Accueil / CES 2019 / CES 2016 : ce qu’il ne faudra pas louper du plus grand salon high-tech du monde

CES 2016 : ce qu’il ne faudra pas louper du plus grand salon high-tech du monde

CES 2016

Le CES 2016, Consumer Electronic Show, de Las Vegas commence officiellement le 6 janvier prochain. En réalité, dès lundi les premières annonces tomberont au fil des conférences de presse et des soirées d’avant-salon. Car oui, tous les ans c’est le même rituel. Pas même le salon commencé, les constructeurs dévoilent moult innovations. En tout cas ce qui est sûr, c’est que cette année encore, on va sans doute avoir le droit à de belles innovations. On fait le point sur ce que l’on peut attendre du côté objets connectés, drones, voitures autonomes ou encore réalité virtuelle…

CES 2016

Les objets connectés du CES 2016

Cette année, plus que les smartphones, ce sont les objets connectés qui sont les vraies stars du salon américain. Parmi les 3600 exposants et 20 000 nouveaux objets présentés, il y a fort à parier que la moitié d’entre eux seront des objets connectés.

Quelques montres…

Et parmi tout cela bien entendu, les montres seront bien présentes même s’il ne faut pas s’attendre à ce que tous les grands constructeurs en dévoilent une. Samsung a récemment mis en vente sa Gear S2 et Motorola ne fera même pas de conférence cette année. Il faut se tourner vers Huawei pour avoir de la nouveauté. La marque devrait en effet dévoiler une version féminine de sa Huawei Watch. LG, qui a annoncé l’annulation de sa montre connectée Watch Urban Second Edition pourrait également profiter du salon pour annoncer une nouvelle date de sortie. Enfin, Sony, relativement discret depuis l’IFA, pourrait dévoiler un nouvel appareil pour s’ancrer un petit peu plus sur le marché de la montre connectée.

Une foule de trackers

Le tracker d’activité sera aussi à l’honneur lors de ce CES 2016. Et cette année, il n’y aura pas que les bracelets qui suivront votre activité. Samsung va par exemple présenter une ceinture connectée (oui oui) qui se chargera de collecter toutes vos données. Côté bracelet, rien de sûr chez les constructeurs, mais à la rédac’, on croit que Fitbit, toujours leader sur le marché et qui n’a pas présenté un produit depuis un petit moment, va frapper un grand coup. On se souvient que récemment, le PDG de l’entreprise avait dit que les ingénieurs bossaient, entre autres, sur un capteur de stress.

La smart-home

Côté maison aussi, il faudra s’attendre à plein de nouveautés excitantes. On sait d’ores et déjà que LG Electronics dévoilera la station SmartThinQ qui sert de passerelle aux capteurs intelligents et aux appareils connectés de la maison. Une sorte de gros contrôleur général. Mais il y aura aussi de la caméra connectée, probablement de la serrure connectée et plein d’autres solutions. Bref, c’est un secteur à surveiller

La délégation French-Tech

Sans être chauvins, il faut quand même noter que cette année, 190 entreprises estampillées French-Tech seront au CES 2016. Une délégation presque deux fois plus grande que l’année dernière. Lima et sa solution de cloud computing, Withings, Netatmo, 3D Rudder, 3DSoundLab, Prizm ou encore SevenHugs ne sont qu’une toute petite partie de cette délégation à surveiller. Car de nombreuses grosses annonces sont à prévoir.

CES 2016

Les drones du CES 2016

Autres stars du salon, les drones. C’est au CES que Parrot avait dévoilé son premier appareil volant. Depuis, la mode de ces engins est mondiale et forcément, de plus en plus de constructeurs s’y mettent. Parrot ne présentera sans doute rien dans l’univers des drones (peut-être un pot de fleurs connecté), par contre, le CES 2016 sera sûrement l’occasion de découvrir le fameux drone GoPro que la marque de caméra d’action ne cesse de tease depuis quelques mois, mais aussi de revoir Lily, le drone autonome ou encore une petite nouveauté du côté de chez DJI. Ces 3 acteurs majeurs pourront cependant être dépassés par des petits nouveaux, on sait à quel point le CES peut-être rempli de surprises.

CES 2016

Le CES 2016, l’édition de la réalité virtuelle

On dit souvent que 2016 sera l’année de la réalité virtuelle. Car oui, si tout se passe bien, l’Oculus Rift, le HTC vive et le Playstation VR devraient arriver sur le marché du grand public. Des casques qui devraient encore réserver quelques surprises peut-être dévoilées la semaine prochaine. Au passage, bon nombre de caméras 360 vont sans doute faire leur apparition dans cette édition 2016. Enfin, la réalité augmentée devrait se dévoiler un petit peu plus. On se souvient que Hololens avait fait grand bruit lors de la présentation par Microsoft.  Bref, vous l’aurez compris, c’est un secteur à surveiller !

CES 2016

La voiture autonome au centre du CES 2016

Le Convention Center risque d’être bondé de voitures autonomes. En effet, la plupart des constructeurs s’y mettent. Face à la déferlante de Google et ses succès dans le domaine, ils n’ont pas trop le choix. Ainsi cette année Mercedes, Ford, Toyota, Audi, Volkswagen, Chrysler ou encore BMW seront là pour présenter leurs propres modèles.

CES 2016

Bien entendu, impossible de faire une liste exhaustive de tout ce qui sera présenté cette année. On l’a dit 20 000 produits seront présentés lors de cette édition. Il y aura de la robotique, de la téléphonie, de la TV 4K, des box surpuissantes, du cloud computing et bien plus encore. Et pour suivre toute l’actualité du CES, on se retrouve dès lundi pour un suivi complet avec nos reporters sur place !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.