[CES 2015] Garmin fenix 3, la montre connectée de l’extrême

C’est la montre connectée qui aurait pu être au poignet d’Indiana Jones. Garmin profite du CES 2015 pour nous présenter la Garmin fenix 3, une montre GPS étanche jusqu’à 100 mètres.

garmin fenix 3

Une montre à l’épreuve de la nature

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la montre est solide. Avec une étanchéité jusqu’à 100 mètres de profondeur, la montre connectée dispose également d’un boitier renforcé à la fibre de verre, de boutons et d’une lunette en acier inoxydable. En ce qui concerne l’antenne GPS, elle est en acier également. Il existe même un modèle premium baptisé Sapphire, qui lui comporte un bracelet en acier inoxydable ainsi qu’un verre saphir bombé. Autant vous dire que pour la briser, va falloir y aller.
Et ça tombe bien, parce que la montre est là pour vous guider dans des environnements extrêmes.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Pour vous guider dans vos expéditions

Même si vous avez l’orientation d’une loutre (oui une loutre, pourquoi pas), Garmin à mis toute sa science en matière de GPS, pour faire de la fénix 3 la montre pour vous accompagner dans les contrées les plus éloignées. Le système est même compatible Glonass, le  satellite Russe. A vous les joies des températures sibériennes. La montre dispose également d’un baromètre, d’un altimètre à étalonnage automatique, et d’une boussole électronique à trois axes.
Une autre fonction intéressante, baptisé trackback, vous guide à votre point de départ.
Son écran couleur Chroma haute résolution devrait garantir une visibilité dans n’importe quel environnement.
Pour ce qui est de l’autonomie, compter 20 heures en mode GPS, et jusqu’à 6 semaines en mode montre.

Garmin fenix 3 altitude

Toujours plus loin, toujours plus haut

Cette montre connectée est dédiée à l’entrainement intensif. Elle convient donc plus à des sportifs aguerris adepte de trails, de triathlon ou d’autre épreuve de force en outdoor.
Elle dispose de fonctions d’entraînements pour vous amener à toujours vous dépasser. Vous pouvez par exemple vous fixer un objectif en niveau d’activité pour la journée, et au bout d’une heure à ne rien faire, elle se mettra à vibrer pour vous rappeler à l’ordre.
Si vous associez garmin fenix 3 à un capteur cardiaque, cette dernière est en mesure de vous renseigner sur votre VO2 Max.
Et c’est un des défauts de la montre. Pour aller toujours plus loin,  il vous faudra payer toujours plus. Si vous l’associez au HMR Run, la ceinture cardio-fréquencemètre de Garmin, la fenix 3 est alors capable de vous renseigner sur la qualité de votre foulée ainsi que sur votre technique de course, des fonctions que l’on aimerait voir intégré directement à la montre.

Pas de discrimination sportive

Cependant, ce n’est pas une montre connecté uniquement dédiée à la course. Elle est également capable de vous accompagner dans la pratique de la natation, notamment en eau vive, même si les renseignements qu’elle communique se limitent à ceux de sa Swim, à savoir l’allure, le nombre de longueurs et le type de nages.
En mode ski/board, la montre vous renseigne sur le nombre de descente, la vitesse, la distance parcourue et la dénivelé. Pourquoi pas pour les longboarders adepte de downhill?

Peter Schlickenrieder, ancien fondeur, médaillé d'argent au jeux olympiques de Salt Lake City
Peter Schlickenrieder, ancien fondeur, médaillé d’argent au jeux olympiques de Salt Lake City

Garmin fenix 3, une interface personnalisable

Si les coloris sont limités au nombre de 3 : Silver, Gray et le modèle premium Sapphire, l’interface est elle très largement personnalisante. Grâce à sa plateforme d’application baptisée Connect IQ vous pourrez télécharger des applications dédiées à la pratique sportive, et même modifier l’interface du cadran.
Il peut également s’adapter à votre pratique sportive. Vous êtes skieur, alors vous aimerez l’application iSki, actuellement en cours de conception et qui devrait permettre de se tenir informé des chutes de neige importantes. Vous êtes un sportif accompli et vous surveillez l’oxygénation de vos muscles, alors l’application en cours de développement par Moxy devrait vous intéresser.
Bref vous l’aurez compris, il y en vraiment pour tous les goûts.

