autisme.

Chatterbaby : un outil qui continue à appendre

Chatterbaby est comme une voiture autonome Uber. Ariana Anderson s’est rendue compte après avoir eu son bébé  qu’au bout de quelques mois, elle était capable d’analyser et de comprendre ses cris. Elle comprenait quand il voulait manger ou dormir. Son idée a donc été simple. Décliner le concept en application pour les autres. Après des milliers de bruit, et plus de 1.500 bébés, Chatterbaby peut traduire les bruits du bébé et continue d’apprendre.

En effet, l’avantage de ce traducteur dopé à l’intelligence artificielle c’est qu’il est alimenté par les contenus fournis par les utilisateurs. Ils signent un accord de confidentialité pour accepter que leurs données soient utilisées. L’application peut cependant aller plus loin. Grâce à une analyse des fréquences et des schémas utilisés par le bébé pour communiquer, elle peut aussi découvrir s’il y a des irrégularités.  A terme, l’idée est plutôt ambitieuse, pouvoir détecter et diagnostiquer l’autisme chez un bébé. Il faut en général plusieurs années pour réussir à le faire chez un enfant. Pouvoir détecter l’autisme de façon anticipée pourrait permettre de donner un environnement éducatif plus adapté aux besoins de l’enfant plus tôt.

Sources & crédits Source : Wired - Crédit : https://www.wired.com/story/can-this-ai-powered-baby-translator-help-diagnose-autism/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *