CES 2016 : Casio présente enfin sa première montre connectée

ces 2016 casio wsd-f10

Beaucoup attendaient le fabricant de montre japonais dans l’univers connecté, c’est chose faite avec la Casio WSD-F10, une smart watch sous android wear présentée lors du CES 2016.

La Casio WSD-F10 est la première montre connectée du constructeur japonais sous Android Wear. Des rumeurs circulaient depuis l’été dernier sur l’entrée de la marque japonaise sur le secteur très prisé des objets connectés.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Casio WSD-F10, solide et masculine

Casio couleurs montre exterieure

Pour une première itération, Casio ne change pas sa cible privilégiée, les sportifs. Arborant un look caractéristique à la marque, la Casio WSD-F10 dispose d’un cadran de 1,32 pouce d’une résolution 320 x 300 pixels. Cet affichage se divise en deux parties à l’instar de la Razer Nabu Watch.

Deux écrans  LCD se superposent, celui du dessus affiche des informations en couleurs, tandis que le second monochrome est dédié à la date et l’heure. Cela permet d’obtenir une autonomie d’une journée en utilisation normale, plusieurs jours en mode monochrome, nommé Timepiece.

Le boitier de 93 grammes est waterproof, il est possible d’aller à 50 mètres de profondeur, à l’instar d’une montre classique. C’est beaucoup mieux que la concurrence qui offre souvent qu’une résistance aux éclaboussures, comme la Samsung Gear S2.

Cette première itération mesure 61,7 x 56,4 mm. Ajoutez à cela son poids élevé, et vous comprendrez qu’elle s’adresse principalement à un public masculin. Les coloris proposés confirment cette tendance. On a le droit à du noir, rouge, vert kaki ou orange.

Esthétiquement, il y a mieux. Si les deux boutons sont bien placés, le côté gauche arbore un gros capteur et un connecteur à induction. Par ailleurs, la vidéo de présentation sous-entend la présence de nombreuse face watch spécifique, mais n’en montre que six.

Paré pour… la pêche

ces 2016 casio pêche

Elle répond aux standards militaires grâce à de nombreux capteurs comme un gyroscope, un accéléromètre, une boussole numérique. La smart watch mesure également la pression atmosphérique et l’altitude. Elle indique le lever et le couché du soleil, parfait pour les activités en montagne. Comme la plupart de ses concurrentes, la Casio WSD-F10 intègre un microphone et un module de vibration.

La tocante fonctionne sous Android et iOs. Pour profiter de toutes les fonctionnalités, il faut installer l’application intitulé Casio Moment Setter +. Celle-ci récupère des données et analyse vos activités sportives. Elle se sert de tous les outils afin d’indiquer le bon moment pour pratiquer des activités sportives.

Le constructeur a pris trois exemples en particulier : la randonnée, le cyclisme et la pèche à la ligne, oui la pêche. Comme la sonde FishSpy, l’application détermine des horaires spécifiques pour envoyer son hameçon.

ces 2016 casio présentation

Mauvais point pour Casio, sa montre ne dispose pas du GPS intégré. Il faut se connecter à un smartphone pour en profiter. Pour un usage en extérieur, c’est un peu rédhibitoire. D’autant plus que la montre connectée sera vendue 500 dollars aux Etats-Unis, l’équivalent au Japon. La sortie européenne arrivera par la suite, enfin, la firme s’attaquera au marché chinois. Arrivera-t-elle à concurrencer les Apple Watch, Huawei Watch et consorts ? Rien n’est moins sûr.

  • Chaise design 'PLEMO' orange en matière plastique
    Une chaise moderne aux contours droits et un style simple et discret ! Alterego Design vous présente sa chaise PLEMO. Associée à la table basse MARTO et au banc de jardin PLEMO XL, ils composeront un salon d'extérieur remarquable qui charmera aussi bien les professionnels que les particuliers ! Enfin, la
    69,00 €
  • Drawer Ström - Meuble TV design 2 portes teinté noyer
    Drawer présente Ström, sa première collection au design scandinave ! Chez Drawer, on chill avec style ! C'est pourquoi on a choisi un meuble TV style scandinave pour son esprit cocooning. Et pour nous assurer qu'il contentera tous les intérieurs, on offre le choix de 5 teintes pour les 2 portes de ce meuble :
    429,00 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.