CES 2016 : City2gether l’application pour une ville citoyenne

city2gether, l'application pour une ville citoyenne

City2Gether est une plateforme digitale qui souhaite réinventer la ville intelligente de demain au travers d’une citoyenneté plus active. City2Gether sera présentée lors du CES 2016.

City2Gether est une application qui a été créée pour permettre aux citoyens de se sentir plus actifs au sein de leur ville. Celle-ci répond alors à trois problématiques : Comment rendre la ville plus intelligente, comment améliorer les services publics et enfin, comment replacer le citoyen dans la vie locale. C’est ainsi que la startup, basée à Caen et à Paris, a eu l’idée de développer cette solution innovante en travaillant avec de grandes entreprises telles que IBM, Oracle, Lafarge, Safran ou encore Parrot.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Un service pour des citoyens plus connectés présenté au CES 2016

City2Gether sera présente lors du CES 2016 pour présenter son application et ses services à Eureka Park, Stand n° 81041. L’idée de la startup est donc simple, trois Français sur quatre possédant un smartphone ou une tablette, il semblait logique d’utiliser cet outil pour développer une solution qu’ils soient tous en mesure d’utiliser.

City2Gether au CES 2016

Chaque personne est alors en mesure de donner des renseignements en temps réel sur la ville, que ce soit l’emplacement de chantiers en cours, les heures de passage du tri sélectif, ou même de suggérer des idées ou un avis bien précis. Avoir des citoyens plus actifs pour une ville plus intelligente, souvent qualifiée de Smartcity, voilà une idée innovante pour apporter des services utiles à la ville et permettre à tous de se sentir écoutés. Ils pourront répondre à des e-sondages et permettre aux élus de connaitre le point de vue des personnes qu’ils sont censés aider sur des points importants.

City2Gether pour une meilleure confiance des élus

Grâce à l’application, les élus pourront récolter l’avis de leurs concitoyens en temps réel et définir de nouvelles mesures en conséquence. Une communication transparente, une meilleure prise en compte des avis et inquiétudes de chacun, valorisation du programme politique, faire preuve de modernité, voilà tout ce que cet outil va pouvoir apporter aux élus.City2Gether service et application en présentation au CES 2016

Mieux gérer les services publics, voici ce que l’application devrait permettre avec, par exemple, l’envoie d’alertes sur des problèmes comme des inondations ou l’approche d’une canicule. Il sera également possible de s’abonner aux alertes sous forme de push proposés par la commune. Encore une fois, dans la but de leur permettre de mieux gérer la ville.

Des services connectés pour une ville plus intelligente

Beacons, Flower Power de Parrot, tous ces objets connectés fonctionnant grâce aux technologies sans-fil collectent de nombreuses données. Si chaque citoyen accepte de mettre en commun leurs données avec la collectivité, c’est alors le citoyen qui deviendra lui-même, ce que la startup appelle « un capteur intelligent ». Par la suite il va falloir analyser ses données pour en tirer avantage. Une fois cela effectué, les services développés pourront être d’une grande utilité.

Les Beacons vont alors permettre d’ouvrir l’application plus rapidement une fois à proximité et de découvrir les dernières nouveautés notamment sur les bons plans et les réductions des commerçants qui utilisent la technologie. Un bon moyen pour redécouvrir sa ville et les commerces de proximités souvent effacés par les grandes surfaces. Un projet de cette envergure a déjà été initié avec ma rue connectée dans le 9e arrondissement de Paris.

  • L'âge de faire - Septembre 2016
    L'âge de faire Septembre 2016 "" Edité par une Scop, l'âge de faire relaie les initiatives visant une réappropriation citoyenne de l'économie, la création de lien social, un mode de vie plus écologique. "" Ils n'ont pas d'actionnaires milliardaires et refusent la publicité : les médias indépendants cultivent
    1,65 €
  • Microsoft SQL Server 2016 Standard
    Développer des applications de traitement des transactions en ligne (OLTP) intelligentes et critiques pour l'entreprise avec une évolutivité et une disponibilité élevées. SQL Server 2016 est une plate-forme de données complète qui offre plus de sécurité, de fiabilité, de facilité de gestion et d'évolutivité
    919,99 €

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.