Accueil / CES 2019 / CES 2016 : le casque audio sans fil à l’honneur. Notre top 5 !

CES 2016 : le casque audio sans fil à l’honneur. Notre top 5 !

Cette année les marques audio étaient bien présentes au salon CES 2016. Plusieurs d’entre elles y ont dévoilé leur nouveau casque audio sans fil, avec de nouvelles fonctionnalités à la clé. Top 5 des casques connectés de 2016.

Si le salon CES vient tout juste de fermer ses portes, il nous révèle encore ses nouvelles tendances 2016 qui devraient satisfaire tous les amateurs d’écoute musicale en solitaire.

Casque audio Plantronics BackBeat Sense

Pour débuter ce top, le nouveau casque de la marque Plantronics. Il offre un design travaillé et un confort que l’on devine assez aisément, notamment grâce à la conception et ses coussinets qui se posent sur le pavillon de l’oreille. Avec ce nouveau casque audio, la marque américaine propose en fait une version allégée du Plantronics BackBeat Pro possédant 18 heures d’autonomie. Connecté en Bluetooth, et ouvert à une connexion filaire avec sa prise jack, ce casque offre aussi une fonctionnalité play/pause automatique dès qu’il est retiré. Immédiatement disponible, il faudra se délester au minimum de 120 euros pour se procurer le BackBeat Sense, et écouter votre son sous la bannière Plantronics.

backbeat-sense-sideview

Casque audio Urban Ears Hellas

Autre casque audio présenté au CES 2016, l’Urban Ears Hellas. Avec ce nouvel accessoire, la marque suédoise compte bien conquérir le cœur des utilisateurs de casques. Avec son look plutôt sportif ses oreillettes en mousse lavables et très confortables, l’Urban Ears Hellas a les arguments pour séduire mélomanes et sportifs du dimanche. Avec ce casque, le contrôle de la lecture et du volume des titres se fait via ses deux couvercles extérieurs. En un clic la musique se met en pause ou reprend, en balayant de droite à gauche les titres défilent. Le volume se gère quant à lui en passant son doigt de haut en bas. La marque annonce 14 heures d’autonomie en pleine charge. Disponible dès maintenant en ligne et sous quatre colories différentes, le nouveau spécimen d’Urban Ears, trouvera preneur aux alentours de 100 euros.

urbanears4

Casque audio Phiaton BT 460

Pour le CES 2016, Phiaton a présenté un produit mêlant diverses propriétés et fonctionnalités aperçues précédemment. En effet, le BT 460 offre à la fois une commande interface tactile pour contrôler la lecture et le niveau sonore, mais aussi le système « Smart Play » qui stoppe la lecture si le casque est retiré. Innovant, le nouveau Phiaton propose aussi une connexion « ShareMe » qui permet à deux personnes d’écouter une musique ou un film en même temps. En plus de ça, les concepteurs ont eu l’idée d’intégrer une notification sous forme de vibration pour prévenir des appels passés sur le smartphone de l’utilisateur. En blanc ou en noir, le BT 460 est déjà disponible aux alentours de 250 euros.

BT460_1100x900_008

Casque audio Marshall Major II Bluetooth

Marshall présentait aussi son nouveau casque connecté sur son stand de Las Vegas. La célèbre marque de casques prend aussi le virage du Bluetooth avec son Marshall Major II. Pour l’occasion, les fonctions ont été déplacées sur les oreillettes, incluant un port USB ainsi qu’un bouton de commande. Le design reste fidèle aux habitudes au look vintage habituel. Si les fonctionnalités ne surpassent pas les autres produits présentés au CES, le Marshall Major II les surpasse tous sur un point, l’autonomie. Avec 30 heures de fonctionnement en continu annoncé par la marque, le casque justifie son prix situé aux alentours de 150 euros.

full_size

Casque audio Altec Lansing Shadow

Pour finir ce top 5 des casques audio sans fil du CES 2016. La marque Altec Landing présentait son nouveau produit baptisé « Shadow ». Ce nouveau casque audio nomade propose un contrôle tactile avec une autonomie de 10 heures en écoute continue. La filiale du groupe Infinity annonce commercialiser son nouveau casque au prix de 149 euros.

altec-lansing-shadow_c08ee169ff2279e7

1 commentaire

  1. FREDERIQUE BERTELET

    Et à propos des micros? tous ces casques en sont équipés je suppose, mais quelles sont les types de directivités et fabrication?
    auriez vous des informations?
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.