Accueil / CES 2019 / CES 2016 : Somabar, le retour de la machine à cocktails

CES 2016 : Somabar, le retour de la machine à cocktails

Somabar

Somabar est le produit parfait pour les amateurs de cocktails. Il s’agit d’un bar connecté capable de vous servir en 5 secondes. Après une campagne Kickstarter réussie, la machine va être présentée en grande pompe au CES 2016.

Somabar, un mojito en 5 secondes

Somabar avait fait son apparition sur Kickstarter en décembre 2014 et avait suscité un vif intérêt auprès des backers de la plateforme de crowdfunding. Les créateurs de cet objet connecté réclamaient 50 000 dollars pour démarrer leur projet. C’est finalement plus de 300 000 dollars qui ont été récoltés pendant la campagne !

Il faut dire que Somabar a vraiment tout pour plaire aux amateurs de cocktails. La machine fonctionne en lien avec une application dédiée. L’utilisateur choisit ses ingrédients préférés qu’il verse dans les Soma Pods, six tubes servant de réceptacles pour les différents liquides.

Somabar

L’application fait des suggestions en fonction des alcools, des sodas et des jus de fruits présents dans les tubes. Elle propose également d’autres boissons en indiquant les ingrédients manquants pour les obtenir tout en signalant les Soma Pods à compléter.

Nous avions eu vent de Somabar en février dernier. Le prix annoncé était de 699 dollars avec une sortie prévue en juillet 2015. La conception a pris du retard et ce n’est finalement qu’en aout dernier que les tests du prototype ont eu lieu.

Somabar

Le champion du cocktail au CES 2016 

L’entreprise a poursuivi ses efforts et depuis décembre le produit est rentré en phase finale de fabrication. Les différentes mises à jour et retours ont permis d’abaisser le prix de Somabar à 449 dollars en précommande et le proposer en 5 coloris : bleu, rouge, orange, noir, et blanc.

Le CES 2016 est l’occasion d’une forte mise en avant de cette machine à cocktails connectée. Somabar est sélectionné aux CES 2016 Innovations Awards dans la catégorie domotique et meilleure innovation de l’année. La Consumer Technology Association récompense tous les ans les meilleurs produits du salon.

Somabar ces 2016 concept

Le cocktail connecté a de l’avenir

Évidemment, le marché du « cocktail connecté » est en pleine croissance. Somabar fait suite à plusieurs innovations comme MixStik, une touillette à boissons connectée, ou B4RM4N, un shaker associé à une application comprenant plus de 110 recettes conçues par des barmans.

Pour ce qui est des machines dédiées, Bartesian propose lui des boissons façon capsule à café, tandis que blendbow s’adresse aux professionnels avec ses 300 recettes et son tarif de 15 000 euros.

Somabar semble donc la machine à cocktails la plus aboutie en direction des particuliers. Il faudra attendre la livraison et les premiers tests lors du CES 2016.

1 commentaire

  1. Moins cher, plus de recettes, c est à dire des milliers de combinaisons possibles, du do it yourself avec des produits de qualité française, il y a Bardozer cocktails 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.