Accueil / CES 2019 / [CES 2015] Misfit éclaire vos pièces avec Bolt

[CES 2015] Misfit éclaire vos pièces avec Bolt

Dans la domotique, l’une des premières innovations consistaient à contrôler l’éclairage de sa pièce en un glissement de doigt. Misfit vient se positionner un peu tardivement sur le marché, en proposant Bolt, une ampoule connectée et colorée.

Misfit Bolt couleurs

Plus d’un million de couleurs

Misfit Bolt, c’est une ampoule connectée capable de changer de couleurs. L’installation est simple. Pas besoin de configuration préalable ni de concentrateur et c’est là l’innovation par rapport aux autres ampoules comme la désormais célèbre Hue de Philips. Notre équipe sur place nous a informé que la connectivité se fait en bluetooth, et non pas en wifi contrairement à la rumeur (MAJ)
Elle vous garantit une lumière pure (puissance de 60W) grâce à un enduit de diffusion de la lumière, permettant également une dispersion grand angle de la lumière.
Mais la principale qualité de l’ampoule est son incroyable panel de couleurs, plus d’un million, pour une personnalisation de l’ambiance quasi illimité.

Misfit Bolt application

Une application dédiée

Si vous pouvez déjà contrôler Bolt avec la Misfit App (Ios, Android et Windows), la marque a annoncé qu’une application serait dédiée à l’ampoule, baptisé Misfit Home App. C’est d’ailleurs celle utilisée dans la vidéo de cet article. Attention, même si cette dernière pourrait laisser croire que l’ampoule est capable de diffuser des images, ce n’est pas du tout le cas. L’application se sert des couleurs de votre image, pour les retranscrire dans la pièce.

Misfit Bolt femme

Une autonomie impressionnante

C’est l’autre grande qualité de Bolt. Le constructeur promet une durée de vie de 20 ans minimum. Enfin, si vous vivez au Groenland et que vos lumières sont allumées en permanence, on parie que ce sera beaucoup moins.
Pour ce qui est de l’inter-activité avec les autres appareils Misfit, la marque a annoncé que la Bolt serait capable de vous proposer un réveil lumineux en association avec le Beddit, pour vous réveiller au moment où votre sommeil est le plus léger.
Le bracelet Misfit Shine peut également vous permettre de contrôler l’intensité des ampoules, sans que vous ayez besoin de les relier à un téléphone.

Misfit Bolt extérieur

Un tarif attractif

Ce qui plaît dans la Bolt et qui risque de faire la différence avec ses concurrents, c’est son prix. Alors que la Philips propose un prix de 200 euros pour 3 ampoules et le boitier de contrôle, Misfit commercialise ses ampoules au tarif de 42 euros l’unité. Si vous avez envie d’illuminer votre intérieur, le produit est en précommande et sera livré à partir de février.

source: belgium-iphone.lesoir.be

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.