Accueil / CES 2019 / CES 2016 : Audi en bonne voie vers la voiture autonome

CES 2016 : Audi en bonne voie vers la voiture autonome

Audi tableau de bord

Comme chaque année, Audi profite du CES pour dévoiler de nouvelles fonctionnalités. Cette année, Audi a dévoilé lors du CES 2016, un nouvel habitacle de ses futurs modèles, ainsi que sa toute dernière innovation en matière d’éclairage.

En attendant de fabriquer sa propre voiture complètement autonome, Audi multiplie les nouvelles fonctionnalités et axe actuellement son développement sur trois points clé: l’électrification, la digitalisation et la conduite pilotée.

Un tableau de bord sous le signe du tactile

Audi a dévoilé lors du CES, une maquette de l’intérieur de son futur modèle de voiture. L’habitacle est marqué par l’intégration en sn sein du système IHM (Interfaces homme-machine) qui optimisera largement les différentes manipulations du véhicule et offrira un confort maximal au conducteur.

« L’habitacle des véhicules du futur va modifier radicalement l’expérience de nos clients dans le véhicule. Nous transformons notre Audi Virtual Cockpit, en tableau de bord virtuel, afin d’offrir à nos clients une expérience encore plus forte. » Explique Ricky Hudi, Vice-Président Exécutif du Développement Electronique.

Le tableau de bord est équipé d’un grand écran d’affichage AMOLED (Active-Matrix Organic Light-Emitting Diode) avec retour tactile intégré qui remplace les anciens boutons. Les différents terminaux mobiles (smartphones, tablettes, montres connectées) peuvent être connectés de façon tout à fait transparente comme le précise le constructeur.

Audi CES 2016

Le fabricant automobilea développé également son application mobile « Audi MMI Connect » qui offre des services à distance prévus pour la voiture autonome. Il est possible par exemple, d’afficher l’emplacement de sa voiture depuis l’application mobile.

Autre grande nouveauté, Audi introduit la technologie Car-to-X, qui permet d’améliorer la sécurité routière en connectant les véhicules entre eux pour prévenir les éventuels dangers avant même que le conducteur ne s’en rende compte.

Des feux Matrix avec technologies OLED et Matrix laser

Le fabricant allemand a dévoilé également lors du CES 2016, sa dernière innovation en matière d’éclairage. Il s’agit de la technologie d’éclairage OLED pour les  feux arrière des futurs modèles de la marque automobile, ainsi que l’éclairage Matrix Laser pour ce qui est des feux avant.

« Audi Fit Driver » prendra soin du conducteur

Ce n’est pas tout, Audi annonce également qu’elle prévoit de prendre soin du conducteur pendant sa conduite grâce à son nouveau système, le « Audi Fit Driver » Un outil de remise en forme qui permettra de surveiller le rythme cardiaque, la respiration et la température de la peau du conducteur. Selon les données recueillies, Audi Fit Driver proposera un ajustement de la température, une régulation de la température ou encore un massage automatique.

Audi FitDriver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.