garmin heure

Pour les passionnées à la recherche de performances

Niveau connectivité, la montre est compatible avec vos Smartphones Android et IOS et en association avec l’application Garmin connect mobile, elle permet à vos proches de suivre votre entrainement, ou même votre performance lors de courses. La montre est d’ailleurs en capacité de vous informer si vous recevez un appel ou un sms.
Pour ce qui est du prix, et bien il est à l’image de la capacité de la montre, élevé. Il faudra compter 449 euros pour le modèle classique, et 549 euros pour le modèle premium. A noter qu’un pack est disponible avec le HRM Run pour 40 euros de plus.
La commercialisation est prévu pour le premier trimestre 2015, et on est impatient de pouvoir la comparer à la Poolar V800

source: lesnumériques.com

  • GARMIN Montre connectée Garmin vivoactive 3 D903421
    Mobilier d'intérieur Meuble de salon Tabouret, pouf et repose-pieds Matériel de sport GARMIN, enquête Suivi quotidien du niveau de sport & de stress 15 applications sportives préinstallées description Que ce soit lors de l'entraînement ou lorsque vous faites vos courses, la montre vívoactive 3 s'adapte
    378,55 €
  • GARMIN Montre Garmin Fenix 6S PRO Sapphire rose gold grise bracelet gris 42 mm
    800,00 €

La NASA a trouvé un iceberg parfaitement rectiligne La NASA a publié le 17 octobre, sur son compte Twitter, une photo plutôt surprenante : un iceberg aux lignes droites et rectiligne. Lorsqu’il s’est détaché de la banquise, l’iceberg s’est transformé en rectangle parfait. Pas commun. Des angles droits et une surface bien lisse. Les scientifiques de la NASA sur place, n’en sont pas revenus. Ils ont l’habitude de voir des icebergs tabulaires mais jamais de lignes aussi droite. L’effet wow ne s’est pas fait attendre, et très vite l’image postée par le compte NASA ICE a créé l’engouement. Iceberg carré L’homme n’y est pour rien pour une fois, la banquise a fait son travail, lorsqu’elle devient trop lourde un peu comme un ongle qui serait trop long, elle casse et forme ces icebergs. Rassurez-vous l’agence américaine n’était pas sur place pour organiser une immense chasse aux icebergs qui ressemble à des parallélépipèdes rectangles. Comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. Objectif initial de la mission : recenser en image l’Antarctique afin de mieux comprendre comment le réchauffement climatique affecte la banquise et comment la glace évolue. C’est à quelques kilomètres de la barrière Larsen que cet iceberg étrangement parfait est apparu. Selon les scientifiques, il a sûrement dû se détacher de la banquise, appelé Larsen C. Bien sûr nous ne pouvons pas connaître exactement sa taille même si la scientifique spécialiste de la banquise Kelly Brunt pense qu’il doit au moins mesuré 1km de long. Elle ajoute qu’il ne faut pas oublier qu’il ne s’agit ici que de la partie immergée de l’iceberg. Ces belles lignes blanches et rectilignes ne représentent donc que 10% de l’iceberg. Mais au vu de tels angles droit, la césure avec la banquise a dû se faire très récemment. Des paysages qui nous fascinent Ce n’est pas la première fois que la NASA nous surprend et nous émerveille devant la beauté glacée de ces paysages figés. Un magnifique couché de soleil surplombant les montagnes givrées, un iceberg en forme de cœur ou encore une eau bleu profond. L’antarctique a tant de mystères et de choses à nous apprendre sur notre environnement, son esthétisme n’est qu’un bonus. Avantage qui permet bien souvent à l’agence américaine de faire la lumière sur le réchauffement climatique ou sur la situation alarmante de la banquise.