Accueil / CES 2019 / Banni du CES, un sex-toy féminin récupère finalement son prix

Banni du CES, un sex-toy féminin récupère finalement son prix

Sex toy féminin Osé massager

Même si elle a récupéré son prix, la société créatrice du sex toy féminin n’est pas sûre d’être la bienvenue au prochain CES.

L’incident avait fait couler beaucoup d’encre en début d’année. Les organisateurs du CES avaient banni Osé massager, un sex toy robotique féminin censé être primé au salon. Lora DiCarlo, le fabricant de l’objet de la discorde, a finalement pu obtenir sa récompense.

Le CES change d’avis sur le sex toy féminin

Le sex toy féminin de Lora DiCarlo devait recevoir le CES Innovation Award dans la catégorie “robotique et drones” lors du CES 2019. Le CES est le plus grand salon consacré aux produits électroniques grand public. La Consumer Technology Association ou CTA, l’organisme derrière le salon, a ainsi accepté d’envoyer la récompense au fabricant. De plus, l’association avoue avoir mal géré le prix. Mais elle se félicite du débat lancé sur la place des sex toys lors de l’événement.

Sex toy féminin Osé massager de Lora DiCarlo

Les choses vont bouger au CES

Néanmoins, la CTA reste obscure sur les mesures qu’elle envisage pour éviter que ce genre d’incidents se reproduise dans le futur. Pour l’instant, elle fait simplement savoir que des changements seront annoncés dans les mois précédant le CES 2020. Entre autres, les changements devraient clarifier les incohérences des politiques actuelles de la CTA vis-à-vis du sexe. En effet, des gadgets sexuels avaient auparavant fait partie du salon. D’autres, comme le sex toy féminin Osé massager, ont été bannis sans plus d’explications. Le CES semble donc vouloir clarifier sa position une bonne fois pour toute, sans encore savoir quelle décision prendre.

Des possibilités, rien de sûr…

Selon des bruits de couloir, les sex toys féminins (et les autres) pourraient intégrer une section “santé et bien-être” pendant le show. Une bonne idée, mais rien n’est fixé. Pour cause, le CES ne compte actuellement aucune section dédiée à la santé. Une chose est sure cependant. Le CES n’est pas connu pour son ouverture aux femmes. D’autant que les visiteurs du salon sont majoritairement de sexe masculin. Le staff de Lora DiCarlo, lui, se compose essentiellement de femmes. Et elles désirent de réels changements au salon.

Pour l’heure, Lora DiCarlo reste donc dans l’expectative quant à une éventuelle présence à l’édition 2020 du CES. Cela n’empêche pas l’entreprise de commercialiser son sex toy féminin Osé massager. Les livraisons commencent à l’automne.

Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2019/5/8/18535907/ces-sex-toy-lora-dicarlo-award-reinstated-changes-promised - Crédit : Lora DiCarlo (Illustrations)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.