[CES] Pourrez-vous attendre Noël avant d’acheter ce robot Transformers génial ?

robot transformers, jouet

Créant la sensation au CES 2020, le Robosen T9 est le robot Transformers qu’on a tous rêvé d’avoir : il passe de voiture à androïde sur commande.

On vient tout juste de fêter Noël, mais cela n’empêche pas les fabricants de jouets de préparer celui de cette année. Ils se sont donc donné rendez-vous au CES de Las Vegas où un article a retenu l’attention des journalistes de The Verge, le Robosen T9.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

programmation du robosen T9

Un robot Transformers qui métamorphose comme dans les films

De fait, ce robot Transformers est un jouet non officiel malgré ses fonctionnalités plus qu’avancées. Ainsi, là où les modèles existant jusqu’ici mettaient un bon moment pour passer d’un mode à un autre, celui-ci s’exécute en un instant, comme les personnages des films.

En plus, l’objet de 1,45 kg ne fait pas que changer d’apparence. Avec ses 22 moteurs, il peut marcher, conduire, faire une pose, danser, voire faire des pompes. On a aussi la possibilité de programmer de nouveaux mouvements via différents outils sur tablette ou smartphone, notamment Scratch, le logiciel de codage pour débutants.

Enfin, on peut tout simplement le télécommander via un appareil mobile. En tout cas, il suffit de dire « transform » pour activer la métamorphose, une des quelques commandes vocales prises en charge par l’engin.

télécommande du robot transformers robosen T9

Un jouet pour papa… (ou maman)

Le seul inconvénient d’un robot Transformers miniature aussi perfectionné est qu’il coûte cher. Pour l’acheter, il faut ainsi au minimum 499 dollars (son tarif actuel sur Amazon), soit près de deux fois le prix de cette montre connectée, également présente au CES. Et le montant grimpe jusqu’à 550 dollars chez d’autres e-marchands. À moins de réellement aimer son enfant, on se réservera donc cet objet pour soi-même. (Ne jouez pas les choqués…)

Pourtant, son fabricant avait annoncé un prix de vente de 400 dollars lors de la campagne de financement participatif pour le modèle sur Kickstarter. De plus, The Verge indique que l’engin en lui-même semble être de piètre qualité et ne possède pas de caméra pour des missions hors du champ de vision du pilote. Pour note, une version Pro affichée sur le site du fabricant embarquerait bien une caméra.

Pire, il ne roule pas vraiment comme une voiture en mode quatre roues. Mais on ne peut s’attendre à mieux quand le véhicule ressemble à peine à une voiture. Toutefois, le Robosen T9 n’en demeure pas moins un jouet génial et le robot Transformers le plus réussi jusqu’ici. On vous souhaite simplement de pouvoir vous l’offrir.

  • Ambiance-sticker Sticker citation la vie ce n'est pas d'attendre ... Sénèque
    Des stickers muraux citations pour la déco ! Avec les stickers citation et ce _nameofproduct_, vous pourrez enfin décorer l'intérieur de votre maison à votre guise avec leur aide ! Les stickers muraux citation, c'est la richesse des mots pour une décoration tendance !! Où coller cet autocollant déc
    23,40 € 39,00 € -40%
  • DAVID BOWIE - Individual Concert Tour Posters Trading Card - Card #08 - "Heroes"
    Neuf
    4,41 €
Sources & crédits Source : https://www.theverge.com/2020/1/9/21057762/robosen-transformer-t9-robot-toy-ces-2020 - Crédit : Photos : Robosen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.