[CES] Phonak Virto Black : des écouteurs sans fil comme aides auditives

aides auditives phonak virto black

Malgré leur prix de 6000 dollars, les aides auditives Phonak Virto Black pourraient bien rencontrer du succès avec leur format inédit. En effet, elles font plus penser à une banale paire d’écouteurs sans fil qu’à un appareil médical.

De la pédiatrie à la prévention des maladies cardiaques, le CES a toujours réservé une place aux inventions issues du domaine de la santé. Cette année, la palme de l’innovation dans ce secteur pourrait bien revenir aux Phonak Virto Black. La raison ? Ces appareils auditifs rappellent les wireless earbuds comme les AirPods.

Les Phonak Virto Black comprennent l’importance de l’apparence

S’il est facile de minimiser le génie d’un simple choix esthétique, une petite modification du design d’un objet peut en multiplier l’impact. Ainsi, des études ont montré que de nombreux Américains retardent le plus possible le recours à une aide auditive par peur d’être stigmatisés.

Les Phonak Virto Black répondent à l’anxiété de ces personnes en leur proposant un objet qui ne risque pas d’attirer l’attention. Pour une fois, l’omniprésence des écouteurs dans la société aura donc un effet positif.

Beaux objets, mais surtout des aides auditives utiles pour les malentendants

En plus d’être discrètes, les Phonak Virto Black sont aussi agréables à porter d’après les journalistes présents au CES cette année. Pour ce faire, chaque paire est unique. Ainsi, la partie externe est confectionnée à la main. Le fabricant calibre quant à lui la partie interne à la forme de l’oreille du patient. Ceci assure un port confortable et sûr.

Petites, ces aides auditives n’en proposent pas moins de fonctionnalités. Bien au contraire, elles disposent d’une variété de connexions sans fil dont Bluetooth, Roger ou encore Binaural VoiceStream. Et comme des écouteurs Bluetooth classiques, elles peuvent permettre de répondre aux appels téléphoniques (compatibles iOS et Android).

Cependant, rien n’est jamais parfait, et il faudra compter 6000 dollars pour s’offrir une paire de ses Phonak Virto Black. En tout cas, si vous en avez les moyens, elles sortiront en février aux États-Unis.

Sources & crédits Source : https://www.slashgear.com/phonak-virto-black-hearing-aids-look-like-regular-wireless-earbuds-07606174/ - Crédit : Phonak (photos)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.